Recherche

Cédric groulier : Former à la légistique. Les nouveaux territoires de la pédagogie juridique


du 9 mai 2018 au 31 juillet 2018

former_a_la_legisitque_couv_.jpg.png

former_a_la_legisitque_couv_.jpg.png

Cédric GROULIER (Sciences Po Toulouse - LaSSP) et Karine GILBERG (Université Paris 2 Panthéon-Assas) ont dirigé l'ouvrage : Former à la légistique Les nouveaux territoires de la pédagogie juridique. Les nouveaux territoires de la pédagogie juridique.


Présentation

Entre savoir empirique et discipline scientifique, la légistique poursuit une ambition pratique : améliorer la qualité formelle et matérielle du droit. La mise en œuvre effective des préceptes du « mieux légiférer » ne va toutefois pas de soi. Elle suppose un travail de pédagogie et d’apprentissage des concepteurs et rédacteurs des textes normatifs, qui en pratique ne sont pas tous juristes. En dépit de ces enjeux, la formation coordonnée à la légistique n’est apparue qu’assez récemment au niveau national, européen et même international.

Le présent ouvrage explore ce champ de la formation au mieux légiférer en réunissant témoignages institutionnels et regards académiques.

  • Qui est formé à la légistique ?
  • Qui sont les formateurs et où dispense-t-on ces formations ?
  • Quels en sont les contenus et les outils ?
  • Que nous apprend la comparaison des expériences nationales et européennes en la matière ?


En répondant à ces questions, l’ouvrage révèle la diversité des pratiques de cette pédagogie juridique singulière. Les regards et témoignages portés sur la formation à la légistique font apparaître d’intéressantes convergences dans l’approche, les méthodes et les outils de formation. Cette forme d’apprentissage mobilise différents savoirs, juridiques certes, mais aussi issus des sciences sociales, et s’appuie sur des savoir-faire. Elle interroge dès lors sur la façon dont l’enseignement juridique universitaire intègre la demande sociale d’amélioration de la qualité normative.

Alors que les outils de la légistique sont aujourd’hui très développés, les formations en ce domaine (académiques ou professionnelles) restent encore confidentielles. De telles formations revêtent pourtant d’importants enjeux pour la fabrique gouvernementale et parlementaire de la loi. Elles contribuent à une qualité renforcée de l’élaboration et de la rédaction des textes normatifs. Or, cette qualité s’avère essentielle à la sécurité juridique, et donc à la protection effective des droits fondamentaux.

De telles formations favorisent également un meilleur suivi de la mise en œuvre des textes
, en sensibilisant les personnels formés à l’évaluation ex ante et ex post. La formation à la légistique s’affirme comme le levier d’une « nouvelle culture normative », portant ou traduisant une conception de la qualité du droit autant que du droit lui-même.

Ont contribué à cet ouvrage  : Mohesh BALNATH, Rémi BOUCHEZ, Jacques CHEVALLIER, Karine GILBERG, Cédric GROULIER, Edwin MATUTANO, Marc MILET, Benjamin MOREL, Fabienne PÉRALDI-LENEUF, Olivier PLUEN et Helen XANTHAKI.

Éditeur : LexisNexis
Collection : Hors collections
Date Parution : Avril 2018
Nombre Pages : 192
EAN : 9782711028719

Lien

Rédigé par VERONIQUE LEROUX-GENTÉ

Mise à jour le 9 mai 2018


 

Sciences Po Toulouse
2 Ter Rue des Puits Creuses
CS 88 526 - 31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80


Contactez nous par mail

Plan des locaux

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | DocuRepro