Formations

D3P1 - Risques, Science, Environnement et Santé


Coordonnateur : Julien Weisbein

La vocation du parcours : former des cadres pour gérer les risques et les incertitudes liées aux enjeux environnementaux, sanitaires ou industriels et animer les instruments et les politiques qui en découlent (Agendas 21, Plans Climat-Energie Territoriaux, diagnostics territoriaux, bilans carbone, stratégies de développement durable, retours d’expérience, cartographies de controverses, etc.). Ces enjeux, largement publicisés, appellent des formes de plus en plus ouvertes de régulation puisque leur gestion ne peut plus faire l'objet de savoirs spécialisés et cloisonnés (du côté des mondes de l’ingénierie ou de l’administration) mais s’ouvrent à de nouveaux publics (associations, médias, riverains, etc.) appelant, pour intégrer toutes ces dimensions, des compétences transversales qui caractérisent le plus la formation « Sciences Po ».

Débouchés : consultants, chargés de mission, de projets ou d'études dans des cabinets de conseil ou des bureaux d'étude en aménagement urbain durable ou en participation citoyenne, chefs de projet, communicants ou responsables « développement durable » dans des organisations publiques ou privées, etc.

Equipe pédagogique : le parcours associe politistes, juristes, sociologues, économistes, géographes, spécialistes en Info-com et professionnels spécialisés dans les problématiques des risques et du développement durable (consultants, informaticiens, épidémiologues). Les enseignements académiques y sont donc mélangés avec des formations plus professionnalisantes autour de compétences et de techniques pratiques (systèmes d’informations géographiques, bilan carbone, cartographie de controverses, bilans RSE, etc.).

Partenariats spécifiques du parcours : Toulouse Métropole, CNDP, ADEME Midi-Pyrénées, Mission d'animation des agrobiosciences, CNES, ARDESI, Direction départementale des territoires Haute-Garonne, Service central d'hydrométéorologie et d'appui à la prévention des inondations, Institut fédératif d'études et de recherche interdisciplinaires Santé Société, Mairie de Colomiers, Mercator Océan.


Semestre 9 TRONC COMMUN Les enjeux du genre : transformations et résistances
Contenu

NC

20H - 3 ECTS C. Mennesson Gouvernance de lutte climatique
Contenu

NC

20H - 3 ECTS C. Cournil La démocratie participative
Contenu

NC

20H - 3 ECTS J. Weisbein COURS DE SPÉCIALITÉ 20H - 3 ECTS Les enjeux de santé publique
Contenu

Déficit de l'assurance-maladie, prescription abusive de médicaments ou détournement de leur usage, épidémies de maladies émergentes, échec de grandes campagnes de vaccination, creusement des inégalités sociales de santé, stress au travail et suicides... La santé fait régulièrement la Une des médias, symptomatique d'un système de santé en quête d'identité.
Les institutions en charge de la santé ne sont pas moins nombreuses, depuis un ministère et une direction générale de la santé, entourés d'une nuée d'agences plus ou moins indépendantes, de départements en charge du médico-social, de mairies et de régions impliquées dans la santé sans vocation à s'en occuper mais dont les responsabilités dans les transports, l'habitat ou l'aménagement urbain ont des impacts majeurs sur elle.
Enfin la santé est la grande absente des débats publics, rarement évoquée dans les débats électoraux, excepté sous l'angle du financement de l'assurance-maladie.
Cette formation a pour objectif de présenter des clés de compréhension de la santé d'aujourd'hui, mieux percevoir cette complexité et mieux comprendre les enjeux de santé publique, enjeux qui mobilisent à la fois des savoirs techniques et des enjeux politiques pour un débat nécessaire autour de la santé.
Cette formation de 20 heures est composée de 10 modules se déroulant de novembre à décembre de chaque année. Elle est dispensée par des enseignants chercheurs membres de l'IFERISS. Info : www.iferiss.org

IFERISS SÉMINAIRES Les Systèmes d’Information Géographique : initiation au logiciel ArcGis
Contenu
Ce séminaire vise à former les étudiants à la technique des SIG (systèmes d’information géographique) et, de manière plus précise, à l’utilisation du logiciel Arcview permettant de visualiser, de gérer, de créer et d'analyser des données géographiques. Ce type de savoir et de compétence est en effet devenu incontournable dans les techniques de prévention et de gestion des risques (PPRN, ZNIEFF, etc.) et, plus généralement, d’aménagement du territoire. Le séminaire sera ainsi fondé sur une initiation à la cartographie et au logiciel à travers des exercices pratiques et la manipulation directe de données géographiques.

20H - 3 ECTS H. BARCET Etre consultant dans le domaine du développement durable

Contenu
Ce séminaire résolument orienté vers une optique professionnalisante vise à donner aux étudiants une connaissance pratique du métier de consultant dans le domaine du développement durable et des questions environnementales. Les diverses compétences, méthodologies et savoirs-faires concrets de ce métier seront ainsi privilégiés : montage de projets de financements, réponses à des appels d’offre (notamment de l’UE), rédaction d’un cahier des charges, présentation d’une enquête, etc. De même, le séminaire se déroulera à partir d’exercices pratiques et de mises en situation (simulations, jeux de rôle, etc.).
20H - 3 ECTS M. Leroy, c. maupeu Instruire une controverse
Contenu

Instruire une controverse, c'est commencer par en connaître les spécificités par rapport aux conflits classiques. C'est ensuite la déconstruire pour en analyser les différentes dynamiques dans le temps et l'espace, mais aussi en termes d'arguments et d'acteurs qui, souvent, ne cessent de se déplacer. C'est également prêter une attention particulière aux dimensions implicites qui font toute l'épaisseur d'une controverse : la portée symbolique des mots, le poids des représentations, des croyances et des postures...

Il s'agit ainsi, peu à peu, de reconstruire les ressorts réels des dissensus comme des consensus, de révéler la part de l'incertain et de tenter, enfin, de déceler les devenirs possibles de controverses en cours. Au cours de ce séminaire, à travers deux à trois sujets de controverses actuelles choisis par les étudiants, nous nous familiariserons avec cette démarche, nécessitant une part de curiosité et d'inventivité pour pouvoir sans cesse réinterroger le règne de l'évidence. Et, si tout va bien, nous vérifierons l'idée que chaque controverse éclaire les regards que porte notre société sur la science, l'environnement, la santé, le risque...

20H – 3 ECTS v. péan ATELIER 20H - 5 ECTS Cartographier une controverse

Contenu

L'objectif général de l'atelier « Cartographier une controverse » est d'appréhender les bases méthodologiques et techniques nécessaires à l'analyse et à la représentation de situations complexes et troubles face auxquelles l'état des connaissances scientifiques et techniques ne fournit pas les appuis suffisants pour la décision et l'action. Les étudiants seront amenés à instruire une situation réelle de controverse scientifique et technique. Cette enquête collective aboutira à la construction d'un site internet interactif visant à cartographier la complexité des enjeux et à en faciliter ainsi le traitement par les partie-prenantes et les publics concernés.

A. Dore Cours d'ouverture 20H - 1 ECTS A choisir entre :
1. Immigration and diversity management in Britain and France from 1930 to present.
Contenu

After WW2, " universalist " immigrations policies were set up in Britain. They favoured a political and civic approach to immigration, which was quickly enough to lead to a disconnection of immigration from the country’s actual economic and manpower needs. In France, universalism prevailed too, albeit along different lines. Immigrants were to be defined only in relation to their contribution to the national economy, which means they were to be kept at a distance from French society for the next thirty years.
For political reasons mostly, mass economic immigration came to an end in the UK as early as 1962, despite the country’s economic needs. Immigration controls became combined both with a unique anti-discriminatory legislation (" dual state interventionism ") and a liberal interpretation of integration, distinct from any attempt at ‘cultural uniformity’. It took France twelve extra years to put an end to unskilled, mass immigration and to its laissez-faire approach to economic immigration. Both countries converged towards increasingly strict immigration controls from then on but remained apart as regards integration, ignored by and large, by the successive French governments of the 1960s and 1970s.
In the 1980s and the 1990s in Britain, there was a shift towards ‘multiculturalist’ policies in keeping with the dual state interventionism of the 1960s and 1970s (‘multicultural consensus or settlement’). Such policies were put in place at a time when France was still struggling to define a modern-day integration policy, although François Mitterrand’s election in 1981, signalled a much more pro-active approach. Under Mitterrand’s second seven-year term, there eventually emerged the " politique d’intégration républicaine " (1991) formulated by the newly-created Haut Conseil à l’Intégration.
Since the early 2000s, the multicultural consensus has (superficially, at least) been questioned in Britain. France, by contrast, has been relatively stable, although one has undeniably witnessed some degree of ‘ethnicisation’ of the country, to quote anthropologist Jean-Loup Anselme(1).
One may therefore argue that the British model has become more universalist and that the French one - and French society as a whole- have become more differentiated(2). A common trait has been the instrumentalisation of immigration and integration policies by both extremist and mainstream political parties, with e.g. David Cameron’s attacks on ‘State multiculturalism’ and e.g. Sarkozy’s radicalisation from the so-called Grenoble speech onward (Summer 2010 (3)) or more recently the exploitation of the Roma or islamism issues by the current Socialist government.

 

1 Jean-Loup Anselme, Vers un multiculturalisme français. L’Empire de la coutume, Paris, Flammarion-Champs Essais, 1996 & L’ethnicisation de la France, Paris, Editions Lignes, 2011.

2 Vincent Latour, " Converging at last? France, Britain and their minorities ", in Tariq Modood & Gino Raymond, The Construction of National Identities, London / New York, Palgrave-Macmillan, Novembrer 2007

3 Vincent Latour, " The Sarkozy Years: Attempting to Define a New Paradigm for Diversity Governance in France ", in The Sarkozy Presidency: Breaking the Mould?, edited by Gino Raymond, London  / New York: Palgrave, 2013.
V. Latour 2. The UK and the EU : from membership to partnership
Contenu

The aim of this course is to provide students with knowledge and insight into the complex relationship between Britain and the European Union, generally portrayed as a “wait and see” attitude on the part of the UK and today dominated by the Brexit debate following the referendum on June 23rd 2016. The current issues surrounding Britain’s exit from the European Union will be studied in the light of the history of UK membership, the divisive EU policies (CAP, CFP, Euro) as well as the constitutional issues regarding EU membership and parliamentary sovereignty. Finally, students will be encouraged to think about the political aspects of the referendum as well as the issues raised in and by the EU Withdrawal Act 2018 and the current political situation as it unfolds.

S. Mc Lellan 3. World Politics : Caucasus and Central Asia
Contenu

NC

F. Alimukhamedov 4. La España de 2019: reconfiguración política y representación artístico-humorística
Contenu

Il sera question d'aborder (en espagnol) les derniers événements politiques qui ont agité l'Espagne : crise du bipartisme et instabilité, processus indépendantiste en Catalogne, procès des leaders indépendantistes, percée de l'extrême-droite néo-franquiste, fin de l'ETA au Pays basqueâ€?
Le dernier cycle électoral a été particulièrement riche. Le pluralisme des nouvelles Cortès (parlement) reflète le caractère hétérogène de la société espagnole contemporaine : monarchistes, républicains, indépendantistes, unionistes, monolingues, bilinguesâ€? Des visions antagonistes pour un état dont l'unité est garantie par une Constitution adoptée en 1978 dans un contexte postfranquiste tout aussi éclaté. D'ailleurs, les partis politiques traditionnels rechignent à aborder la réforme de cette Constitution car tous s'accordent à dire qu'elle devrait être d'envergure et non seulement cosmétique : référendum sur le maintien de la monarchie ? état vraiment fédéral ? Co-souveraineté pour les communautés autonomes ? Référendums d'autodétermination ?
Des sujets complexes et d'ampleur qui sont souvent dédramatisés par l'humour et la satire pour aider les citoyens à s'évader d'une vie politique embourbée dans une crispation permanente qui envenime le vivre-ensemble (convivencia) et abaisse certains discours.



Fabrice Corrons:

1. Humour, politique et liberté d'expression en Espagne en 2018 et 2019 : une mise en jambe
2. Comment parler de la société basque post-ETA à coup de "gags" ?
3. Humour à la catalane, référendum et question identitaire : satire à plein nez !
4. Parodies musicales des élections et des problématiques propres à l'Espagne actuelle

Michel Martínez:

1. Les élections législatives de 2019: fin du bipartisme ? Vers une meilleure radiographie de l'Espagne?
2. Le deuxième gouvernement de Pedro Sánchez : une majorité progressiste et féministe sans le soutien des indépendantistes catalans ?
3. Les élections municipales, régionales et européennes en Espagne : nouvelles majorités, nouveaux fiefs. Du multipartisme aux traditionnels blocs gauche/droite ?
4. L'Espagne intérieur vs. Espagne périphérique : de la nation unique et monolingue au « plurinationalisme » et plurilinguisme. Le sécessionnisme catalan a-t-il eu un impact sur les équilibres territoriaux ibériques ?
5. Le procès des indépendantistes catalans : prisonniers politiques ou politiciens emprisonnés ?

F. Corrons y M. Martínez
Conférence de méthode LVA 18H- 2 ECTS LVB 18H - 1 ECTS
ACTIVITÉS FACULTATIVES
Voir tableau des activités facultatives

Semestre 10 STAGE PROFESSIONNEL 9 ECTS Évaluation du stagiaire 4 ECTS Rapport de stage 5 ECTS
GRANDS ORAUX 11 ECTS Grand oral du Diplôme 6 ECTS Grand oral de langue vivante (LVA ou LVB) 4 ECTS Préparation au Grand oral et à l'entretien professionnel (suivi en S9) 1 ECTS
RÉDACTION D'UN MÉMOIRE 10 ECTS

Rédigé par SEBASTIEN ROY

Mise à jour le 11 juillet 2018


 

Sciences Po Toulouse
2 Ter Rue des Puits Creuses
CS 88 526 - 31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80


Contactez nous par mail

Plan des locaux

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | DocuRepro