Formations

Diplôme de Sciences Po : Parcours Carrières administratives


Conditions d'accès: concours d'entrée en 4ème de Sciences Po Toulouse.
Ce parcours, sélectif, est une préparation aux concours de catégorie A+ de la Fonction Publique sur 2 années (4ème et 5ème année) intégrée au Diplôme de Sciences Po Toulouse

Objectifs: ce parcours est spécialement organisé pour offrir les compétences du Master des IEP et la préparation aux épreuves des concours A et A+ (ENA / INET / EHESP / EN3S / MAEE).
L'accent est mis fortement sur la méthodologie qu'implique l'aide à la décision publique et la maîtrise de programmes particulièrement étendus.
Le parcours est dérogatoire dans son organisation en ce qu'il comprend : galops d'essais, concours blancs, enseignements en S10, mémoire professionnel, aménagements de la période de stage entre la 4e et la 5e année...
Les concours visés sont ceux qui permettent directement, ou par l'intégration des écoles de service public, l'accès aux corps et cadres d'emplois de Direction, d'Administrateur, d'Inspecteur et d'Attachés relevant des Fonctions Publiques d'Etat , Territoriale , Hospitalière et Fonction Publique Européenne et Internationale.

Les débouchés : former les futurs cadres des fonctions publiques françaises, européennes et internationales.

L'équipe pédagogique associe:
  • des universitaires,
  • membres ou anciens membres de jurys de concours externes et internes de la Fonction Publique,
  • spécialistes de la formation des fonctionnaires en France et à l'étranger 
  • des Hauts Fonctionnaires des juridictions administratives et financières, des Administrations d'Etat (Corps préfectoral, corps de contrôle, corps diplomatique), des Collectivités territoriales, des Hôpitaux et caisses de sécurité sociale....


Semestre 7 Unité des enseignements fondamentaux 108H - 13 ECTS 3 cours à choisir parmi :
Politique économique
Contenu

Ce cours passe en revue les politiques susceptibles de rehausser durablement la croissance de l'économie fran&ccdil;aise. Quatre grands thèmes seront abordés :
- les politiques agissant sur le niveau de l'épargne et de l'investissement;
- les politiques en faveur de l'innovation et des PME;
- la question de la compétitivité;
- le chômage et le marché de l'emploi.
Le cours proposera dans un premier temps un rappel général sur la croissance économique et sur les limites d'une politique qui ne serait fondée que sur ce seul objectif. Chaque séance sera ensuite l'occasion d'analyser les politiques mises en place en France, et de faire un lien avec l'actualité. Parmi les mesures qui seront abordées : le crédit impôt recherche, les pôles de compétitivité, la fiscalité de l'assurance vie, le CICE et le pacte de responsabilité, la TVA sociale, les politiques de change, la loi El Khomri et la réforme en cours du droit du travail, les allègements de charge au voisinage du SMIC, les emplois d'avenir, la formation professionnelle, etc.. Le cours invitera les étudiants à réfléchir sur le bien fondé des politiques économiques menées au cours des dernières années, dans la mesure du possible d'une manière objective et non partisane à l'aide des méthodologies d'évaluation économique des politiques publiques.

20H - 3 ECTS F. CHERBONNIER Sociologie de l'action publique
Contenu

Les politiques publiques sont omniprésentes : pas un jour sans que les acteurs politiques, privés et publics, les médias, les citoyens n'évoquent dans leurs discours le rôle, l'impact, le déficit réel ou supposé des politiques publiques. OGM, déchets nucléaires, emploi, politiques migratoires, réformes des retraites, de la Sécurité sociale ou de l'hôpital, crises sanitaires, grenelle de l'environnement, carte judiciaire, politiques pénales, "plans banlieues" sont autant de mots valises qui renvoient aux formes de plus en plus complexes de l'action publique. Aussi familier soit-il, le terme "action publique" recèle cependant une grande diversité de sens, d'approche et d'analyse.
Partant de ce constat, le cours invite à réfléchir aux conditions de possibilité d'une science sociale de l'action publique. Il poursuit ainsi deux objectifs majeurs. Il revient, d'une part, sur les principes fondamentaux et les grands enjeux de l'action publique : définition et caractérisation des politiques publiques, type de politiques publiques, transformation historique de l'action publique, mise en oeuvre et construction des problèmes publics, instrumentation de l'action publique...etc. Il entend, d'autre part, proposer aux étudiants un état des savoirs et des recherches à partir de l'analyse et de la présentation d'études de cas. Après une introduction générale sur l'historicité de l'action publique ("art de gouverner", formes de la "gouvernementalité"), le cours s'organise autour d'un plan thématique en quatre points :

  1. L'Etat et l'action publique (évolutions du rôle de l'Etat dans la définition et la conduite de l'action publique)
  2. Les acteurs de l'action publique (acteurs politiques, "non étatiques" et "intermédiaires" des politiques publiques)
  3. Les instruments de l'action publique ("dépérissement" des instruments classiques - lois, pouvoir réglementaire - au profit de nouveaux instruments issus du New Public Management - benchmarking, normes standards, indicateurs de performance, best practices - qui conduit à s'interroger sur les formes de dépolitisation de l'action publique)
  4. Les changements de l'action publique (path dependence, convergence et européanisation des politiques publiques...)
20H - 3 ECTS g. TANGUY La globalisation des droits humains
Contenu

NC

20H - 3 ECTS L. Ortiz Management des organisations
Contenu

Le cours présente le management et son histoire dans une perspective critique en montrant ses conséquences politiques et sociales. Conduire les équipes, les projets et le changement est une des compétences majeures attendue des futurs cadres supérieurs de l'état et des collectivités territoriales comme des entreprises et des ONG. Ce cours a pour objectif de transmettre les connaissances fondamentales et les compétences du management qui sont transversales aux principaux champs disciplinaires des sciences de l'organisation (gestion des ressources humaines, contrôle de gestion, systèmes d'information, finances, marketing...). Les grandes fonctions qui existent dans les organisations publiques et privées seront abordées ainsi que les théories qui éclairent les pratiques les plus récentes en matière de management.

20H - 3 ECTS A. Peneranda
Droit public 24H - 2 ECTS d. espagno Economie
Contenu

Ce séminaire a pour objectif de parvenir à une compréhension approfondie des réussites et des échecs de la politique économique conjoncturelle dans le contexte européen caractérisé par une monnaie unique, l’Euro : Pourquoi la gouvernance économique européenne est-elle critiquée ? Pourquoi un certain nombre de pays européens ne parviennent-ils plus à retrouver le chemin de la croissance et de l’emploi ? L’Euro est-il en danger ? Comment gérer l’explosion des déficits et des dettes publiques ? D’où viennent les crises de l’Euro ? Comment y remédier ? Les traités budgétaires successifs sont-ils efficaces ? La BCE a-t-elle encore les moyens de soutenir les économies de la zone Euro ?
On s’efforcera aussi de faire comprendre en quoi le contexte de la globalisation financière interagit avec les politiques économiques conjoncturelles en Europe.

24H - 2 ECTS F. Cherbonnier, N. Piluso Unité des SÉMINAIRES et conférences de méthodes 17 ECTS Culture générale  24H - 2 ECTS M. BENNET, P. VINACHES ( Finances publiques 24H - 2 ECTS F. Bin Questions européennes 24H - 2 ECTS C. Groulier Questions internationales
Contenu

Ce séminaire se caractérise par son réalisme, son pragmatisme et la prise en compte de données peu ou mal connues qui ont cependant un impact majeur sur la politique internationale. Partant du constat de l'incroyable accumulation d'armes de toutes sortes durant la guerre froide il vise à :
- mettre en lumière les efforts diplomatiques qui ont été consentis pour arriver à un désarmement réel tant en Europe qu'entre les grandes Puissances.
- démontrer combien le contrôle des armements et la politique de non prolifération influence les relations internationales et le jeu des Puissances.
- faire connaitre les principaux traités et accords internationaux qui tentent de réguler ce domaine sensible et souligner les évolutions récentes.

15H - 2 ECTS J.-P. Raffenne Questions sociales 15H - 2 ECTS E. Aubry Méthodologie de la note et de la QRC 20H - 2 ECTS P. SUC-MELLA, P. Vinaches Galops d'essai et concours blanc
Contenu

Un semestre se compose de deux bandeaux et un concours blanc.
Un bandeau comprend 5 galops (cinq matières écrites) : droit public, économie, culture générale, questions sociales, et finances publiques. Les galops sont organisés le samedi matin, tandis que les concours blancs se déroulent sur une semaine entière, en condition de concours. La présence est obligatoire selon les modalités définies par le règlement des examens.

1 ECTS LVA 18H - 2 ECTS LVB 18H - 2 ECTS
Semestre 8 Unité des enseignements fondamentaux 108H - 13 ECTS Théorie économique des institutions
Contenu

L'institutionnalisme connaît un renouveau depuis une vingtaine d'années dans toutes les sciences sociales. Il se distingue des théories qui reposent sur l'individualisme méthodologique parce qu'il pose la nécessité de penser le rôle des médiations entre structures sociales et comportements individuels. Ces médiations sont les institutions. Le cours « théories économiques des institutions » a vocation à présenter un large panel d'approches de sciences économique qui s'intéressent au rôle des institutions dans la coordination des agents économiques et la dynamique de formation et d'évolution des institutions. En effet, de nombreuses théories ont cherché à éclairer l'origine et l'impact des institutions. « L'économie institutionnelle est une famille de théories, qui partagent la thèse que les institutions comptent dans l'étude de l'économie, voire qu'elles constituent un objet essentiel de la réflexion. Elles se distinguent des théories pour lesquelles l'économie n'a pas à prendre en compte les institutions, ces dernières relevant plutôt d'autres disciplines comme la science politique, la sociologie ou l'histoire. ».1

Une institution peut être un ensemble d'habitudes et de règles juridiques, morales ou coutumières elle permet la coordination des agents et, ou, la mise en place d'incitations pour aller vers une économie plus efficiente. Les nombreux institutionnalismes sont réunis par un scepticisme commun à l'endroit d'une conception atomistique des processus sociaux et par la conviction que les dispositifs institutionnels et les processus sociaux ont de l'importance. C'est sur la définition même des institutions que ce divisent les théories économiques des institutions : certaines insistent sur les caractéristiques microéconomiques des phénomènes institutionnels alors que d'autres insistent sur les aspects macroéconomiques, elles donnent plus ou moins de poids aux caractéristiques cognitives et normatives des institutions, aux intérêts et aux réseaux de relations dans la création et la diffusion des institutions, etc.

Les points suivants seront abordés (plan indicatif susceptible d'être modifié) :

1. Introduction.
Institution, organisation et rationalité. Coordination, confiance et pouvoir. Unité et diversité des institutionnalismes
2. L'institutionnalisme originaire
L'école historique allemande, l'institutionnalisme de Veblen et de Commons
3. Le néo-institutionnalisme
Les coûts de transaction (Coase, Williamson). Institutions formelles et informelles (North). Théorie des jeux et incitations
4. Retour à l'institutionnalisme originaire
L'institutionnalisme historique (Hodgson, Boyer). L'incomplétude des règles (Piore, Doeringer, Favereau).
5. Conclusion. Le marché, une institution parmi d'autres ? La monnaie, marchandise ou institution ?

______________________
1 CHAVANCE Bernard, 2006, L'économie institutionnelle, Repères, La découverte, p. 3.

20H - 3 ECTS A. Isla, J. Vicente Histoire des sentiments d'appartenance
Contenu

Il s'agit d'aborder les appartenances, qu'elles soient ethniques ou nationales, religieuses ou sexuelles, dans leur caractère d'appartenances construites, conséquences d'une catégorisation faisant intervenir mémoire, langue, territoire, genre, et également lois et réglementations. Ce cours doit permettre de rapprocher les constructions identitaires ethnique, nationale, sexuelle, religieuse autour d'une critique de l'essentialisme et du naturalisme, au profit d'une approche historique. En ce sens, le cours devrait aider à appréhender les rapports sociaux de domination présents dans les sociétés contemporaines et à mieux comprendre les manifestations identitaires qui s'y produisent.

20H - 3 ECTS I. Lacoue-Labarthe Politique comparée
Contenu

Ce cours s'inscrit dans une actualité brûlante (mondialisation, européanisation, terrorisme, pandémies, raréfaction des ressources naturelles, changement climatique, soft power...) dont il s'agira aussi de se distancier pour mieux la comprendre. Pour rompre tout à fait avec les banalités du sens commun, on privilégiera l'actualité des recherches internationales en sciences sociales qui cherchent à comprendre les institutions et phénomènes politiques (par le bas (subaltern et cultural studies), dans une perspective socio-historique (Tilly, Skocpol, Elias...), interdisciplinaire (anthropologie, économie, histoire), tenant compte des contraintes écologiques. Après un aperçu des modèles extra-occidentaux d'autres constructions du politique (Inde, Chine, Afrique), le cours abordera sociologiquement les questions intimidantes de la "crise" et du renouvellement de l'Etat-nation occidental. L'occasion d'un retour sur trois fondamentaux conceptuels de l'Etat : d'abord, la souveraineté ; ensuite, le monopole de la violence physique légitime confronté au terrorisme, aux émeutes urbaines, aux mafias, aux milices et à la justice privée... ; enfin, l'identification nationale face à la mondialisation de la culture et aux flux migratoires. Pour terminer, nous verrons comment s'effectue la désignation des chefs politiques dans différents modèles de dominations politique, depuis le tirage au sort jusqu'au coup d'Etat.

20H - 3 ECTS E. Darras Droit public 24H - 2 ECTS D. Espagno Economie
Contenu

Ce séminaire a pour objectif de parvenir à une compréhension approfondie des réussites et des échecs de la politique économique conjoncturelle dans le contexte européen caractérisé par une monnaie unique, l’Euro : Pourquoi la gouvernance économique européenne est-elle critiquée ? Pourquoi un certain nombre de pays européens ne parviennent-ils plus à retrouver le chemin de la croissance et de l’emploi ? L’Euro est-il en danger ? Comment gérer l’explosion des déficits et des dettes publiques ? D’où viennent les crises de l’Euro ? Comment y remédier ? Les traités budgétaires successifs sont-ils efficaces ? La BCE a-t-elle encore les moyens de soutenir les économies de la zone Euro ?
On s’efforcera aussi de faire comprendre en quoi le contexte de la globalisation financière interagit avec les politiques économiques conjoncturelles en Europe.

24H - 2 ECTS F. cherbonnier, S. Ugolini Unité des SÉMINAIRES et conférences de méthodes 17 ECTS Culture générale 24H - 2 ECTS X. Pareille, A. Blazy, F. Pretre Finances publiques 24H - 2 ECTS E. Rigaud Questions européennes 24H - 2 ECTS C. Grynfogel Questions internationales
Contenu

JP MAURICE : D'un monde bipolaire à un monde bipolaire , Union européenne : une ambition politique bridée par un approfondissement insuffisant, Moyen-Orient : quels enjeux ?,la non-prolifération nucléaire : quelle réalité ? , Afrique : entre affirmation et désenchantement, USA: tentation de repli ou repositionnement sur de nouveaux espaces ? Asie : émergence économique et émergence politique ?

JP RAFFENNE : Ce séminaire centré, sur la Méditerranée et les crises majeures qui s'y déroulent, repose sur une approche géopolitique et géostratégique. Il vient en complément du cours "questions internationales" de Mr Maurice. Il a pour objet de mettre en lumière l'importance de cette zone pour la politique extérieure de la France, la sécurité de l'Europe et la stabilité du monde.
Articulé en 4 séances de deux heures il porte successivement le regard sur:
- un panorama général sur cette "zone d'intérêt prioritaire" pour notre Pays (livre blanc 2013)
- le conflit israelo-palestinien
- la bombe iranienne
- les drames Syrien et Irakien

15H - 2 ECTS J-P. Maurice - J-P. Raffenne Questions sociales 15H - 2 ECTS P. SUC-MELLA Méthodologie des épreuves écrites et orales 20H - 2 ECTS P. Vinaches Séminaire de transversalité 6H X. Pareille Galops et concours blanc
Contenu

Un semestre se compose de deux bandeaux et un concours blanc.
Un bandeau comprend 5 galops (cinq matières écrites) : droit public, économie, culture générale, questions sociales, et finances publiques. Les galops sont organisés le samedi matin, tandis que les concours blancs se déroulent sur une semaine entière, en condition de concours. La présence est obligatoire selon les modalités définies par le règlement des examens.

1 ECTS Pratique de l'action publique 12H - 1 ECTS D. Espagno et Intervenants extérieurs LVA 18H - 2 ECTS LVB 18H - 1 ECTS


Rédigé par SEBASTIEN ROY

Mise à jour le 24 mars 2017


 

Sciences Po Toulouse
2 Ter Rue des Puits Creuses
CS 88 526 - 31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80


Contactez nous par mail

Plan des locaux

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | DocuRepro