Les Sans-Culottes, l'association féministe de Sciences Po


du 8 novembre 2018 au 8 décembre 2018

Le deuxième zoom de notre série consacrée aux associations de l'établissement s'arrête sur les Sans-Culottes, association féministe. Ses membres militent contre les violences sexistes et sexuelles.

Anna, Noémie et Camille, membres des Sans-Culottes

Anna, Noémie et Camille, membres des Sans-Culottes

Du 19 au 25 novembre prochains, les Sans-Culottes, association féministe de Sciences Po Toulouse, organiseront une semaine de mobilisation dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Camille Vossenat, Anna Roussel et Noémie Gibert, étudiantes de deuxième année ont répondu à nos questions dans le cadre du deuxième zoom de la série consacrée aux associations étudiantes.

C’est dans l’amphithéâtre Françoise Héritier, fraichement baptisé, que Noémie, Anna et Camille racontent la création, en mars 2018 de l’association les Sans-Culottes. Jusqu’alors, il n’existait pas d’association féministe dans l’établissement. Il·elle·s sont désormais une quinzaine de membres et une trentaine de participant·e·s.

 

Des actions de sensibilisation

À la rentrée, les Sans-Culottes ont mené une campagne d’affichage avec le slogan « Sans oui, c’est non ! ». Le but ? Sensibiliser étudiant·e·s et personnel de Sciences po Toulouse aux violences sexistes et sexuelles ayant lieu, entre autres, au sein de l’établissement. Collecte de protections hygiéniques à des femmes sans abris, organisation d’une conférence sur le féminisme et la pornographie, partenariat avec les pôles féministes des autres associations ; les Sans-Culottes n’ont pas chômé depuis quelques mois.

Lutter contre l’invisibilisation des violences sexistes et sexuelles

Un an après le lancement des #metoo et #balancetonporc, l’association féministe de Sciences Po Toulouse a un programme bien chargé. Entre autres, un cours de self-defense sera bientôt ouvert aux élèves de sciences Po Toulouse avec un nombre de places limité. D’autres conférences et débats sont également prévus. Dernier projet en date : l’organisation d’une semaine de mobilisation dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre prochain. Au programme : conférences, débats et marche dans Toulouse le 24 novembre. L’objectif est de lutter contre l’invisibilisation des violences sexistes et sexuelles à Sciences Po Toulouse. 

 


Rédigé par CECILE MARCHAND

Mise à jour le 10 décembre 2018


 

Sciences Po Toulouse
2 Ter Rue des Puits Creuses
CS 88 526 - 31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80


Contactez nous par mail

Plan des locaux

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | DocuRepro