Recherche

CIFRE


 

Le dispositif CIFRE - Conventions Industrielles de Formation par la REcherche - subventionne toute entreprise de droit français qui embauche un doctorant pour le placer au cœur d'une collaboration de recherche avec un laboratoire public. Les travaux aboutiront à la soutenance d'une thèse en trois ans.
Les CIFRE sont intégralement financées par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche qui en a confié la mise en œuvre à l'ANRT.

 

Le Ministère chargé de la recherche a confié à l'ANRT la mise en œuvre du dispositif CIFRE. Son objectif est de favoriser le développement de la recherche partenariale publique-privée et de placer les doctorants dans des conditions d'emploi. Il repose sur l'association de quatre acteurs :

L'entreprise recrute en CDI ou CDD (articles D. 1242-3 & 6 du code du travail) un diplômé de niveau M à qui elle confie une mission de recherche stratégique pour son développement socio-économique. Le salaire d'embauche ne peut être inférieur à 23 484 € annuel brut pour l'année 2011. Les travaux constitueront l'objet de la thèse du salarié-doctorant.

Le laboratoire de recherche académique encadre les travaux du salarié-doctorant, à ce titre ce dernier est inscrit dans l'école doctorale de rattachement du laboratoire.

Arrêté du 7 août 2006 relatif à la formation doctorale


Le doctorant consacre 100% de son temps (qui peut être partagé entre l'entreprise et le laboratoire académique) à ses travaux de recherche. Il bénéficie d'une double formation académique et professionnelle.

L'ANRT contracte avec l'entreprise une Convention industrielle de formation par la recherche (CIFRE) sur la base de laquelle une subvention est versée à l'entreprise. En 2010, c'est-à-dire pour les dossiers portant les numéros 2010/xxxx, la subvention annuelle est portée à 14 000 € (non assujettie à la TVA).
A cette subvention s'ajoute le crédit d'impôt recherche (CIR), calculé sur la part non subventionnée des coûts complets, et qui permet à l'entreprise de percevoir une somme annuelle d'au moins 10 595 € (cf. la description du calcul numérique dans le document Le crédit d'impôt recherche.) Le subventionnement est alors de 50% sur coût complet. Les collectivités territoriales se sont pas éligibles au CIR.

L'entreprise et le laboratoire établissent, au plus tard dans les six mois qui suivent le début de la CIFRE, un contrat de collaboration de recherche qui stipule les conditions de déroulement du partenariat et notamment la méthodologie de recherche, les lieux d'exercice du doctorant, les questions de confidentialité, propriété intellectuelle...

Lire l'extrait du décret N° 80-900 DU 17-11-1980

Recommandation en matière de confidentialité et propriété intellectuelle appliquée aux contrats CIFRE

Proposition de trame pour la rédaction du contrat de collaboration


Un rapport d'activité annuel, signé de l'entreprise, du laboratoire et du doctorant, est remis à l'ANRT.

Télécharger la trame de rapport d'activités

 

L'entreprise doit être de droit français.

Le candidat est titulaire d'un diplôme de niveau M récent (moins de 3 ans). Le dispositif CIFRE est ouvert à toute nationalité. Il s'agit pour lui d'une première expérience professionnelle de recherche. Pour répondre à l'obligation du candidat de ne pas être embauché par la structure et/ou d'avoir démarré sa formation doctorale depuis plus de 12 mois à la date d'effet de la CIFRE, la demande d'une CIFRE doit intervenir au plus tard 9 mois après la date d'embauche du candidat par la dite structure et la date de première inscription en formation doctorale (délai de rigueur).

Le laboratoire de recherche académique reconnu sera implanté dans une université, une école, un organisme public de recherche. Ce peut être un laboratoire étranger. Dans ce cas, l'implication par une co-tutelle d'un laboratoire français reconnu est nécessaire.

Arrêté du 6 janvier 2005 relatif à la co-tutelle internationale de thèse

Decree of January 6th 2005 on the international joint supervision of doctoral thesis

 

L'instruction se fait tout au long de l'année. La décision est en général communiquée dans les deux mois qui suivent le dépôt d'un dossier complet. La date d'effet de la CIFRE intervient au mieux le 1er du mois suivant la date de communication de l'acceptation, voire ultérieurement selon les places disponibles.

Le Comité d'évaluation et de suivi statue sur la demande de CIFRE au vu de deux expertises :

Une expertise socio-économique, effectuée par le délégué régional à la recherche et à la technologie (DRRT) de la région de l'entreprise, qui rend compte de la santé financière de l'entreprise, son implication effective, sa capacité à donner une formation « professionnalisante » au candidat.

Une expertise scientifique qui apprécie l'adéquation et la pertinence du partenariat et de la formation doctorale.



  • Donner une formation effective en entreprise : en fin de convention le docteur doit pouvoir justifier d'une réelle expérience professionnelle de recherche.
  • Proposer un sujet ouvert sur le monde de l'entreprise : à l'issue de la formation doctorale, le docteur doit pouvoir valoriser ses acquis méthodologiques et scientifiques.
  • Fournir un dossier complet : les experts chargés de l'expertise scientifique et de l'expertise socio-économique doivent pouvoir trouver dans les dossiers les éléments nécessaires à l'élaboration de leur avis : documents présentant l'entreprise, CV complet du candidat, sujet de recherche développé (cf. rubrique « Préparer sa CIFRE », présentation de l'équipe de recherche en termes d'encadrement, de résultats et de moyens techniques et scientifiques. Toute demande de compléments d'information stoppe l'instruction et en allonge son délai.

Attention : aucune des données transmises à l'ANRT ne doit avoir de caractère confidentiel.


L'avis de l'expert scientifique est sollicité sur :

  • L'intérêt et la qualité scientifique du sujet de recherche ainsi que son intérêt technico-économique.
  • L'engagement de l'entreprise vis à vis du candidat et du projet de recherche.
  • La cohérence et la pertinence de l'activité de l'entreprise avec le projet de recherche.
  • La cohérence et l'adéquation de la formation du candidat avec le projet de recherche.
  • La pertinence et la compétence du laboratoire pour encadrer la recherche attendue.
  • Son ouverture aux collaborations avec les entreprises.

 


  • Je suis étudiant :

Comment monter sa CIFRE ?
Consulter l'agenda des animations CIFRE


  • Je suis une entreprise :

Je définis les mots-clés de mon projet de recherche qui caractérisent bien la recherche dont j'ai besoin.
Je repère un ou plusieurs laboratoires de recherche qui pourrait constituer le bon partenaire grâce à l'annuaire des équipes de recherche. Je les sélectionne facilement à partir des mots-clés.  

Consulter l'annuaire des laboratoires

Je prends contact avec le directeur. Il pourra peut-être aussi m'aider à trouver un bon doctorant.
Je dépose, sans attendre, mon offre de CIFRE sur le site de l'ANRT afin de solliciter les candidatures d'étudiants et aussi de laboratoires. Cette rubrique est très consultée par nombre de partenaires et contribue largement à faciliter la mise en relation des entreprises, des laboratoires et des étudiants : Déposer une Offre de Cifre

Après sélection du laboratoire et du doctorant, je dépose ma demande de CIFRE. Je compte deux mois pour l'instruction du dossier par l'ANRT : http://cifre.anrt.asso.fr


  • Je suis un laboratoire :

Je dépose ma proposition de collaboration sur le site de l'ANRT. Elle me permettra de faire connaître mon projet aux entreprises et aux différents acteurs de mise en relation et de recevoir des candidatures variées d'étudiants.

Consulter l'annuaire des laboratoires


Je consulte régulièrement les offres de CIFRE proposées par les entreprises.

Consulter les offres des entreprises

 

La rédaction est indissociable du processus de recherche, et ce dès sa conception.

En conséquence, la formalisation du projet de recherche repose sur les mêmes principes que ceux des futures publications auxquelles il a vocation à donner naissance. Le document est avant tout efficace, deux à trois pages suffisent.

Le projet de recherche s'adresse à des scientifiques spécialistes du domaine. Cependant il doit aussi être compris par des lecteurs non spécialistes, cela conduit à proscrire toutes les abréviations, à rédiger avec simplicité.

L'expertise du projet permet de vérifier l'intérêt et la qualité scientifique des travaux de recherche programmés ainsi que leur pertinence. La présentation doit donc comprendre les parties suivantes :

  • Contexte

Il sert à situer le projet dans son environnement global. Il doit être compréhensible par tous. Il décrit les enjeux pour les commanditaires, les acteurs du projet.

Cette partie renvoie à la pertinence des travaux, ce en quoi il est légitime de les financer. Non que les modalités d'accompagnement des thèses n'aient pas vocation à financer des travaux sans finalité immédiate mais, même dans le cas de recherche très amont, les thèses s'intègrent nécessairement dans une perspective d'investigation plus large, tant sur le spectre des recherches que dans le temps.

  • Objectif

Il s'agit aborder l'objectif précis des recherches en insistant sur leur caractère original, novateur, en quoi le travail envisagé va produire des connaissances neuves et utiles, se différenciant des travaux antérieurs. Ce point est indissociable d'une solide référence bibliographique (y compris la lecture des brevets, trop négligée), qui, sans être longue, doit manifester de la robustesse de la préparation du projet.

  • Organisation des travaux de recherche

Le cadre étant bien posé dans les deux premiers points, il s'agit ensuite de décrire les étapes expérimentales et d'en apprécier la planification et les moyens mis en œuvre. Cela peut être, déjà, l'occasion d'envisager les échéances ultimes ou les réorientations éventuelles selon les résultats obtenus.
Ces deux parties, objectif et organisation des travaux s'adressent à des spécialistes, le propos ne doit pas rester superficiel.

  • Bibliographie
La présentation se termine par une bibliographie qui manifeste la maturité de la préparation du projet. Elle est indispensable.


 

Adresser une demande par voie électronique : http://cifre.anrt.asso.fr

Conditions générales d'octroi d'une CIFRE
Feuille de route pour l'étudiant
Trame à utiliser pour le rapport d'activité
Suggestion de trame pour le contrat de collaboration
Recommandations pour l'élaboration du contrat de collaboration
Formulaire de clôture CIFRE


Plus d'infos sur le site d'origine de ce contenu


Rédigé par

Mise à jour le 28 octobre 2014


 

Sciences Po Toulouse
2 Ter Rue des Puits Creuses
CS 88 526 - 31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80


Contactez nous par mail

Plan des locaux

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | DocuRepro