Formations

Affaires internationales et stratégie d’entreprise



Nature :
Formation diplômante
Année de sortie :
Bac + 5

Accessible en :

Formation initiale

Le parcours « Affaires internationales et stratégie d’entreprise » est unique en son genre, car il marie les atouts d’une formation d’Institut d’Etudes Politiques avec une forte spécialisation sur l’international (relations internationales, économie internationale, droit international public et privé) avec les acquis d’un master d’école de commerce (stratégie d’entreprise, finance, marketing, gestion des ressources humaines, responsabilité sociale d’entreprise, entreprenariat, innovation, gestion des risques, management des contrats, management interculturel).

Spécificités

Le parcours se caractérise par des allers-retours systématiques entre théorie et pratique. Les étudiant·e·s sont amené·e·s à acquérir les outils permettant de comprendre le monde d’aujourd’hui et à les mobiliser dans des cas d’application concrets. Dès le premier semestre, les étudiant·e·s sont également encouragé·e·s à rentrer en contact direct avec les milieux professionnels et à s’investir dans des activités professionnalisantes (junior entreprise, stages, concours d’entreprenariat, etc.).

Objectifs

Le parcours vise à former des professionnel·le·s polyvalent·e·s, capables de s’adapter rapidement aux mutations de plus en plus rapides de l’environnement économique international. En transmettant des solides connaissances théoriques dans une pluralité de disciplines, une parfaite maîtrise des outils de gestion ainsi qu’une forte capacité à appréhender les enjeux internationaux dans leur globalité, le parcours crée des profils très prisés sur le marché du travail qui seront les protagonistes du monde de demain.

Contrôle des connaissances


Profil des enseignant·e·s extérieur·e·s

L’équipe pédagogique inclut des universitaires reconnus dans leur domaine de spécialisation, ainsi que des professionnel·le·s de haut niveau aux compétences pédagogiques avérées.

Et après ?

Débouchés professionnels
Des débouchés riches et variés dans le secteur privé (chargé de projets internationaux, chargé d’études au service de l’expansion internationale des entreprises, responsable de zone export, cadre financier international, business developer, contract manager, risk manager, supply chain manager, analyste ventes, chargé de stratégie marketing, chargé de mission RSE, responsable des ressources humaines à l’international, etc.) ainsi que dans le secteur public (attaché au service économique des ambassades ou des organisations internationales, attaché de relations internationales des ministères ou collectivités territoriales, conseiller développement économique, chargé de mission intelligence économique, etc.).
Statistiques
Suivi des diplômé·e·s à 6 mois :

90% : Taux d’insertion professionnelle
18% : Taux de poursuite d’études
2% : Diplômé·e préparant un concours

Informations complémentaires

TÉMOIGNAGES

Formation « historique » de Sciences Po Toulouse, le parcours bénéficie d’un réseau de diplômés étendu et actif. Mais la formation a su évoluer au cours des années afin de s’adapter aux mutations tumultueuses du marché du travail et offre aujourd’hui une voie d’accès privilégiée aux métiers de l’international, dans le secteur privé comme dans le public.

Stefano Ugolini, responsable du parcours
Je suis en poste en tant que chargé de mission à l’Ambassade de France aux Etats-Unis. Au sein de mon équipe j’applique au quotidien les enseignements du parcours D2P2. Ils m’ont offert une ouverture d’esprit et la possibilité de conjuguer autonomie et sens du travail d’équipe. Cette formation très complète et l’accent porté sur l’international sont définitivement des plus pour tous ceux qui désirent travailler à l’étranger.

Dylan, diplômé 2021
Coût de la formation :
Sciences Po Toulouse a mis en place des droits d’inscription modulés en fonction des revenus des familles.

Conditions d'accès

Concours d’accès en 4e année
Vous avez un niveau bac +3 et vous souhaitez intégrer Sciences Po Toulouse ?
Le concours de 4ème année permet d’accéder au diplôme de Sciences Po Toulouse, dans l’une des spécialités de cycle master proposées par l’établissement.


Admission par mutualisation en 5e année
Le diplôme de Sciences Po Toulouse n'est pas accessible directement en 5e année.
Cependant grâce à la convention de mutualisation signée par les 9 IEP un étudiant déjà inscrit dans le Diplôme de l'IEP peut effectuer sa 5e année dans un autre IEP que le sien.

Organisation générale des études

4e année
Semestre 7
Semestre 1
TRONC COMMUN
3 cours à choisir parmi :
3 cours à choisir parmi les 6 (tronc commun + tronc commun spÉcialisÉ :
Politique économique
Contenu

Ce cours passe en revue les politiques susceptibles de rehausser durablement la croissance de l'économie fran&ccdil;aise. Quatre grands thèmes seront abordés :
- les politiques agissant sur le niveau de l'épargne et de l'investissement;
- les politiques en faveur de l'innovation et des PME;
- la question de la compétitivité;
- le chômage et le marché de l'emploi.
Le cours proposera dans un premier temps un rappel général sur la croissance économique et sur les limites d'une politique qui ne serait fondée que sur ce seul objectif. Chaque séance sera ensuite l'occasion d'analyser les politiques mises en place en France, et de faire un lien avec l'actualité. Parmi les mesures qui seront abordées : le crédit impôt recherche, les pôles de compétitivité, la fiscalité de l'assurance vie, le CICE et le pacte de responsabilité, la TVA sociale, les politiques de change, la loi El Khomri et la réforme en cours du droit du travail, les allègements de charge au voisinage du SMIC, les emplois d'avenir, la formation professionnelle, etc.. Le cours invitera les étudiants à réfléchir sur le bien fondé des politiques économiques menées au cours des dernières années, dans la mesure du possible d'une manière objective et non partisane à l'aide des méthodologies d'évaluation économique des politiques publiques.

20H - 3 ECTS
Sociologie de l'action publique
Contenu

Les politiques publiques sont omniprésentes : pas un jour sans que les acteurs politiques, privés et publics, les médias, les citoyens n'évoquent dans leurs discours le rôle, l'impact, le déficit réel ou supposé des politiques publiques. OGM, déchets nucléaires, emploi, politiques migratoires, réformes des retraites, de la Sécurité sociale ou de l'hôpital, crises sanitaires, grenelle de l'environnement, carte judiciaire, politiques pénales, "plans banlieues" sont autant de mots valises qui renvoient aux formes de plus en plus complexes de l'action publique. Aussi familier soit-il, le terme "action publique" recèle cependant une grande diversité de sens, d'approche et d'analyse.
Partant de ce constat, le cours invite à réfléchir aux conditions de possibilité d'une science sociale de l'action publique. Il poursuit ainsi deux objectifs majeurs. Il revient, d'une part, sur les principes fondamentaux et les grands enjeux de l'action publique : définition et caractérisation des politiques publiques, type de politiques publiques, transformation historique de l'action publique, mise en oeuvre et construction des problèmes publics, instrumentation de l'action publique...etc. Il entend, d'autre part, proposer aux étudiants un état des savoirs et des recherches à partir de l'analyse et de la présentation d'études de cas. Après une introduction générale sur l'historicité de l'action publique ("art de gouverner", formes de la "gouvernementalité"), le cours s'organise autour d'un plan thématique en quatre points :

  1. L'Etat et l'action publique (évolutions du rôle de l'Etat dans la définition et la conduite de l'action publique)
  2. Les acteurs de l'action publique (acteurs politiques, "non étatiques" et "intermédiaires" des politiques publiques)
  3. Les instruments de l'action publique ("dépérissement" des instruments classiques - lois, pouvoir réglementaire - au profit de nouveaux instruments issus du New Public Management - benchmarking, normes standards, indicateurs de performance, best practices - qui conduit à s'interroger sur les formes de dépolitisation de l'action publique)
  4. Les changements de l'action publique (path dependence, convergence et européanisation des politiques publiques...)
20H - 3 ECTS
Régulation juridique et légistique
Contenu

Les transformations qui affectent le droit comme mode de régulation des activités humaines sont multiples. Ce cours propose d'en rendre compte au prisme du débat contemporain sur la qualité du droit. Ce débat s'inscrit dans le contexte d'une société hyper-normée qui en même temps questionne, voire remet en cause, l'instrument juridique. La dénonciation de l'inflation normative et la dégradation de la qualité de la loi sont devenus des poncifs du discours sur le droit. La régulation juridique traverserait ainsi une crise, que des politiques publiques nationales, européennes et internationales (UE, OCDE) chercheraient à résoudre au moyen de démarches de simplification et d’amélioration de la qualité du droit. Après quelques rappels sur la spécificité du droit comme manifestation de la normativité, le cours vise à faire un état des lieux critique de cette crise et des voies de remédiation proposées. A ce titre, il propose d’initier les étudiant.e.s à une discipline dont la place dans l’enseignement supérieur français, y compris dans les facultés de droit et les IEP, est encore très confidentielle : la légistique. Cette « science appliquée » (J. Chevallier) tend aujourd’hui à normer la production des normes juridiques au travers de préconisations techniques visant à « mieux légiférer ». Elle augurerait même, ainsi que l’exprime le Conseil d’Etat, une « nouvelle culture normative » qu’il appelle d’ailleurs de ses vœux.

20H - 3 ECTS
Management des organisations
Contenu

Le cours présente le management et son histoire dans une perspective critique en montrant ses conséquences politiques et sociales. Conduire les équipes, les projets et le changement est une des compétences majeures attendue des futurs cadres supérieurs de l'état et des collectivités territoriales comme des entreprises et des ONG. Ce cours a pour objectif de transmettre les connaissances fondamentales et les compétences du management qui sont transversales aux principaux champs disciplinaires des sciences de l'organisation (gestion des ressources humaines, contrôle de gestion, systèmes d'information, finances, marketing...). Les grandes fonctions qui existent dans les organisations publiques et privées seront abordées ainsi que les théories qui éclairent les pratiques les plus récentes en matière de management.

20H - 3 ECTS
TRONC COMMUN SPÉCIALISÉ Protection internationale et régionale des droits de l'homme
Contenu
NC
20H - 3 ECTS Sociologie des relations internationales
Contenu
NC
20H - 3 ECTS International finance
Contenu

This course approaches the topic of international finance from the different perspectives opened by the different subfields of economics. It provides an introduction to market finance, to financial microeconomics, and to monetary macroeconomics at the same time. The matter is divided into three parts. Part 1 presents the basic notions of finance: credit instruments and the principles of discounting, interest rates and their setting, equities and their pricing, derivatives and their design. Part 2 develops the concepts of money and banking, their nature, their evolution, as well as their management and regulation. Eventually, Part 3 focuses on the structure of the international monetary and financial systems, as well as on the geography of global capital flows. The goal of this teaching is to provide students with an overall understanding of the nature of the instruments traded on financial markets, of the working of the financial sector, as well as of the architecture of the global financial infrastructure.

20H - 3 ECTS
SÉMINAIRES Intercultural management
Contenu

Ce cours vise les objectifs suivants :
• identifier et comprendre les « filtres culturels » qui influencent les comportements dans le contexte des affaires internationales et au-delà ;
• reconnaître les potentielles sources d’inefficacité, de frustrations, de conflit voire d’échec et les enjeux que cela représente pour les entreprises internationales ;
• apprendre les bons réflexes et explorer des stratégies et solutions concrètes pour améliorer les relations d’affaires internationales.

La partie théorique du cours se base sur l’outil d’analyse des dimensions culturelles d’Erin Meyer et de Geert Hofstede.
La partie pratique du cours repose sur des études de cas multiples, tirées des expériences de terrain des deux enseignantes.

Marketing international
Contenu

Cet enseignement a pour objectif général d’apporter aux étudiants une introduction en marketing (stratégique et opérationnel), en intégrant la dimension internationale.

Les axes prioritaires sont les suivants :
- Réaliser une stratégie marketing en lien avec les opportunités et menaces du marché, la réponse à une problématique clients, le tout en adéquation avec les orientations stratégiques de l'entreprise. La stratégie marketing prend appui sur l’analyse de données. Avec l’arrivée du digital, une attention particulière dans ce module est donnée sur la création de forecasting, ces prévisions de marché qui permettent des projections économiques pour l’entreprise.
- Décliner un plan marketing afin de positionner au mieux l’offre (product, price, place and promotion). La notion de création de valeur perçue pour le client est abordée. Dans cette perspective, la satisfaction des besoins et l’expérience clients sont étudiées. - Elaborer une stratégie de communication. Le storytelling ou l’art de raconter une histoire est développé. Il s’agit d’étudier la logique de créations de messages clés ciblés afin de provoquer une émotion chez le client l’incitant à s’engager.

Cet enseignement mélange les aspects théoriques et pratiques, il repose sur des études de cas et mises en situations pour développer les compétences d’analyses marketing. En parallèle, un projet sera réalisé par les étudiants, pas à pas pendant le semestre, pour s’approprier les notions vues en séances. A l’issue de leur formation, les étudiants seront en mesure de comprendre et de dérouler une stratégie marketing internationale.

20H - 3 ECTS Stratégie d’entreprise
Contenu

L’objectif de ce cours est de donner aux étudiants une initiation à la stratégie d’entreprise en présentant les notions fondamentales de la discipline. Seront abordés les principales alternatives stratégiques auxquelles une direction générale est confrontée, les facteurs internes et externes qui influencent les choix stratégiques et les méthodes et outils d’aide à la décision.
A l’issue du cours, les étudiants devront être capables :
• d’identifier les choix stratégiques réalisés par une entreprise ;
• de comprendre les raisons qui ont conduit à ces choix ;
• de mesurer les conséquences des choix et les conditions de succès ;
• d’utiliser les outils de diagnostic et d’aide à la décision.

Les étudiants seront amenés à appliquer les outils du diagnostic stratégique sur des exemples concrets d’entreprises. Avant chaque séance, les étudiants pourront être amenés à lire des textes recommandés (chapitres de livres, articles…). Pour permettre un travail approfondi et efficace, le cours se basera sur des études de cas. Les étudiants devront lire et travailler chaque cas proposé avant de venir en séance.

20H - 3 ECTS ATELIER 20H - 5 ECTS Initiation à la création d’entreprise
Contenu

Cet atelier a pour objectif de vous faire découvrir l'entreprise d'une manière pratique, sous l'angle de la création d'une microentreprise (TPE). L’atelier aborde les différentes étapes d'une création d'entreprise, aves des focus sur les compétences du chef d'entreprise, l’étude de marché, la stratégie marketing et commerciale, les données économiques et financières, les statuts juridiques et la fiscalité de la TPE.

Le fil rouge de cet atelier est la création d'un projet de création d’entreprise (fictif ou réel) par petit groupe et son rendu sur la base d'un business plan "normé". Vous serez encouragés à concourir au concours CRECE.

Participer à cet atelier, c'est se rendre acteur d'un projet de création d'activité entrepreneurial... et être en mesure de reproduire l'action ultérieurement, dans un projet professionnel. C'est rendre l'entreprise plus concrète et plus proche de vos projets professionnels et personnels.



conférence de méthode LVA 18H - 2 ECTS LVB 18H - 2 ECTS

Semestre 2
Semestre 8 TRONC COMMUN
Economie des transitions et des institutions
Contenu

Économie, société et environnement naturel constituent des systèmes en coévolution, de sorte que les fonctionnements des uns impactent directement celui des autres, et inversement. Les règles de fonctionnement de nos sociétés, qu’elles soient politiques (règlements, lois…), sociales (habitudes, pratiques…) ou économiques (organisation marchande, contrats…) impliquent des rapports particuliers à l’environnement naturel et génèrent différents impacts. Comprendre les transitions requiert une connaissance approfondie des institutions économiques. La première partie du cours présente donc les fondamentaux de l’économie des institutions, et ceux des mécanismes micro et macro à l’œuvre dans les processus de transitions. Questionner la manière dont ces institutions économiques et sociales fonctionnent constitue un exercice important pour identifier tant les verrous que les stratégies de changement. La deuxième partie du cours propose un apprentissage des fondamentaux de l’économie écologique, située au croisement de l’économie et de l’écologie, et de ses pistes pour penser les enjeux de soutenabilité.

20H - 3 ECTS Histoire des sentiments d'appartenance
Contenu

Il s'agit d'aborder les appartenances, qu'elles soient ethniques ou nationales, religieuses ou sexuelles, dans leur caractère d'appartenances construites, conséquences d'une catégorisation faisant intervenir mémoire, langue, territoire, genre, et également lois et réglementations. Ce cours doit permettre de rapprocher les constructions identitaires ethnique, nationale, sexuelle, religieuse autour d'une critique de l'essentialisme et du naturalisme, au profit d'une approche historique. En ce sens, le cours devrait aider à appréhender les rapports sociaux de domination présents dans les sociétés contemporaines et à mieux comprendre les manifestations identitaires qui s'y produisent.

20H - 3 ECTS
Politique comparée
Contenu

Ce cours s'inscrit dans une actualité brûlante (mondialisation, européanisation, terrorisme, pandémies, raréfaction des ressources naturelles, changement climatique, soft power...) dont il s'agira aussi de se distancier pour mieux la comprendre. Pour rompre tout à fait avec les banalités du sens commun, on privilégiera l'actualité des recherches internationales en sciences sociales qui cherchent à comprendre les institutions et phénomènes politiques (par le bas (subaltern et cultural studies), dans une perspective socio-historique (Tilly, Skocpol, Elias...), interdisciplinaire (anthropologie, économie, histoire), tenant compte des contraintes écologiques. Après un aperçu des modèles extra-occidentaux d'autres constructions du politique (Inde, Chine, Afrique), le cours abordera sociologiquement les questions intimidantes de la "crise" et du renouvellement de l'Etat-nation occidental. L'occasion d'un retour sur trois fondamentaux conceptuels de l'Etat : d'abord, la souveraineté ; ensuite, le monopole de la violence physique légitime confronté au terrorisme, aux émeutes urbaines, aux mafias, aux milices et à la justice privée... ; enfin, l'identification nationale face à la mondialisation de la culture et aux flux migratoires. Pour terminer, nous verrons comment s'effectue la désignation des chefs politiques dans différents modèles de dominations politique, depuis le tirage au sort jusqu'au coup d'Etat.

20H - 3 ECTS
TRONC COMMUN SPÉCIALISÉ Economie de la défense et de la sécurité
Contenu
NC
20H - 3 ECTS International migrations
Contenu

This course deals with international migration from a multidisciplinary perspective, to provide students with an understanding of the factors behind contemporary trends in international population movements. The focus will be mainly on international migration within and towards Europe, but the migration dynamics and patterns in other parts of the world will as well be introduced. The following topics will be covered: international migration systems and population geography; migration theories and policies; causes and impacts of international migration; economic migration and remittances; migration of talent; transnational networks and transnational practices; refugees and environmentally displaced persons; return migration. One session will also be dedicated to research methods, tools and data in migration studies. This course will make use of various types of sources, such as scientific books and articles, migration portals, news articles, maps, and short videos.

20H - 3 ECTS Country risk analysis
Contenu

“Country risk” is a multidimensional concept whose comprehension requires proficiency in a number of disciplines – including economics, law, political science, and history. This course aims to provide an introduction to country risk analysis, with an emphasis on its application to emerging countries. The course is divided into two parts. The first part covers the history of country risk through the lens of financial crises. It will present some of the main issues that have been analyzed in the academic literature and that prevail in the public debate. It will look in detail at certain episodes of the history of financial crises. Emphasis will be given to the organizational structure of financial markets, to the role of international organizations, and to financial actors (regulators, rating agencies, and financial intermediaries), consistently considering the broad historical context. The second part of the course covers the different dimensions of country risk: international political risks; domestic political and institutional risks; jurisdiction risks; macroeconomic risks; microeconomic risks; sanitary, health, industrial, and environmental risks; and natural and climate risks. The focus will be on the question of the measurement of country risk, in terms of indicators and ratings, as well as on its diagnostics.

20H - 3 ECTS
SÉMINAIRES International contract management and corporate finance
Contenu

This course jointly addresses the themes of value creation (corporate and non-corporate) and contract management. Its goal is to show how good contract management can be beneficial to all stakeholders, whereas poor contract management can generate losses and failures. It therefore begins with reminders of corporate finance linked to contractual management, in order to show how the latter can impact financial flows, profitability and, more generally, the success of organizations’ projects. Contracts are then theoretically analyzed as solutions to various coordination problems affecting economic activities, to understand their interest and limits. The job of contract manager is then described as a multidisciplinary occupation requiring legal, economic, financial and managerial skills. Finally, the course proposes to go deeper into describing the operation and use of contracts and financial products used for innovation and business creation on the one hand, and for the financing of the ecological transition on the other.

Les métiers du conseil
Contenu

Ce module de 20 heures est dédié à la découverte du métier de consultant. L’idée est de permettre aux étudiants de comprendre ce qu’est le conseil et ce que fait un consultant.
Chaque séance est dédiée à une thématique conseil : la gestion de projets, l’accompagnement au changement ou encore l’animation d’ateliers collaboratifs.
Rythmé par des retours d’expérience, des apports théoriques et des mises en situation, ce module apportera aux étudiants les fondamentaux de la gestion de projets et leur permettra également de développer leur « soft skills ».

20H - 3 ECTS Stratégies de développement durable et pratiques responsables
Contenu

Comment intégrer dans la stratégie d'une entreprise le développement durable et la responsabilité sociétale ? Comment la piloter ? Quels bénéfices et quelles opportunités ? Quelles tendances pour la RSE aujourd’hui ? Comment la RSE peut-elle être un moteur d'innovation ? Comment la mettre au cœur de la proposition de valeur du modèle économique ? Ce cours vise à faire émerger les enjeux stratégiques de la RSE pour les entreprises afin d'en faire un réel levier de performance globale et de création de valeur partagée, ainsi qu’à apporter des exemples concrets de mise en pratique du développement durable dans l'entreprise.

20H - 3 ECTS

ATELIER 20H - 5 ECTS Management international des PME/PMI
Contenu

Les objectifs de cet atelier sont les suivants :
• aborder des problématiques internationales à partir de problématiques managériales ;
• développer la compréhension par les étudiants des choix des dirigeants d'entreprises face à des situations de changements ;
• développer une capacité professionnelle d'écoute et de présentation de résultats d'études sur le thème de l'internationalisation.

L’atelier consistera d’un module « appliqué » et d’un module inversé : les étudiants seront d’abord confrontés au terrain, puis co-construiront un cours à partir de leurs observations et analyses. Exemples de thèmes abordés : implantations ; analyse de risques ; internationalisation et innovation ; internationalisation de services.



conférence de méthode LVA 18H - 2 ECTS LVB 18H - 1 ECTS
Cours d'ouverture 20H - 1 ECTS A choisir entre :
1. Cours d'ouverture anglais (1) 2. Cours d'ouverture anglais (2) 3. Cours d'ouverture espagnol (1)

ACTIVITÉS FACULTATIVES
 
5e année
Semestre 9 TRONC COMMUN
1 cours à choisir parmi les 2 (tronc commun uniquement) :
Les grands enjeux de santé mondiale
Contenu

NC

20H - 3 ECTS Gouvernance du changement climatique
Contenu

Après une présentation des enjeux et défis de l’urgence climatique, les grandes étapes de la construction du régime international du climat ainsi que les impasses de cette gouvernance seront retracées. Les principaux instruments politiques et juridiques des politiques climatiques de l’Union européenne ainsi que le cadre législatif et réglementaire français seront délivrés aux apprenant.e.s dans une perspective critique en illustrant notamment les points de tension et de difficultés de mise en œuvre que rencontrent les États et en particulier la France. Les différents acteurs de la gouvernance climatique impliqués seront évoqués tout au long de l’enseignement. Les actions en justice visant à contester le manque d’action des États et à demander des comptes aux principaux émetteurs de GES (Carbon major) seront exposées pour finir.

20H - 3 ECTS
La démocratie participative
Contenu

Après avoir été représentative, la démocratie se doit aujourd'hui d'être participative. Aucune décision publique ne peut désormais être tenue pour légitime si elle n'a pas été préalablement « délibérée », notamment avec les « parties prenantes » qu'elle concerne. En présentant la riche littérature qui s'est constituée sur ce thème, notamment en sociologie politique, ce cours vise ainsi à montrer que la délibération et la participation forment une technologie de gouvernement de plus en plus répandue et routinière en France, concernant de nombreux domaines et de nombreuses échelles d'action publique. Pour autant et bien que cette « démocratie participative » soit présentée comme une innovation, voire une révolution, on insistera davantage sur la continuité entre celle-ci et la démocratie représentative, plus que sur une supposée rupture par laquelle la seconde remplacerait de plus en plus la première.

20H - 3 ECTS

TRONC COMMUN SPÉCIALISÉ Droit international pénal
Contenu

NC

20H - 3 ECTS Négociations internationales
Contenu

Ce cours aborde plusieurs configurations, acteurs et enjeux (thématiques et géographiques) des négociations internationales. L'objectif du cours sera d'approfondir les connaissances fondamentales sur les multiples acteurs, processus et enjeux intervenant dans les négociations internationales. A partir d'approches théoriques et de d'études de cas, il s'agira de maîtriser savoirs et savoir-faire afin de proposer une analyse personnelle, organisée et argumentée des négociations internationales, des acteurs qui y interviennent et des enjeux qui en émergent.

20H - 3 ECTS Droit du commerce international
Contenu

L'enseignement de droit du commerce international a pour objet de présenter le paysage juridique international des entreprises dans leurs relations commerciales. Après avoir présenté les grandes organisations internationales et les acteurs du commerce international, seront abordés successivement le régime juridique applicable aux entreprises qui ont une activité commerciale internationale et les stratégies de développement, les principales opérations de commerce international, et la gestion des contentieux à travers la détermination du juge étatique compétent ou encore le recours à l’arbitrage international. Cet enseignement est mené dans l’objectif de susciter une réflexion sur la place et le rôle de l’autonomie de la volonté des entreprises, et des marges de manœuvre de l'Etat dans ces rapports privés internationaux.

20H - 3 ECTS
SÉMINAIRES Stratégie internationale d'entreprise et gestion des risques
Contenu

Cet enseignement s’articule en deux modules de 10h chacun :
• Le premier module a pour objectif l'analyse du processus d'internationalisation d'une entreprise : comprendre les motivations qui poussent les entreprises à exporter et à investir à l'étranger ; identifier les principales stratégies d'internationalisation des entreprises ; apprécier les avantages et inconvénients des différentes modalités d'internationalisation des entreprises ; appréhender les modes de gouvernance des entreprises internationales ; examiner les risques liés à l'internationalisation des activités.
• Le deuxième module a pour objectif d’initier les étudiants aux fondamentaux de la gestion des risques. Après avoir présenté les concepts de base de la science actuarielle, le module passera en revue les différentes dimensions du risque auxquelles les entreprises sont confrontées, ainsi que les principales stratégies de gestion de portefeuille appliquées par les professionnels du domaine.

20H - 3 ECTS Economie de la connaissance et management de l'innovation
Contenu

Ce cours présente l'économie de la connaissance et le management de l'innovation en montrant les conséquences politiques, économiques et sociales des changements technologiques sur la société. L’enseignement a pour objectif de transmettre les principales théories de l'économie et du management de l'innovation.
Compétences acquises à l'issue du cours :
• comprendre l'impact des changements technologiques sur la société ;
• connaître les principales théories de l’Internet, de l’économie et du management de l'innovation ;
• comprendre les mécanismes d’incitation à l’innovation et le rôle des acteurs publics et privés ;
• étudier l’organisation des activités innovantes contemporaines, géographiquement et structurellement ;
• comprendre les raisons de la performance à l’innovation et à la croissance de certaines régions dans le monde.

20H - 3 ECTS Management international des ressources humaines

Contenu

Ce cours de GRH permet aux étudiants d’acquérir les connaissances théoriques et les savoirs opérationnels dans le domaine de la gestion des ressources humaines et sociale des organisations (administrations publiques, collectivités, grandes entreprises et PME, services hospitaliers, institutions et associations). L’objectif du cours est de comprendre et d’identifier les liens entre stratégie et management des ressources humaines dans les organisations internationales. Le cours abordera les thématiques suivantes : l’emploi, les rémunérations, le développement humain et social, le droit du travail et les problématiques de GRH à l’international. Il s’agira de comprendre l’impact du management sur les relations sociales et de connaître la fonction GRH et ses principales dimensions.

Compétences acquises à l’issue du cours :
• connaître la fonction RH à l’international et les principaux rôles d’un DRH ;
• comprendre les processus de recrutement, de rémunération et de formation des personnels dans les organisations publiques et privées ;
• apprendre les outils et les enjeux de la GRH au travers d’exemples concrets et d’études de cas présentées en cours.

20H – 3 ECTS

ATELIER 20H - 5 ECTS Fiscalité internationale d'entreprise
Contenu

Cet atelier de 20h permet aux étudiants d’acquérir les connaissances théoriques et un certain savoir pratique dans le domaine de la fiscalité des entreprises, en droit français et en droit international. L’objectif de l'enseignement est de comprendre les grands principes de la fiscalité qui s'appliquent aux acteurs économiques que sont les entreprises et les groupes de sociétés dans le cadre de leurs échanges commerciaux mondiaux. Ces connaissances sont indispensables à toute personne qui voudrait se lancer dans le monde des affaires. L'atelier abordera les thématiques suivantes : la notion de résultat fiscal, l'acte anormal de gestion, le contrôle fiscal, les grands principes en matière de TVA, les conventions fiscales internationales, les prix de transfert, les mécanismes d'éliminations des doubles impositions sur le plan international, les travaux de l'OCDE et l'imposition forfaitaire minimum.

Compétences acquises à l’issue de l'enseignement :

  • connaître les notions de base en matière de fiscalité française (impôt sur les sociétés et TVA) ;
  • comprendre les notions de base en matière de fiscalité internationale (prix de transfert, lecture des conventions fiscales internationales, travaux des organisations internationales) ;
  • avoir des connaissances pratiques en matière de gestion des risques fiscaux.



Cours d'ouverture 20H - 1 ECTS A choisir entre :
1. Immigration and diversity management in Britain and France from 1930 to present.
Contenu

After WW2, " universalist " immigrations policies were set up in Britain. They favoured a political and civic approach to immigration, which was quickly enough to lead to a disconnection of immigration from the country’s actual economic and manpower needs. In France, universalism prevailed too, albeit along different lines. Immigrants were to be defined only in relation to their contribution to the national economy, which means they were to be kept at a distance from French society for the next thirty years.
For political reasons mostly, mass economic immigration came to an end in the UK as early as 1962, despite the country’s economic needs. Immigration controls became combined both with a unique anti-discriminatory legislation (" dual state interventionism ") and a liberal interpretation of integration, distinct from any attempt at ‘cultural uniformity’. It took France twelve extra years to put an end to unskilled, mass immigration and to its laissez-faire approach to economic immigration. Both countries converged towards increasingly strict immigration controls from then on but remained apart as regards integration, ignored by and large, by the successive French governments of the 1960s and 1970s.
In the 1980s and the 1990s in Britain, there was a shift towards ‘multiculturalist’ policies in keeping with the dual state interventionism of the 1960s and 1970s (‘multicultural consensus or settlement’). Such policies were put in place at a time when France was still struggling to define a modern-day integration policy, although François Mitterrand’s election in 1981, signalled a much more pro-active approach. Under Mitterrand’s second seven-year term, there eventually emerged the " politique d’intégration républicaine " (1991) formulated by the newly-created Haut Conseil à l’Intégration.
Since the early 2000s, the multicultural consensus has (superficially, at least) been questioned in Britain. France, by contrast, has been relatively stable, although one has undeniably witnessed some degree of ‘ethnicisation’ of the country, to quote anthropologist Jean-Loup Anselme(1).
One may therefore argue that the British model has become more universalist and that the French one - and French society as a whole- have become more differentiated(2). A common trait has been the instrumentalisation of immigration and integration policies by both extremist and mainstream political parties, with e.g. David Cameron’s attacks on ‘State multiculturalism’ and e.g. Sarkozy’s radicalisation from the so-called Grenoble speech onward (Summer 2010 (3)) or more recently the exploitation of the Roma or islamism issues by the current Socialist government.

 

1 Jean-Loup Anselme, Vers un multiculturalisme français. L’Empire de la coutume, Paris, Flammarion-Champs Essais, 1996 & L’ethnicisation de la France, Paris, Editions Lignes, 2011.

2 Vincent Latour, " Converging at last? France, Britain and their minorities ", in Tariq Modood & Gino Raymond, The Construction of National Identities, London / New York, Palgrave-Macmillan, Novembrer 2007

3 Vincent Latour, " The Sarkozy Years: Attempting to Define a New Paradigm for Diversity Governance in France ", in The Sarkozy Presidency: Breaking the Mould?, edited by Gino Raymond, London  / New York: Palgrave, 2013.
2. An introduction to the British Constitution
Contenu

NC

3. Cours d'ouverture anglais (3)
Contenu

NC

4. Estudios de caso en política, cultura y sociedad en España
Contenu

NC



Conférence de méthode LVA 18H- 2 ECTS LVB 18H - 1 ECTS
ACTIVITÉS FACULTATIVES
Voir tableau des activités facultatives

Semestre 10 STAGE PROFESSIONNEL 9 ECTS Évaluation du stagiaire 4 ECTS Rapport de stage 5 ECTS
GRANDS ORAUX 11 ECTS Grand oral du Diplôme 6 ECTS Grand oral de langue vivante (LVA ou LVB) 4 ECTS Préparation à l'entretien professionnel 1 ECTS
RÉDACTION D'UN MÉMOIRE 10 ECTS

Responsables

Coordonnateur :

Stefano Ugolini

Responsables Scolarité



Gestionnaires :

Ariane BERTAUD
05 61 11 02 63

Amélie PRUVOST
05 61 11 02 86

scolarite4@sciencespo-toulouse.fr

Rédigé par SEBASTIEN ROY

Mise à jour le 4 mai 2022


Renseignements pratiques :

Sciences Po Toulouse
2 ter rue des puits creusés
CS 88526
31685 Toulouse cedex 6

Tél. : 05 61 11 02 60
Fax : 05 61 22 94 80
Courriel
Sur Internet
 

Sciences Po Toulouse
21 allée de Brienne
CS 88 526
31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | EasyRepro