Formations

Journalisme



Nature :
Formation diplômante
Année de sortie :
Bac + 5

Accessible en :

Formation initiale

Le parcours journalisme forme des professionnel·le·s aptes à intégrer les rédactions. Outre une formation orientée vers la pratique assurée par des journalistes professionnels en TV, radio, presse écrite, web, ce parcours s’appuie sur les points forts de l’école : formation généraliste de haut-niveau, culture en sciences sociales et maîtrise de langues vivantes, de véritables atouts qui permettent d’évoluer dans sa carrière et de s’adapter à un milieu professionnel en pleine évolution.

Spécificités

Formation de journalistes aptes à évoluer sur plusieurs supports et sur des supports multimédias, solidement armés intellectuellement par une formation de niveau master en droit, histoire, science économique, science politique et sociologie. La maîtrise de plusieurs langues étrangères est également une compétence relativement rare dans le milieu journalistique.

Objectifs

Permettre une intégration rapide, réussie et épanouissante dans le milieu du journalisme. Les étudiant·e·s sont formé·e·s à tous les supports, tous les médias, par des professionnels, en utilisant des matériels professionnels (caméras, ordinateurs de montage, enregistreurs numériques, studios TV et radio). Les productions étudiantes (site web-école, journal-école, émission de radio, de reportages, long-format web) réalisées visent à les rapprocher au plus près des attentes des rédactions.

Contrôle des connaissances


Profil des enseignant·e·s extérieur·e·s

Rédacteur en chef en charge du web, correspondante AEF, responsable de la vidéo, photojournaliste, monteur, formateur nouvelles technologies...

Et après ?

Débouchés professionnels

Assistant Journaliste reporter d’images, journa- liste, journaliste rédacteur en presse écrite, rédacteur spécialisé, rédacteur web, assistant de production/programmatrice.

Statistiques
Suivi des diplômé·e·s à 6 mois :

85% : Taux d’insertion professionnelle
13% : Taux de poursuite d’études
0% : Diplômé·e préparant un concours

Informations complémentaires

TÉMOIGNAGES

Outre sa dimension appliquée (les étudiant·e·s tournent, montent, mixent rapidement leurs sujets, s’essaient aux potentialités du journalisme en ligne, animent une émission de radio en direct, réalisent en une semaine un magazine), les étudiant·e·s sortent diplômé·e·s de Sciences Po Toulouse où ils ont reçu une formation pluridisciplinaire de niveau Master. Savoir, par exemple, ce que signifient l’inflation et la dette, comment fonctionne la constitution, les grandes dynamiques et structures de la société française à quoi s’ajoute souvent l’expérience d’une année à l’étranger sont un atout immédiat mais aussi de long terme. Cela leur assure une autonomie intellectuelle et une grande capacité d’adaptation aux besoins rédactionnels des médias qu’ils intègrent. Cela leur permet aussi d’évoluer au long de leur carrière dans un contexte et un secteur qui évoluent à grande vitesse.

Olivier Baisnee, responsable du parcours
Les apports de Sciences Po Toulouse sont considérables pour faire du journalisme : les connaissances théoriques aident à comprendre l’actualité, à garder une distance sociologique lors de certains événements et à mener une réflexion propre sur ce qu’on produit et l’impact de notre métier. Ma mobilité en Malaisie en 3ème année a également été un atout pour ma carrière puisque j’ai eu la chance d’y être correspondant pour de nombreux organes de presse pendant près d’un an.

Paul, diplômé 2016 , journaliste chez RMC
Coût de la formation :
Sciences Po Toulouse a mis en place des droits d’inscription modulés en fonction des revenus des familles.

Conditions d'accès

Concours d’accès en 4e année Parcours Journalisme

Vous avez un niveau bac +3 (180 ECTS) et vous souhaitez intégrer le Parcours Journalisme de Sciences Po Toulouse ?

L’école change son concours d’entrée en 2022.

Le concours est ouvert :

  • aux étudiant.e.s titulaires ou en cours d’obtention d’une licence, d’un diplôme ou titre correspondant à au moins 180 ECTS, obtenu dans un établissement d’enseignement supérieur de l’Union Européenne
  • aux titulaires d’un diplôme ou titre obtenu hors de l’Union Européenne sanctionnant un niveau équivalent à au moins trois années d’études supérieures, une commission pédagogique étudie cette demande d’équivalence.

Attention : Les étudiants inscrits dans un des IEP du Réseau ScPo (réseau des 7 IEP) ne peuvent pas candidater à ce concours.

Organisation générale des études

4e année
Semestre 7
Semestre 1
TRONC COMMUN
3 cours à choisir parmi :
3 cours à choisir parmi les 6 (tronc commun + tronc commun spÉcialisÉ :
Politique économique
Contenu

Ce cours passe en revue les politiques susceptibles de rehausser durablement la croissance de l'économie fran&ccdil;aise. Quatre grands thèmes seront abordés :
- les politiques agissant sur le niveau de l'épargne et de l'investissement;
- les politiques en faveur de l'innovation et des PME;
- la question de la compétitivité;
- le chômage et le marché de l'emploi.
Le cours proposera dans un premier temps un rappel général sur la croissance économique et sur les limites d'une politique qui ne serait fondée que sur ce seul objectif. Chaque séance sera ensuite l'occasion d'analyser les politiques mises en place en France, et de faire un lien avec l'actualité. Parmi les mesures qui seront abordées : le crédit impôt recherche, les pôles de compétitivité, la fiscalité de l'assurance vie, le CICE et le pacte de responsabilité, la TVA sociale, les politiques de change, la loi El Khomri et la réforme en cours du droit du travail, les allègements de charge au voisinage du SMIC, les emplois d'avenir, la formation professionnelle, etc.. Le cours invitera les étudiants à réfléchir sur le bien fondé des politiques économiques menées au cours des dernières années, dans la mesure du possible d'une manière objective et non partisane à l'aide des méthodologies d'évaluation économique des politiques publiques.

20H - 3 ECTS
Sociologie de l'action publique
Contenu

Les politiques publiques sont omniprésentes : pas un jour sans que les acteurs politiques, privés et publics, les médias, les citoyens n'évoquent dans leurs discours le rôle, l'impact, le déficit réel ou supposé des politiques publiques. OGM, déchets nucléaires, emploi, politiques migratoires, réformes des retraites, de la Sécurité sociale ou de l'hôpital, crises sanitaires, grenelle de l'environnement, carte judiciaire, politiques pénales, "plans banlieues" sont autant de mots valises qui renvoient aux formes de plus en plus complexes de l'action publique. Aussi familier soit-il, le terme "action publique" recèle cependant une grande diversité de sens, d'approche et d'analyse.
Partant de ce constat, le cours invite à réfléchir aux conditions de possibilité d'une science sociale de l'action publique. Il poursuit ainsi deux objectifs majeurs. Il revient, d'une part, sur les principes fondamentaux et les grands enjeux de l'action publique : définition et caractérisation des politiques publiques, type de politiques publiques, transformation historique de l'action publique, mise en oeuvre et construction des problèmes publics, instrumentation de l'action publique...etc. Il entend, d'autre part, proposer aux étudiants un état des savoirs et des recherches à partir de l'analyse et de la présentation d'études de cas. Après une introduction générale sur l'historicité de l'action publique ("art de gouverner", formes de la "gouvernementalité"), le cours s'organise autour d'un plan thématique en quatre points :

  1. L'Etat et l'action publique (évolutions du rôle de l'Etat dans la définition et la conduite de l'action publique)
  2. Les acteurs de l'action publique (acteurs politiques, "non étatiques" et "intermédiaires" des politiques publiques)
  3. Les instruments de l'action publique ("dépérissement" des instruments classiques - lois, pouvoir réglementaire - au profit de nouveaux instruments issus du New Public Management - benchmarking, normes standards, indicateurs de performance, best practices - qui conduit à s'interroger sur les formes de dépolitisation de l'action publique)
  4. Les changements de l'action publique (path dependence, convergence et européanisation des politiques publiques...)
20H - 3 ECTS
Régulation juridique et légistique
Contenu

Les transformations qui affectent le droit comme mode de régulation des activités humaines sont multiples. Ce cours propose d'en rendre compte au prisme du débat contemporain sur la qualité du droit. Ce débat s'inscrit dans le contexte d'une société hyper-normée qui en même temps questionne, voire remet en cause, l'instrument juridique. La dénonciation de l'inflation normative et la dégradation de la qualité de la loi sont devenus des poncifs du discours sur le droit. La régulation juridique traverserait ainsi une crise, que des politiques publiques nationales, européennes et internationales (UE, OCDE) chercheraient à résoudre au moyen de démarches de simplification et d’amélioration de la qualité du droit. Après quelques rappels sur la spécificité du droit comme manifestation de la normativité, le cours vise à faire un état des lieux critique de cette crise et des voies de remédiation proposées. A ce titre, il propose d’initier les étudiant.e.s à une discipline dont la place dans l’enseignement supérieur français, y compris dans les facultés de droit et les IEP, est encore très confidentielle : la légistique. Cette « science appliquée » (J. Chevallier) tend aujourd’hui à normer la production des normes juridiques au travers de préconisations techniques visant à « mieux légiférer ». Elle augurerait même, ainsi que l’exprime le Conseil d’Etat, une « nouvelle culture normative » qu’il appelle d’ailleurs de ses vœux.

20H - 3 ECTS
Management des organisations
Contenu

Le cours présente le management et son histoire dans une perspective critique en montrant ses conséquences politiques et sociales. Conduire les équipes, les projets et le changement est une des compétences majeures attendue des futurs cadres supérieurs de l'état et des collectivités territoriales comme des entreprises et des ONG. Ce cours a pour objectif de transmettre les connaissances fondamentales et les compétences du management qui sont transversales aux principaux champs disciplinaires des sciences de l'organisation (gestion des ressources humaines, contrôle de gestion, systèmes d'information, finances, marketing...). Les grandes fonctions qui existent dans les organisations publiques et privées seront abordées ainsi que les théories qui éclairent les pratiques les plus récentes en matière de management.

20H - 3 ECTS COURS DE SPÉCIALITÉ Histoire et actualité des médias et du journalisme
Contenu

NC

30H - 3 ECTS Economie de l'Internet et des nouveaux médias
Contenu
Non communiqué
20H - 2 ECTS Production numérique
Contenu
Initiation à la PAO - Mise en pages d'un journal
30H - 3 ECTS Techniques et procédures rédactionnelles
Contenu
Ce séminaire s'inscrit dans une optique de culture générale active et de passerelle professionnelle autour d'une approche fondamentale : écrire pour être lu. Il intéresse naturellement les étudiants qui envisagent une carrière dans les médias au sens large du terme mais, dans l'esprit, il s'agit également d'un séminaire transversal qui s'adresse à tous ceux, qui dans leur future profession, voire en tant que citoyens actifs, poursuivent cet objectif commun. Au programme, décryptage et méthodologie des techniques rédactionnelles employées dans le journalisme avec le souci de combiner pertinence du fond et attractivité de la forme. Sont notamment abordés: les fondamentaux et les genres de l'écriture journalistique, la titraille, comment s'organiser dans la conduite d'un reportage, d'une enquête. L'examen est constitué d'un dossier nourri du réel réalisé sur une semaine dans des conditions de production définies.
25H - 3 ECTS Ecriture rédactionnelle
Contenu
NC
20H - 3 ECTS Audience et réception
Contenu

Un.e journaliste écrit pour être lu.e d'une audience que son employeur souhaite la plus large possible ; la viabilité économique de toute entreprise de presse en dépend, mais plus ou moins. Ce séminaire associe des enseignements pratiques à une dimension théorique : à partir d'une analyse des instruments d'évaluation de l'audience des médias (presse d'information générale, presse féminine, télévision, web), les étudiants sont invités à réfléchir, sur leurs fonctions commerciales et impensés normatifs mais aussi sur les grandes différences entre les structures des audiences. L'opportunité offerte d'une présentation d'ensemble des théories de la réception (depuis Lazarsfeld jusqu'aux audiences studies en passant par les théories critiques de l'Ecole de Francfort ou de De Certeau et leurs actualisations scientifiques). En parallèle, les étudiants font l'apprentissage au concret de la gestion de ces impératifs d'audience et rédigent des articles sur un sujet et surtout un média donnés et sont évalués sur la base d'une grille d'évaluation qui tient compte de l'anticipation des lecteurs et des lectures.

20H - 2 ECTS La déontologie journalistique en actes
Contenu
NC
20H - 2 ECTS

conférence de méthode LVA 18H - 2 ECTS LVB 18H - 1 ECTS

Semestre 2
Semestre 8 TRONC COMMUN
Economie des transitions et des institutions
Contenu

Économie, société et environnement naturel constituent des systèmes en coévolution, de sorte que les fonctionnements des uns impactent directement celui des autres, et inversement. Les règles de fonctionnement de nos sociétés, qu’elles soient politiques (règlements, lois…), sociales (habitudes, pratiques…) ou économiques (organisation marchande, contrats…) impliquent des rapports particuliers à l’environnement naturel et génèrent différents impacts. Comprendre les transitions requiert une connaissance approfondie des institutions économiques. La première partie du cours présente donc les fondamentaux de l’économie des institutions, et ceux des mécanismes micro et macro à l’œuvre dans les processus de transitions. Questionner la manière dont ces institutions économiques et sociales fonctionnent constitue un exercice important pour identifier tant les verrous que les stratégies de changement. La deuxième partie du cours propose un apprentissage des fondamentaux de l’économie écologique, située au croisement de l’économie et de l’écologie, et de ses pistes pour penser les enjeux de soutenabilité.

20H - 3 ECTS Histoire des sentiments d'appartenance
Contenu

Il s'agit d'aborder les appartenances, qu'elles soient ethniques ou nationales, religieuses ou sexuelles, dans leur caractère d'appartenances construites, conséquences d'une catégorisation faisant intervenir mémoire, langue, territoire, genre, et également lois et réglementations. Ce cours doit permettre de rapprocher les constructions identitaires ethnique, nationale, sexuelle, religieuse autour d'une critique de l'essentialisme et du naturalisme, au profit d'une approche historique. En ce sens, le cours devrait aider à appréhender les rapports sociaux de domination présents dans les sociétés contemporaines et à mieux comprendre les manifestations identitaires qui s'y produisent.

20H - 3 ECTS
Politique comparée
Contenu

Ce cours s'inscrit dans une actualité brûlante (mondialisation, européanisation, terrorisme, pandémies, raréfaction des ressources naturelles, changement climatique, soft power...) dont il s'agira aussi de se distancier pour mieux la comprendre. Pour rompre tout à fait avec les banalités du sens commun, on privilégiera l'actualité des recherches internationales en sciences sociales qui cherchent à comprendre les institutions et phénomènes politiques (par le bas (subaltern et cultural studies), dans une perspective socio-historique (Tilly, Skocpol, Elias...), interdisciplinaire (anthropologie, économie, histoire), tenant compte des contraintes écologiques. Après un aperçu des modèles extra-occidentaux d'autres constructions du politique (Inde, Chine, Afrique), le cours abordera sociologiquement les questions intimidantes de la "crise" et du renouvellement de l'Etat-nation occidental. L'occasion d'un retour sur trois fondamentaux conceptuels de l'Etat : d'abord, la souveraineté ; ensuite, le monopole de la violence physique légitime confronté au terrorisme, aux émeutes urbaines, aux mafias, aux milices et à la justice privée... ; enfin, l'identification nationale face à la mondialisation de la culture et aux flux migratoires. Pour terminer, nous verrons comment s'effectue la désignation des chefs politiques dans différents modèles de dominations politique, depuis le tirage au sort jusqu'au coup d'Etat.

20H - 3 ECTS COURS DE SPÉCIALITÉ Droit de la presse et du journalisme
Contenu
NC
20H - 3 ECTS Journalisme de télévision
Contenu

Le séminaire permet d’acquérir les bases de l’écriture, de la prise de vue et du montage télé sur des formats courts de type actualité. Les étudiants sont aussi initiés aux plateaux en situation face à la caméra. Il s’agit enfin, grâce au visionnage, de partager les expériences et de forger un esprit critique sur le média télé.

30H - 3 ECTS Journalisme de radio
Contenu

NC

20H - 3 ECTS Webjournalisme et nouvelles écritures journalistiques
Contenu

Le webjournal « Univers-Cités » est conçu comme un site d’information et actualisé chaque semaine par les étudiants : apprentissage de l’écriture, du secrétariat de rédaction et de la maquette pour le web, utilisation du multimédia, réactivité vis-à-vis de l’actualité, travail rédactionnel interactif et mise en ligne.

30H - 3 ECTS Presse écrite
Contenu

Ecrire, c’est donner envie de lire. Dans ce séminaire de « cœur de métier », les étudiants mettent en œuvre les techniques rédactionnelles du journalisme pour la réalisation d’Univers-Cités, le journal du parcours journalisme. Un magazine d’actualité « pour les étudiants mais qui ne parle pas seulement des étudiants, pour tous les lecteurs mais qui parle aussi des étudiants ». Le journalisme qui passe pour un métier individuel se pratique toujours dans un cadre collectif. Ce séminaire de Presse écrite sert ainsi de point d’appui pédagogique : préparation commune du journal (organisation, méthodologie, chemin de fer), mise en œuvre des techniques rédactionnelles appropriées, suivi des travaux engagés. Sont notamment évalués les « basiques » (orthographe, syntaxe et qualité d’expression), la cohérence de l’ensemble et le travail sur la « Une », la capacité de traduire une problématique en termes réels (du concept au terrain) de façon pertinente et attractive sur le fond (rigueur de l’information et analyse) et sur la forme (genres journalistiques, lisibilité, titraille).

33H - 3 ECTS Travail de l'image (montage vidéo/photographie)
Contenu

NC

28H - 2 ECTS

conférence de méthode LVA 18H - 2 ECTS LVB 18H - 1 ECTS


Cours d'ouverture 20H - 1 ECTS A choisir entre :
1. Cours d'ouverture anglais (1) 2. Cours d'ouverture anglais (2) 3. Cours d'ouverture espagnol (1)

ACTIVITÉS FACULTATIVES
 
5e année
Semestre 9 TRONC COMMUN
1 cours à choisir parmi les 2 (tronc commun uniquement) :
Les grands enjeux de santé mondiale
Contenu

NC

20H - 3 ECTS Gouvernance du changement climatique
Contenu

Après une présentation des enjeux et défis de l’urgence climatique, les grandes étapes de la construction du régime international du climat ainsi que les impasses de cette gouvernance seront retracées. Les principaux instruments politiques et juridiques des politiques climatiques de l’Union européenne ainsi que le cadre législatif et réglementaire français seront délivrés aux apprenant.e.s dans une perspective critique en illustrant notamment les points de tension et de difficultés de mise en œuvre que rencontrent les États et en particulier la France. Les différents acteurs de la gouvernance climatique impliqués seront évoqués tout au long de l’enseignement. Les actions en justice visant à contester le manque d’action des États et à demander des comptes aux principaux émetteurs de GES (Carbon major) seront exposées pour finir.

20H - 3 ECTS
La démocratie participative
Contenu

Après avoir été représentative, la démocratie se doit aujourd'hui d'être participative. Aucune décision publique ne peut désormais être tenue pour légitime si elle n'a pas été préalablement « délibérée », notamment avec les « parties prenantes » qu'elle concerne. En présentant la riche littérature qui s'est constituée sur ce thème, notamment en sociologie politique, ce cours vise ainsi à montrer que la délibération et la participation forment une technologie de gouvernement de plus en plus répandue et routinière en France, concernant de nombreux domaines et de nombreuses échelles d'action publique. Pour autant et bien que cette « démocratie participative » soit présentée comme une innovation, voire une révolution, on insistera davantage sur la continuité entre celle-ci et la démocratie représentative, plus que sur une supposée rupture par laquelle la seconde remplacerait de plus en plus la première.

20H - 3 ECTS
COURS DE SPÉCIALITÉ Journalisme et sciences sociales
Contenu
NC
20H - 3 ECTS Atelier de production audiovisuelle
Contenu

Après les apprentissages du séminaire S8, le perfectionnement des étudiants en journalisme passe par la réalisation de formats plus longs, de type magazine. L’écriture audiovisuelle, la maîtrise du montage, le visionnage critique en commun et l’exploration du sens de l’image restent prépondérants. Une initiation à la présentation des Journaux Télévisés est également menée durant ce trimestre.

30H - 3 ECTS Journalisme de radio
Contenu
Le séminaire radio doit permettre aux étudiants de 4A en parcours journalisme d'apprendre à poser leurs voix au micro, de maîtriser leurs outils techniques (prise de son, montage, mixage) et d'acquérir les bases des principaux formats (reportage, papier, micro-trottoire, journal, etc...). En fin de semestre, chacun doit réaliser un magazine complet d'une dizaine de minutes sur un sujet de son choix à partir d'un thème imposé. En 5 ème année, les étudiants doivent perfectionner leur écriture, leur ton à l'antenne, leurs techniques d'interview et maîtriser chaque format (y compris la revue de presse, la météo, le point bourse, trafic, etc...). Pour achever le séminaire, il doivent chacun réaliser un journal d'information complet d'une dizaine de minutes. La majorité des cours est dispensée dans les locaux de l'association Radio Ter.
30H - 3 ECTS Long format web
Contenu

NC

30H - 3 ECTS Webjournalisme et nouvelles écritures journalistiques
Contenu

Le webjournal « Univers-Cités » est conçu comme un site d’information et actualisé chaque semaine par les étudiants : apprentissage de l’écriture, du secrétariat de rédaction et de la maquette pour le web, utilisation du multimédia, réactivité vis-à-vis de l’actualité, travail rédactionnel interactif et mise en ligne.

20H - 3 ECTS Mises en situation professionnelle
Contenu

Conjointe aux profondes mutations subies par les médias, l'institutionnalisation de la pige est une réalité à laquelle doit faire face un nombre croissant de journalistes. Ce séminaire offre un aperçu de la mécanique du travail à la pige, ainsi que les outils nécessaires pour la faire fonctionner: comment trouver des sujets, les soumettre, s'organiser, esquiver les pièges, etc. Le tout est étayé par des expériences et des exemples concrets.

25H - 2 ECTS

Cours d'ouverture 20H - 1 ECTS A choisir entre :
1. Immigration and diversity management in Britain and France from 1930 to present.
Contenu

After WW2, " universalist " immigrations policies were set up in Britain. They favoured a political and civic approach to immigration, which was quickly enough to lead to a disconnection of immigration from the country’s actual economic and manpower needs. In France, universalism prevailed too, albeit along different lines. Immigrants were to be defined only in relation to their contribution to the national economy, which means they were to be kept at a distance from French society for the next thirty years.
For political reasons mostly, mass economic immigration came to an end in the UK as early as 1962, despite the country’s economic needs. Immigration controls became combined both with a unique anti-discriminatory legislation (" dual state interventionism ") and a liberal interpretation of integration, distinct from any attempt at ‘cultural uniformity’. It took France twelve extra years to put an end to unskilled, mass immigration and to its laissez-faire approach to economic immigration. Both countries converged towards increasingly strict immigration controls from then on but remained apart as regards integration, ignored by and large, by the successive French governments of the 1960s and 1970s.
In the 1980s and the 1990s in Britain, there was a shift towards ‘multiculturalist’ policies in keeping with the dual state interventionism of the 1960s and 1970s (‘multicultural consensus or settlement’). Such policies were put in place at a time when France was still struggling to define a modern-day integration policy, although François Mitterrand’s election in 1981, signalled a much more pro-active approach. Under Mitterrand’s second seven-year term, there eventually emerged the " politique d’intégration républicaine " (1991) formulated by the newly-created Haut Conseil à l’Intégration.
Since the early 2000s, the multicultural consensus has (superficially, at least) been questioned in Britain. France, by contrast, has been relatively stable, although one has undeniably witnessed some degree of ‘ethnicisation’ of the country, to quote anthropologist Jean-Loup Anselme(1).
One may therefore argue that the British model has become more universalist and that the French one - and French society as a whole- have become more differentiated(2). A common trait has been the instrumentalisation of immigration and integration policies by both extremist and mainstream political parties, with e.g. David Cameron’s attacks on ‘State multiculturalism’ and e.g. Sarkozy’s radicalisation from the so-called Grenoble speech onward (Summer 2010 (3)) or more recently the exploitation of the Roma or islamism issues by the current Socialist government.

 

1 Jean-Loup Anselme, Vers un multiculturalisme français. L’Empire de la coutume, Paris, Flammarion-Champs Essais, 1996 & L’ethnicisation de la France, Paris, Editions Lignes, 2011.

2 Vincent Latour, " Converging at last? France, Britain and their minorities ", in Tariq Modood & Gino Raymond, The Construction of National Identities, London / New York, Palgrave-Macmillan, Novembrer 2007

3 Vincent Latour, " The Sarkozy Years: Attempting to Define a New Paradigm for Diversity Governance in France ", in The Sarkozy Presidency: Breaking the Mould?, edited by Gino Raymond, London  / New York: Palgrave, 2013.
2. An introduction to the British Constitution
Contenu

NC

3. Cours d'ouverture anglais (3)
Contenu

NC

4. Estudios de caso en política, cultura y sociedad en España
Contenu

NC



Conférence de méthode LVA 18H- 2 ECTS LVB 18H - 1 ECTS
ACTIVITÉS FACULTATIVES
Voir tableau des activités facultatives

Semestre 10 STAGE PROFESSIONNEL 9 ECTS Évaluation du stagiaire 4 ECTS Rapport de stage 5 ECTS
GRANDS ORAUX 11 ECTS Grand oral du Diplôme 6 ECTS Grand oral de langue vivante (LVA ou LVB) 4 ECTS Préparation à l'entretien professionnel 1 ECTS
RÉDACTION D'UN MÉMOIRE 10 ECTS

Responsables

Coordonnateur :

Olivier Baisnée

Responsables Scolarité



Gestionnaires :

Ariane BERTAUD
05 61 11 02 63

Amélie PRUVOST
05 61 11 02 86

scolarite4@sciencespo-toulouse.fr

Rédigé par SEBASTIEN ROY

Mise à jour le 4 mai 2022


Renseignements pratiques :

Sciences Po Toulouse
2 ter rue des puits creusés
CS 88526
31685 Toulouse cedex 6

Tél. : 05 61 11 02 60
Fax : 05 61 22 94 80
Courriel
Sur Internet
 

Sciences Po Toulouse
21 allée de Brienne
CS 88 526
31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | EasyRepro