Formations

1re année


Semestre 1 : LE POLITIQUE
30 ECTS
DROIT
Gouverner : du droit constitutionnel comparé à la Ve République
Contenu
Les thèmes sont: l'Etat, la constitution, la séparation des pouvoir, le Parlement, le pouvoir judiciaire, le pouvoir exécutif, la hiérarchie des normes, l'Etat et les collectivités locales.
30H - 3 ECTS
ÉCONOMIE
Micro économie et stratégie des entreprises
Contenu
Le cours "Micro économie et stratégie des entreprises" présente l'histoire et les fondamentaux de la microéconomie moderne. Il débute par une présentation des grands principes méthodologiques. Puis il développe le modèle de la concurrence pure et parfaite, tout en soulignant ses limites internes et externes. Sont ensuite présentés les différents modèles de concurrence imparfaite, qui servent d'appui à une présentation des différentes formes de régulation des économies concurrentielles.
30H - 3 ECTS
SCIENCE POLITIQUE
Sociologie politique

Contenu
NC

Ce cours vise à se familiariser avec une discipline : la science politique. à partir des principaux objets de la discipline (le pouvoir politique, l’État, les régimes politiques, la démocratie représentative, le vote, la compétition politique, les mouvements sociaux, l’action publique…), il s’agira de montrer que la discipline entend questionner les « fausses évidences » à partir d’une analyse scientifique et proprement sociologique des faits politiques. Le cours s’organise autour de douze séances thématiques.

30H - 3 ECTS
HISTOIRE
Histoire et historiographie politique du 19ème siècle

Contenu

Le 19ème siècle est classiquement présenté comme le siècle des révolutions et des nations.
A la lumière d’une historiographie en profond renouvellement depuis deux décennies, ce cours interroge une telle caractérisation. Pour ce faire, il propose une analyse des mutations économiques, sociales et politiques que connaît l’Europe entre le Congrès de Vienne et le déclenchement de la première guerre mondiale. La réflexion porte sur des thématiques variées et à plusieurs échelles (celle des Etats, des ensembles supra-étatiques et enfin de l’Europe).

Bibliographie indicative
Serge Berstein, Pierre Milza, Histoire de l’Europe, Paris, Hatier, 1995, tome 4 (Nationalismes et concert européen : 1815-1919).
Jean-Claude Caron et Michel Vernus, L’Europe au XIXème siècle. Des nations aux nationalismes, Paris, Colin, 1996.
Histoire de La France Contemporaine, Paris, Seuil, collection : L’univers historique, sous la direction de Johann Chapoutot, 2012-2014, vol. 2, 3, 4.

30H- 3 ECTS
CULTURES ET SOCIÉTÉS 2 cours à choisir parmi :
Institutions politiques comparées
Contenu

L’objectif du présent cours est de transmettre un socle de connaissances qui sera utile dans tous les autres enseignements de droit public – en particulier le droit constitutionnel de 1e année), de science politique et d’histoire. Après une introduction générale présentant notamment le principe et les enjeux du comparativisme, et la pluralité-relativité des régimes (pluralisme, libéralisme, totalitarisme, autoritarisme, démocratie, « démocratures », « démocraties illibérales »…), le cours s’organise autour d’angles thématiques (typologie des formes d’États, recompositions, mutations et nouveaux rapports centre-périphérie ; pouvoir exécutif vs pouvoir législatif ; vie politique [mode de scrutin, partis politiques et financement de la vie politique, dispositifs de participation citoyenne…) déclinés autour de huit séances. L’enseignement dispensé entend proposer une analyse transdisciplinaire des institutions politiques (droit, histoire, science politique, anthropologie…). Il invite par ailleurs à élargir autant que possible le champ de la comparaison en ne limitant pas les analyses et les exemples à l’Europe ou l’Amérique du Nord ; à cette fin, il proposera aussi des incursions sur les continents latino-américains, africains ou asiatiques, et veillera à saisir et se saisir de la diversité des régimes politiques en prenant en compte notamment les régimes non-démocratiques.

20H - 2 ECTS
Introduction à la sociologie
Contenu

NC

20H - 2 ECTS
Politiques de l'anthropocène
Contenu

A l’heure où des enfants, des activistes, les plus hautes autorités onusiennes et une grande partie de la communauté scientifique locale et internationale tirent la sonnette d’alarme, la compréhension des enjeux politiques liés aux problématiques climatiques, énergétiques ou de biodiversité demeure lacunaire. Ce cours a donc vocation à défricher les concepts, courants et enjeux de l’écologie politique, en tant que champ intellectuel aux courants de pensée multiples. Ce passage en revue permettra de remettre en perspective un certain nombre de débats actuels (énergétiques, agricoles, industriels, technologiques, commerciaux) parfois très clivants.
L’objectif pédagogique de ce cours consiste à dégager un « chemin de crête » entre le catastrophisme des survivalistes de tous bords d’une part et les postures de déni d’autre part. Il s’agit donc de décoloniser les imaginaires sans fournir de réponses toutes faites, d’ouvrir les horizons de pensée et d’action en vue de former des citoyens et citoyennes prêt.es à relever lucidement les défis du XXIe siècle

20H - 2 ECTS
CONFÉRENCES DE MÉTHODES

  • LVA Anglais : 24H - 3 ECTS
  • LVB : 18H - 2 ECTS (espagnol, allemand, italien, russe,arabe)
  • Expression orale : 6H - 1 ECTS
  • Histoire : 21H - 2 ECTS
  • Science politique : 21H - 2 ECTS
  • Economie : 21H - 2 ECTS
  • Droit : 21H - 2 ECTS
Semestre 2 : L'EUROPE
30 ECTS
DROIT
Droit de l'Union européenne
Contenu

Ce cours a pour objectif de donner les bases juridiques nécessaires à la connaissance du fonctionnement de l'Union européenne depuis les Traités de Rome de 1957 jusqu'à l'adoption du Traité de Lisbonne.

30H - 3 ECTS
ÉCONOMIE
Macro économie : théorie et politique
Contenu
Les participants seront initiés aux facteurs qui déterminent -à court, moyen et long terme- la croissance d’une économie et ses performances en termes de chômage et d’inflation. Les principaux agrégats macroéconomiques seront étudiés (consommation, investissement, chômage, inflation, etc.) et leurs interactions seront détaillées et analysées dans un cadre à la fois national et international. La distinction entre politique conjoncturelle et politique structurelle sera éclaircie.
30H - 3 ECTS
SCIENCE POLITIQUE
Socio-histoire des idées politiques, XIXème – XXème siècles
Contenu

Ce cours ambitionne d’étudier les « idées politiques » ou les « idéologies politiques » sous un angle résolument sociologique, c’est-à-dire en évitant toute forme d’analyse faite sur le modèle du canon biblique (à savoir un corpus de textes éternisés, figés, rendus cohérents et dont le sens est « verrouillé » par un auteur souverain ainsi que contrôlé par une communauté accréditée de commentateurs et d’exégètes et ce, en faisant l’économie de l’étude de ses modes sociaux de diffusion et de réception). Ainsi, dans la perspective intellectuelle ouverte par la socio-histoire, ce cours se propose d’étudier les constructions conceptuelles attachées au champ politique en formation tout au long des XIXè-XXè siècles et ce, largement sous l’angle de leurs usages sociaux et politiques. Il s’agira ainsi de voir, à l’articulation entre discours savants et discours militants, comment ces « idées politiques » ont pu être construites puis importées par divers entrepreneurs politiques (intellectuels, élus, partisans, etc.) pour justifier et organiser leurs mobilisations ou pour créer certains groupes sociaux et politiques (« les ouvriers », « la nation française », le parti radical, etc.). Il sera également question d’en évaluer les conséquences quant au jeu politique français (professionnalisation et autonomisation du champ politique). Cela suppose dans ce cours de dresser des passerelles entre histoire des idées politiques, sociologie politique et histoire sociale.

30H - 3 ECTS
HISTOIRE
Histoire de l'Europe au XXème siècle
Contenu

Lorsqu'en 1914, une Europe sûre d'elle-même et de son bon droit au regard du monde "se précipite au tombeau" (G. Duhamel), elle est le lieu par excellence du clivage et de l'opposition. Des nationalismes virulents y sont à l'oeuvre qui prennent le monde pour le ressort habituel de leurs ambitions. De ce point de vue, panslavisme et pangermanisme se sont que des altérations frustrées du colonialisme "impérialiste" franco-britannique. L'Europe apparaît incontestablement comme la matrice des relations internationales, leur creuset et leur scène principale.

Incontestablement, la déliquescence du bloc soviétique entre 1989 et 1991 ainsi que l'accélération de l'intégration européenne à partir du Traité de Maastricht en 1992 marquent la reprise en main par l'Europe retrouvée de son propre destin. Ce retour vers l'autonomie géopolitique passe néanmoins par une réduction consentie de la souveraineté des Etats qui la composent et un abaissement de ses ambitions au niveau économique et non plus civilisationnel.

L'objet de ce cours est donc de tenter de suivre une évolution complexe et d'en marquer les périodes comme les inflexions. Comment ce continent à la fois phare et moteur finit-il par retrouver, après un court XXe siècle marqué par les heurts idéologiques, une unité politique et une autonomie diplomatique ? Comment cette péninsule marquée au fer rouge par les conflits et ambitions interétatiques est-elle venue à imaginer la récupération, même partielle, de son influence et de sa puissance en repensant fondamentalement le concept d'Etat souverain ? Au moins, ce cours s'attache-t-il à trouver une constante, celle qui fait de l'Europe le lieu incontestable des idées politiques, du nationalisme et du communisme jusqu'au solidarisme de fait européen, en passant par le totalitarisme, le briandisme ou le pacifisme.

30H - 3 ECTS
CULTURES ET SOCIÉTÉS 2 cours à choisir parmi :
Médias et politique
Contenu
NC
20H - 2 ECTS
Géographie
Contenu

Ce cours propose une initiation à la géographie à partir de la question des transports et des mobilités.

Cette thématique pleinement intégrée au fonctionnement des espaces et des territoires permet d’en lire la structuration et les mutations dans un contexte de mondialisation qui donne aux transports un rôle majeur dans la mise en réseau du monde. La géographie s’attache aussi à l’analyse des déplacements quotidiens qui permettent d’interroger les rapports entre sociétés et territoires mais aussi entre l’individu et les lieux traversés. L’ensemble soulève de nombreux débats en termes d’aménagement. La prise en compte de la dimension géographique dans le traitement de ces thématiques autorise une diversité d’approches qui nous permettra de faire découvrir les spécificités de la géographie scientifique à travers ses démarches, ses objets et ses outils. L’enjeu sera aussi de souligner les relations que la géographie entretient avec les autres sciences sociales à travers des approches interdisciplinaires et dans le contexte plus large du tournant qualifié de « spatial » par Edward Soja ou de « géographique » par Jacques Lévy. Chaque cours invite ainsi à un changement de regard sur les transports et la mobilité à travers une variété d’échelles et d’exemples nationaux et internationaux.

20H - 2 ECTS
Les enjeux de genre 20H - 2 ECTS
CONFÉRENCES DE MÉTHODES
  • LVA Anglais : 24H - 3 ECTS
  • LVB : 18H - 2 ECTS (espagnol, allemand, italien, russe,arabe)
  • Expression orale : 6H - 1 ECTS
  • Economie : 21H - 2 ECTS
  • Droit : 21H - 2 ECTS
  • Histoire : 21H - 2 ECTS
  • Science politique : 21H - 2 ECTS
 

Cours commun semestre 1 et 2 ACTIVITÉS FACULTATIVES

Voir tableau des activités facultatives

Rédigé par SEBASTIEN ROY

Mise à jour le 11 juillet 2018


 

Sciences Po Toulouse
21 allée de Brienne
CS 88 526
31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | EasyRepro