Recherche

Jossie Randriamiandrisoa & Jérôme Ballet - Solidarités villageoises et transferts à Madagascar. Une comparaison des droits et des obligations selon le sexe du chef de ménage.


le 22 juin 2012
14h-16h

Séminaire Transversal du LEREPS

LEREPS.gif

LEREPS.gif












Les solidarités privées ont fait l’objet de nombreuses études à Madagascar. Si elles peuvent apparaître sous diverses formes, les transferts entre ménages en constituent une des plus courantes. Dans cet article, nous cherchons à analyser le système de transferts en prenant en considération le sexe du chef de ménage, et ce afin de mettre en évidence l’existence éventuelle d’un système de droits et d’obligations différenciés. Nous utilisons pour cela des données de l’observatoire rural de Manakara situé dans le Sud-Est de Madagascar. Nos résultats laissent nettement entrevoir des différences au niveau du versement et de la réception de transferts, mais également au niveau des modalités et des formes revêtues par ceux-ci. Ainsi, les ménages dirigés par des hommes reçoivent plus de transferts publics que les ménages dirigés par des femmes, mais les ménages dirigés par des femmes reçoivent plus de transferts privés, en particulier en provenance de ménages dirigés par des hommes apparentés. La compréhension de tels mécanismes sociaux s’avère alors essentiel pour une durabilité sociale des politiques publiques.
 

Mots-clés : solidarité, transferts, droits, obligations, ménages dirigés par des femmes, Madagascar


Classification : JEL: I38, J16, R28

Lieu(x) :
Manufacture des Tabacs - Bat C - MC 204

Rédigé par VERONIQUE LEROUX-GENTÉ

Mise à jour le 22 janvier 2015


 

Sciences Po Toulouse
2 Ter Rue des Puits Creuses
CS 88 526 - 31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80


Contactez nous par mail

Plan des locaux

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | DocuRepro