Formations

DU INTERNATIONAL - French track / Parcours francophone


Diplôme universitaire d’Études comparatives internationales

  • Description
  • Admission
  • Programme
  • Contact
Ce programme spécialisé a été adapté au contexte de la crise sanitaire de COVID-19.

Il est spécifiquement conçu pour les étudiants venant de nos universités partenaires à Sciences Po Toulouse pour un échange international (pour un semestre ou bien la totalité de l’année universitaire), et / ou pour les étudiants inscrits en indépendants.

Le DU International propose une qualification de haut niveau en Relations internationales & Études politiques comparatives.

L’approche est multidisciplinaire. Le programme inclut des enseignements de Droit, Économie, Sciences politiques, Communication, et Civilisation française et anglo-saxonne.
Il ne se limite pas à l’aire française, mais aborde également des sujets concernant le Royaume-Uni, les États-Unis et l’Amérique latine et recouvre de nombreuses thématiques mondiales.
Les intervenants sont des professeurs de Sciences Po, mais également des principales universités de Toulouse.  

Des cours obligatoires de méthodologie permettent aux étudiants internationaux de se doter des compétences nécessaires lors de leurs études à Sciences Po Toulouse. Ces conférences de méthode de langue et de civilisation française en petits groupes privilégient les échanges et interactions.

PARCOURS ANGLOPHONE OU PARCOURS FRANCOPHONE

La langue d’enseignement est au choix, et il faut donc opter au moment de l’inscription pour l’un des deux parcours linguistiques proposés. Il est impossible de mélanger les deux parcours.

Le parcours anglophone propose des cours entièrement dispensés en anglais.
Le parcours francophone offre des enseignements en français avec certaines options de cours en espagnol.

PRÉSENTIEL / DISTANCIEL

Au premier semestre de l’année 2021-2022, seuls les cours obligatoires seront proposés en présentiel. Les autres enseignements se dérouleront à distance (synchrone et / ou asynchrone).
Ainsi, pour les étudiants ne pouvant se rendre en France, tous les cours pourront être suivis à distance (sous réserve d’un nombre minimum pour les cours de langue française).
 
Au second semestre, les cours obligatoires auront également lieu en présentiel. Les autres enseignements se poursuivront à distance ou en hybride en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

DIPLÔME OU CRÉDITS ECTS

Le diplôme correspond à une année complète d’études dans un institut d’enseignement supérieur français. Il est uniquement ouvert aux étudiants dont le séjour s’étend sur la totalité de l’année universitaire (de septembre à mai).
Pour obtenir le diplôme universitaire DU International de Sciences Po Toulouse, l’étudiant doit valider un total de 60 ECTS (cours obligatoires inclus).
L’étudiant inscrit pour un semestre, se verra attribuer les ECTS correspondants aux cours validés.
Les évaluations se feront soit en contrôle continu – avec un minimum de deux travaux –, soit via un devoir écrit ou QCM final, soit par un travail final réalisé à la maison à rendre à la fin du semestre.

 



CONDITIONS D’ADMISSION

Un minimum d’un an (60 ECTS) d’études supérieures. Maîtrise de l’anglais : niveau B2 ou équivalent (pour le Parcours anglophone) ; Maîtrise du français : niveau B2 ou équivalent (pour le Parcours francophone) ; Maîtrise de l’espagnol (facultatif) : niveau B2 ou équivalent (pour le Parcours francophone)

 

DATE LIMITE DES NOMINATIONS

Semestre 1 : 30 avril   
Semestre 2 : 15 octobre

Les coordinateur.trices des universités partenaires sont invités à nous transmettre leurs nominations à l'adresse incoming@sciencespo-toulouse.fr avec les informations suivantes :
Nom de l'étudiant, période d'échange, date de naissance, adresse mail académique.
 

DATE LIMITE DES CANDIDATURES

Semestre 1 : 15 mai   
Semestre 2 : 15 octobre
Pour télécharger le formulaire de candidature :


CALENDRIER UNIVERSITAIRE

Semestre 1 :  2 septembre - 17 décembre 2021
Semestre 2 :  10 janvier - 22 avril 2022

FRAIS DE SCOLARITÉ

Étudiant.e.s indépendant.e.s : de 1164€ (étudiant.e.s européen.ne.s ayant une carte de sécurité sociale européenne) à 1200 €.

Les étudiant.e.s Erasmus et non-européen.ne.s venant d’une université partenaire de l’IEP sont exonérés des frais de scolarité.

Pour télécharger le formulaire d'inscription administrative [PDF - 1 Mo]

Programme d’études (au moins 290 heures d’enseignement sur la totalité de l’année – 60 ECTS ; ou au moins 145 heures d’enseignement par semestre et 30 ECTS).

D = cours à distance (contenus synchrones et/ou asynchrones)
H = cours hybride qui incluera des séances en présentiel et des contenus en ligne
P = cours en présentiel
Tous les cours, quel que soit leur statut sont accessibles à distance
Le programme pour le second semestre est actuellement en cours de modification et sera disponible début décembre.
COURS SEMESTRE 1 (30 ECTS) 1. Les institutions européennes [D]
Content

Un cours sur les Institutions et grands principes du gouvernement de l’UE ! Gouvernement n’est pas entendu ici au sens du droit constitutionnel, par exemple l’article 20 de notre constitution, comme désignant la collégialité des ministres qui, sous l’autorité d’un chef de gouvernement, sont titulaires du pouvoir exécutif. Il faut entendre le mot « gouvernement » ici dans un sens plus large, comme désignant non une institution particulière mais un phénomène, un processus gouvernant. Ce sens vient de l’anglais, où les choses sont plus claires car il y a deux mots : le Government, qui correspond au sens du mot français, et le governing, qui désigne précisément ce processus, que l’on peut appeler la « gouverne » ou la « gouvernance » des sociétés. Donc, le gouvernement et la gouverne d’une société, ce sont à la fois les institutions et les processus qui tendent à organiser et à diriger la vie de cette société et dont l’autorité légitime est reconnue par elle. En ce sens, cela ne concerne pas les seuls Etats- nations. On peut parler du « gouvernement des entreprises », du gouvernement d’une Eglise, des « gouvernements locaux » (local government). Gouvernement ou gouverne, cela désigne le pouvoir institutionnalisé et légitimé, de toutes formes et de tous niveaux. Donc, une acception large. Et ce qui définit spécifiquement la sphère du gouvernement politique, c’est que c’est la gouverne de l’ensemble des individus et des groupes qui forment une société organisée, en clair à l’époque actuelle un Etat-nation, ou un ensemble d’Etats-nations.
Approcher les choses de cette façon, c’est ne pas découper artificiellement l’étude des institutions, de leur activité interne et de leur action externe sur le monde social. C’est étudier à la fois : Government + governing, à la fois l’architecture, les structures ET la vie, l’activité les institutions gouvernantes-gouvernementales, le processus de gouvernement, l’action gouvernante, la « gouverne » ou la « gouvernance » (il y a des débats théoriques autour de cette notion, que l’on laissera ici de côté).
Notre approche en termes de gouvernement et de gouverne tient donc ensemble la connaissance des institutions et la sociologie de l’action publique.

Jean-Michel Eymeri-Douzans, Sciences Po Toulouse 20h - 5 ECTS 2. Sociologie des partis politiques [D]
Content

Ce cours vise à proposer quelques clés de lecture pour mieux comprendre le phénomène partisan en France et dans le monde. Il est structuré en quatre parties. Dans une première partie, on aborde la question de l’articulation entre partis politiques et démocraties représentatives. On y analyse la genèse des partis politiques en Europe, les modes d’organisation des partis et la constitution de systèmes de partis autour de clivages idéologiques et sociaux. La deuxième partie est consacrée à la vie interne des partis politiques : quelle division du travail entre militants, cadres et élus ? Quels sont les profils sociaux des militants ? Quelles ressources et savoir-faire faut-il mobiliser pour devenir dirigeant ? La troisième partie s’intéresse plus particulièrement aux logiques de l’engagement, en analysant les déterminants de l’engagement dans un parti, les éléments permettant d’expliquer le maintien de cet engagement, ainsi que les logiques du désengagement. La dernière partie propose une démarche comparative. On y analysera la place des parti, leurs articulations avec les Etats, les forces sociales (mouvements religieux, groupes ethniques, patronat, mafias, etc.) et les mouvements sociaux dans d’autres régions du monde (bassin méditerranéen, Amérique latine, etc.).

Au terme de cet enseignement, les étudiants seront en mesure de situer socialement et historiquement cet objet classique de la science politique que sont les partis, tout en comprenant les variations qu’il donne à voir selon les contextes nationaux.

Benjamin Gourisse, Sciences Po Toulouse 20h - 5 ECTS 3. Humanités numériques [D]
Content
L’objectif de ce cours est de proposer aux étudiants une analyse des enjeux théoriques, culturels, sociaux et économiques du développement des technologies numériques, tant du point de vue des interactions avec les grands mouvements sociaux que du point de la pensée et des relations entre sciences, société et culture. Nous aborderons le sujet de manière pluridisciplinaire (sociologie, histoire, épistémologie, droit et technologie)
  • Introduction aux humanités numériques
  • Sciences, société et culture : questions épistémologiques
  • Sociologie pratique des données
  • Sociologie des usages d’Internet
  • Réseaux et sociabilités
  • Machines, robotique et Intelligence artificielle
Erwane Morette, Sciences Po Toulouse 20 h - 5 ECTS 4. Développement personnel et gestion du projet professionnel [D]
Content

Ce cours vise à accompagner les étudiants dans leur réflexion sur le choix de leur parcours de fin d’études et sur leur entrée dans la vie professionnelle. Trouver une voie en adéquation avec son projet de vie et ses motivations personnelles est essentielle puisque les choix de parcours et de stages seront souvent déterminants pour une première expérience professionnelle réussie. Le cours proposera une méthode de travail réaliste pour construire son projet professionnel à partir de l’exploration de sa personnalité et de ses expériences, et l’élaboration de différents scénarios d’études et de carrières.

Compétences acquises à l’issue du cours :
• Utiliser des méthodes de discernement de son projet professionnel
• Développer des outils d’aide à la réalisation de son projet : réseau professionnel, CV, candidatures, lettres de motivations, etc.
• Mettre en place une organisation de travail fiable au service de son projet
• Savoir identifier et éviter les pièges des méthodes de développement personnel et des tests de personnalités non respectueux de la personne humaine

Adrien Peneranda, Sciences Po Toulouse 20h - 5 ECTS 5. Introduction aux relations internationales [D}
Content
Simon Tordjman, Sciences Po Toulouse 20h - 5 ECTS 6. Introduction au Droit public [D]
Content

Le cours "Introduction au droit public" a pour objectif de présenter et familiariser les étudiant.e.s avec les notions fondamentales du droit public français. Cela les aidera pour l'étude des institutions politiques de la Cinquième République (cours du second semestre), et pour la compréhension des enjeux liés aux institutions européennes ou aux relations internationales (cours du premier semestre). Les étudiant.e.s de 2e année du double-diplôme UCM-Sciences Po Toulouse qui suivront ce cours à titre facultatif trouveront des éléments permettant de mieux appréhender le cours de droit administratif du Diplôme de Sciences Po Toulouse.
Même si ce cours est centré sur le système juridique français, des éclairages européens et extra-européens permettront de mettre certains notions en perspective.

Après une introduction sur l'origine et la spécificité du droit public, les différentes séances aborderont les thèmes suivants :
- L'Etat (approche juridique de l'Etat, formes d'Etats...)
- Les autres personnes publiques : les collectivités territoriales, les établissements publics, etc.
- L'Etat et le droit : l'ordre juridique et la hiérarchie des normes
- La notion de Constitution (origine du constitutionnalisme, constitution formelle / matérielle, constitution écrite / constitution coutumière)
- La Constitution française et le bloc de constitutionnalité
- L'élaboration et révision des constitutions (théorie générale / système français)
- Le contrôle de constitutionnalité (modèle américain / modèle européen / système français)
- La loi et les autres actes juridiques

Cédric Groulier, Sciences Po Toulouse 20h - 5 ECTS 7. Economie régionale et urbaine[D]
Content

L'économie régionale et urbaine vise à offrir une vision globale de la dimension spatiale de l'activité économique, ainsi qu'à fournir des outils d'analyse intégrant cette vision territoriale.

Compétences acquises à l’issue du cours :
· Évaluer les menaces potentielles et les opportunités pour les institutions publiques locales et régionales des processus liés à la mondialisation économique.
· Analyser et interpréter les données économiques.
· Intégrer les dimensions sociale, économique et environnementale dans les travaux et projets réalisés.
· Résoudre des problèmes complexes de manière critique, créative et innovante dans des contextes multidisciplinaires.

Contenu :
1. Introduction : la dimension spatiale de l'activité économique
2. Analyse de la localisation de l'activité économique
3. Économies d’agglomération : industrie et villes
4. Déséquilibres régionaux et politique régionale
>5. Introduction aux systèmes d'information géographique (SIG)

Eva Coll, Sciences Po Toulouse 20h - 5 ECTS 8. Introduction à la peinture espagnole et hispano-américaine [D]
Content

Jérôme Viguier, Sciences Po Toulouse 20h - 5 ECTS 9. Actores y dimensiones de la acción colectiva en América latina [D]
Content

Este curso tiene como objetivo analizar la acción colectiva en América latina desde la perspectiva contemporánea de sus actores considerando los desafíos con los que se enfrentan las democracias latinoamericanas actuales en un contexto marcado por el vínculo entre globalización y neoliberalismo.

Anny Canovas 20h - 5 ECTS Cours obligatoires 1. Stage introductif de Français Langue Etrangère [P] Nathalie Pelissier, Sciences Po Toulouse 15h - 3 ECTS 2. Français et méthodologie [P]
Content

Le cours de Français Langue Etrangère et de méthodologie a pour but d'améliorer le niveau de français des étudiants et de les familiariser aux différents exercices écrits auxquels ils sont confrontés en France.

La langue française est améliorée grâce à une progression adaptée au niveau des étudiants. Toutes les compétences langagières sont travaillées ainsi que les compétences nécessaires pour suivre les cours à l'IEP. Les structures fondamentales sont étudiées comme la dissertation ou le résumé mais également l'acquisition des outils nécessaires pour réaliser ces écrits : la recherche de plan, les articulateurs, la méthodologie du travail préparatoire à travers les fiches méthodologiques, l'argumentation et la contre-argumentation.

Nathalie Pélissier, Sciences Po Toulouse 35h - 4 ECTS 3. Culture et civilisation françaises [P]
Content

Pour dérouler ce cours, nous choisirons une entrée générale qui portera et s’organisera autour des : Lieux de mémoire

Plus qu’un étude exhaustive de ce que Pierre Nora a appelé les lieux de mémoire, il s’agira de saisir dans un paysage français les traces du passé, signes et témoignages d’une histoire commune. Seront successivement étudiés : les cathédrales, les friches industrielles (moulins, manufactures, mines), les monuments aux morts. Dans un premier temps, pour situer l’exacte signification du phénomène (moment de construction, initiative, portée), nous poserons la question du don collectif tel qu’il a pu être défini par Marcel Mauss et étudié par d’autres auteurs. Après les cathédrales, nous ferons l’inventaire de ce que nous pouvons appeler les constructions collectives, dans le monde urbain et dans les campagnes. Puis nous poursuivrons en cherchant à lire la ville à travers le nom de ses rues, ses plaques, ses statues. Pourquoi sont-ils là ? Que représentent-ils ? Qu’évoquent-ils ? L’exemple de Toulouse et de sa région est particulièrement intéressant. Je vous conseille donc de vous lancer dans cette lecture de la ville.

Yves Pourcher, Sciences Po Toulouse 30h - 4 ECTS
COURS SEMESTRE 2 (30 ECTS) 1. Les institutions gouvernantes. Le cas des cabinets ministériels
Content

Ce cours a pour ambition de familiariser les étudiants à l’une des importantes perspectives des sciences sociales françaises, la sociologie des institutions. Après en avoir présenté le cadre théorique et la méthodologie dans un chapitre liminaire, il s’agit de l’appliquer au cas, à maints égards intéressant, des cabinets ministériels, ces « entourages » de nos gouvernants dont le « règne » est de plus en plus perceptible dans la France d’aujourd’hui. Puis, le chapitre 1 permet de saisir cet objet d’étude particulier, avant que le chapitre 2 ne se penche sur les profils sociodémographiques à tendance élitaire des gens de cabinet. Le chapitre 3, intitulé « Passer en cabinet : effets immédiats et médiats », permet de réfléchir au sens de cette activité transitoire mais décisive dans le parcours de ceux qui en font l’expérience. Quant à l’ample chapitre 4, il cherche à cerner l’action concrète, le pouvoir exact et les limites à l’influence des cabinets ministériels, au cœur de notre République.

Jean-Michel Eymeri-Douzans, Sciences Po Toulouse 20h - 5 ECTS 2. Webmarketing et community management
Content

Mesurer les enjeux des nouveaux usages du digital et des médias sociaux

Se familiariser avec les réseaux sociaux et leur mode de fonctionnement

Décrypter les usages qu’en font les entreprises et les institutions

Acquérir les fondamentaux du référencement d'un site web et être en mesure de générer du trafic de qualité.

Professionnaliser et automatiser ses outils

Erwane Morette, Sciences Po Toulouse 20h - 5 ECTS 3. Management interculturel
Content

Ce cours de management interculturel permet aux étudiants de comprendre et d'analyser les différences culturelles et les valeurs sur lesquelles elles reposent, qu’elles soient d’origine internationale, nationale, régionale, organisationnelle ou professionnelle, au sein de diverses organisations (administrations publiques, collectivités, grandes entreprises et PME, services hospitaliers, institutions et associations). L'objectif du cours est de comprendre et d'identifier les liens entre culture et management dans les organisations publiques et privées. L'étudiant découvre les outils qui, tout en respectant ces différences et les impératifs stratégiques de l’entreprise, permettent d’améliorer la coopération nationale et internationale.

Adrien Peneranda, Sciences Po Toulouse 20h - 5 ECTS 4. Le financement de la vie politique dans les démocraties occidentales
Content

Les démocraties libérales sont aujourd'hui confrontées à une impérieuse exigence de transparence démocratique. Parmi toutes injonctions auxquelles elles doivent faire face (retisser le lien citoyen/élu à travers les dispositifs de démocratie participative ou délibérative, réformes des institutions...), il y a une qui fait l'objet de débats récurrents depuis de nombreuses années (sans doute de manière plus silencieuse que les précédentes) : celle du financement de la vie politique. Financement des campagnes, des partis politiques, rémunération des élus, contrôle des dépenses, autant d'enjeux qui agitent les réflexions autour du "prix de la démocratie". Plus largement, c'est la question des rapports entre argent et politique que nous aborderons dans ce cours. Si les juristes - et dans une moindre mesure les historiens - se sont emparés depuis longtemps de ces questions, les sciences sociales du politique ont longtemps délaissé cet aspect cardinal de la vie démocratique. Le cours multipliera les entrées disciplinaires (droit, histoire, science politique) et les points de vue (modèles nationaux) pour dresser un panorama des normes, des institutions, des pratiques et des débats qui permettent de mieux comprendre les contours et les enjeux du financement de la démocratie.

Gildas Tanguy, Sciences Po Toulouse 20h - 5 ECTS 5. Les mutations de l'action collective]
Content

Ce cours entend donner des éléments relatifs aux diverses théories de l’action collective. Il existe en effet au sein de la science politique française une sociologie des mobilisations collectives qui s’est structuré dans les années 1990, en reprenant notamment des travaux américains qui datent eux des années 1970. Ce champ d’études est désormais bien installé, balisé par une offre éditoriale fournie, et organisé en plusieurs paradigmes que cet enseignement viendra présenter.
On peut parler avec ces divers paradigmes d’une infrastructure de l’action collective, à travers quatre processus qui ont donné lieu à différentes façons de mener une sociologie de l’action collective et d’évaluer cette dernière :
- la production d’un collectif ;
- la production d’une signification ;
- la production d’une organisation ;
- et la production d’une action.

Chacun de ces paradigmes sera présenté à travers ses concepts et ses notions propres ainsi qu’il sera illustré avec de nombreux exemples empruntés à la littérature. Le but du cours sera ainsi de montrer à la fois les transformations historiques ayant affecté les façons de mener une contestation collective mais également les changements dans les façons de les analyser.

Julien Weisbein, Sciences Po Toulouse 20h - 5 ECTS Cours obligatoires 1. Français et méthodologie
Content

Le cours de Français Langue Etrangère et de méthodologie a pour but d'améliorer le niveau de français des étudiants et de les familiariser aux différents exercices écrits auxquels ils sont confrontés en France.
La langue française est améliorée grâce à une progression adaptée au niveau des étudiants. Toutes les compétences langagières sont travaillées ainsi que les compétences nécessaires pour suivre les cours à l'IEP. Les structures fondamentales sont étudiées comme la dissertation ou le résumé mais également l'acquisition des outils nécessaires pour réaliser ces écrits : la recherche de plan, les articulateurs, la méthodologie du travail préparatoire à travers les fiches méthodologiques, l'argumentation et la contre-argumentation.

Nathalie Pélissier, Sciences Po Toulouse 35h - 5 ECTS 2. Institutions françaises et méthodologie
Content

Ce cours a pour objet d’analyser la mise en place et l’évolution du cadre institutionnel et politique qui régit les relations entre Français et assure le bon fonctionnement de l’Etat et de la société en France. Après quelques rappels sur les régimes antérieurs à la Vème République, utiles pour comprendre les débats et les problématiques qu’ont soulevé la naissance et l’évolution de cette dernière, nous nous concentrerons sur les spécificités qui la caractérisent. Nous étudierons également comment la vie politique française se structure (partis, élections…), quelles sont ses continuités et ses ruptures.
Pour compléter le cours magistral par des études de cas et préparer les étudiants étrangers aux épreuves classiques de l’université française, 10 heures de conférence de méthode sont également offertes aux étudiants.

Stéphanie Burgaud, Sciences Po Toulouse 40h - 6 ECTS

INTERNATIONAL OFFICE
incoming@sciencespo-toulouse.fr

Elio DI PAOLANTONIO, Professor of English Deputy Director of International Relations & Pedagogical Coordinator of the DU INTERNATIONAL
Tel.:  +33 (0) 6.31.69.46.11

Quitterie DUBOSCQ, Professor of Spanish Deputy Director of International Relations & Pedagogical Coordinator of the DU INTERNATIONAL

Jérôme VIGUIER, Professor of Spanish Director of International Relations
Tel.:  +33 (0)5.61.11.17.97

Nadia EL GHARBI, Head of International Office
Tel.:  +33 (0)5.61.11.17.97  -   fax:  +33 (0)5.61.11.56.81

Anna READ, Administrative Assistant for International Students
Tel.:  +33(0)5.61.11.02.66 -   fax:  +33 (0)5.61.11.56.81


Rédigé par SEBASTIEN ROY

Mise à jour le 16 novembre 2021


 

Sciences Po Toulouse
2 Ter Rue des Puits Creuses
CS 88 526 - 31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | EasyRepro