Recherche

3ème Session "Les Amphis de l'Europe" - Penser les frontières européennes au XXIè siècle


le 21 mars 2014

organisé par le FRAMESPA, en collaboration avec le LaSSP

Les Amphis de l'Europe.jpg

Les Amphis de l'Europe.jpg

Le terme « frontières » est ambigu et ambivalent. Une première conception renvoie à la topographie : la frontière désigne la ligne comme marque de la contiguïté ; une seconde relève de la souveraineté d’un État et transforme (ou pas) l’espace des flux en un territoire cohérent et contrôlé ; le troisième, le plus vaste, correspond à un ensemble de modules de différenciation à partir de critères culturels. Une frontière n’est cependant pas qu’une donnée rationnelle, mais aussi le produit d’un imaginaire qui façonne les représentations et donne forme à des pratiques au quotidien. La question des frontières est doublement intéressante dans notre cas de figure, l’Union européenne : internes, elles représentent une réalité que l’on cherche à surpasser ; externes, elles correspondent à ce qui pourrait donner forme au rêve d’une Europe intégrée et consciente d’elle-même. Que la réflexion sur les frontières de l’Europe constitue un nouveau topos des études européennes n’a rien de surprenant, alors que se profile la question de l’identité politique européenne, qui lui est concomitante.
Faire une journée consacrée à la question des frontières et de l’Europe est une nouvelle façon de démontrer notre approche pluridisciplinaire des problèmes européens, tout en nous appuyant sur des cas pratiques d’études où la frontière apparaît comme réalité (obstacle ou non) de l’Europe au quotidien et dans ses représentations. Ni esquisse d’une nouvelle histoire éclatée de l’idée européenne, ni jalons pour un apprentissage historique minimal de l’Europe, ni tentative pour faire coïncider a posteriori l’Union européenne avec les diverses acceptions de l’Europe dans l’histoire, la journée a pour objectif de localiser, en France et en Europe, un gisement passé et présent de réflexion politique, juridique et culturelle sur ce qu’a été l’Europe comme territoire depuis le XIXe siècle. Le fil conducteur est l’analyse des critères d’inclusion et d’exclusion de cet ensemble, combinant éclairages transversaux et perspectives monographiques autour des fondements historiques et des débats actuels sur l’Union européenne.
 
 
Les « Amphis de l’Europe » : cette structure a été créée durant l’année 2011, traduisant la prise de conscience de plusieurs universitaires en sciences sociales à Toulouse du déficit d’informations sur la construction européenne, et du risque qu’entraînait celui-ci pour la prise en compte intellectuelle et citoyenne d’un phénomène qui nous concerne tous. L’objectif n’est pas de soutenir le processus européen sans esprit critique, mais d’abord de donner à connaître à chacun, par le dialogue et le débat, les clés et les perspectives nécessaires à une meilleure compréhension du phénomène communautaire. Aujourd’hui, les universitaires de Toulouse-Capitole, de Toulouse-Le Mirail et de l’Institut d’Études Politiques peuvent mettre en avant différentes journées de réflexion, toutes axées sur un thème majeur de la construction européenne, et qui sont systématiquement publiées, pour que le débat se prolonge au-delà des « Amphis de l’Europe ». 
 

Programme :
 
9h00 : Bertrand Vayssière (Université Toulouse-Le Mirail, FRAMESPA), présentation de la journée.
 
 
1- Les frontières internes, des frontières ouvertes ?
 
 
Première séance : Eclairages juridiques (président de séance : Marc Blanquet).
 
9h15- Sylvaine Peruzzetto, Laure Clément-Wilz (Université Toulouse-Capitole, IRDEIC), « Les frontières dans l’UE : coupure ou couture ? ».
9h35- Bruno Steinmann (Premier Président de la cour d’appel de Fort-de-France), « Citoyen sans frontières : dématérialisation, instrumentalisation et décristallisation ».
9h55 : discussion.
10h15 : pause
 
 
Deuxième séance : Le transfrontalier à l’épreuve des faits (président de séance : Rémy Pech).
 
10h35- Thomas Perrin (université de Lille 1 , TVES), « La coopération culturelle transfrontalière : enjeux et gouvernance ».
10h55- Cécile Jebeili (Université Toulouse-Le Mirail, Dynamiques Rurales), François Taulelle (université d’Albi, LISST-CIEU), « Les agglomérations transfrontalières : entre mythe et réalité ? »
11h15- Julien Weisbein (Institut d’Études Politiques de Toulouse, LaSSP), « La frontière européenne à l’épreuve d’une crise environnementale : gestion et contestation de la marée noire du Prestige en France et en Espagne ».
11h35- Vincent Simoulin (Université Toulouse-Le Mirail, CERTOP), « Les frontières au sein du Conseil nordique ».
11h55 : discussion.
12h15 : déjeuner.
 
 
2- Les frontières externes de l’UE : un ferment d’identité ?
 
 
Première séance : Où s’arrête l’Europe ? (Président de séance : Robert Marconis)
 
 
14h15- Thibault Courcelle (Université d’Albi, LISST-CIEU), « Les institutions européennes confrontées à la définition des frontières de l’Europe ».
14h35- Benoît Joudiou (Université Toulouse-Le Mirail, FRAMESPA), « Le Danube, une frontière de la Chrétienté ? ».
14h55- Géraud Poumarède (Université Bordeaux 3, CEMMC), « Pour en finir avec la croisade : la Turquie et l’Europe ».
15h15- Philippe Dugot (Université Toulouse-Le Mirail, LISST-CIEU), « L’union et ses frontières externes : le cas de la Méditerranée ».
15h35 : discussion.
15h55 : pause.
 
 
 
Deuxième séance : Franchir les frontières (Président de séance : Jacques Poumarède).
 
16h20- Victor Pereira (Université de Pau et des Pays de l’Adour, ITEM), « Franchir irrégulièrement les frontières : les réseaux migratoires clandestins du Portugal vers la France, 1957-1974 ».
16h40- Henri Labayle (Faculté de Bayonne, CDRE), « Politique européenne de visa, d’asile, et d'immigration ».
16h40- Bénédicte Michalon (Université Bordeaux 3, ADES), « Les parcours des migrants venant de l'Europe de l'Est ».
17h- Annalisa Lendero (Université Toulouse 2, CERTOP), « Une île-frontière de l'Europe : Lampedusa ».
17h40- Discussion
18h- Conclusion

 

Lieu(x) :
Université Toulouse II - Le Mirail
Maison de la Recherche
Salle D29

Rédigé par VERONIQUE LEROUX-GENTE

Mise à jour le 20 janvier 2015


 

Sciences Po Toulouse
2 Ter Rue des Puits Creuses
CS 88 526 - 31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80


Contactez nous par mail

Plan des locaux

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | EasyRepro