Formations

Master mention Science Politique - parcours "Gouvernance des Relations internationales"


Formation LMD


Nature :
Formation diplômante
Année de sortie :
Bac + 5
Ville(s) :
Toulouse (IEP)
Durée des études :
4 semestres (120 ECTS)

Accessible en :

Formation initiale
Formation continue

Objectifs

La formation de Sciences Po Toulouse « Gouvernance des Relations Internationales », sanctionnée par l’obtention d’un Diplôme National de Master, vise à allier la formation d’excellence de Sciences Po Toulouse à une spécialisation sur les acteurs, les enjeux et les processus de la gouvernance internationale. Désignant tout à la fois la multiplicité des échelles, des acteurs et des enjeux de la régulation mondiale, la notion de « gouvernance » imprègne -jusqu’à la saturer- la scène internationale. Si elle renvoie à la diversification des sites de l’autorité politique, elle souligne également l’extension des méthodes et des formes de coordination et de coopération internationales. Cette transformation des savoirs de gouvernement à l’aune du resserrement des interdépendances internationales appelle des savoirs théoriques et des compétences pratiques spécifiques. Il s’agira donc de former les étudiant(e)s aux enjeux « traditionnels » du multilatéralisme (sécurité, régulation économique et financière, humanitaire et développement…) ainsi qu’aux nouvelles formes de régulation (extension et étirement normatifs du droit international, recours à la négociation et à l’arbitrage,…) et aux nouveaux acteurs (Etats, Organisations Internationales, ONG, Firmes,…) de la coopération internationale. En proposant des perspectives disciplinaires variées (sociologie politique, histoire, économie, droit, géographie, etc.) et des éclairages thématiques ou géographiques spécifiques cette formation de science politique s’inscrit dans une double vocation –professionnelle et recherche-, destinée à répondre au besoin croissant de cadres internationaux généralistes qualifiés.

Le programme est conçu comme une triple formation aux métiers académiques (recherche et enseignement), aux carrières d'experts au sein ou auprès d’organisations internationales publiques ou privées, et aux concours généralistes de la diplomatie et de la fonction publique internationale (ONU notamment).

Et après ?

Débouchés professionnels
Exemples de poste occupé à l’issue de la formation : Jeune Expert(e) Associé(e) auprès d’une agence onusienne, Attaché(e) de coopération (services diplomatiques de coopération et d’action culturelle), Responsable des relations internationales auprès d’une collectivité territoriale, chargé(e) de plaidoyer auprès d’institutions multilatérales, Responsable de programme de développement (siège et terrain), Chargé(e) des partenariats et de l’évaluation au sein d’une ONG internationale, Doctorant(e) en science politique (relations internationales), Expert(e) en analyse des «risques et évaluations pays
Statistiques
Doctorat (parcours recherche)
Niveau(x) de recrutement :
Bac + 3

Conditions d'accès

Pièces pouvant être demander selon votre profil et à déposer dans le dossier dématérialisé :

  • Curriculum vitae
  • Lettre de motivation - projet professionnel
  • Pièce identité valable
  • Relevés de notes post-baccalauréat
  • Diplômes obtenus ou attestation de réussite
  • Certification en langue anglaise ou attestation de niveau de langue anglaise Niveau B2 exigée
  • Pour les candidats non francophones : Attestation de niveau de langue française (niveau B1 exigé, C1 vivement recommandé)
  • Justifcatifs des activités professionnelles
  • Les étudiants optant pour le mémoire de recherche à l'UE 4 : Projet de recherche (3 à 5 pages maximum)

Liste des tests acceptés :
  • Test de Connaissance du Français (TCF)
  • Diplôme d'Etudes en Langue Française (DELF/DALF)
  • TOEFL (version ITP n'est pas acceptée)
  • TOEIC (Listening and reading obligatoire / Speaking and writing recommandé / Bridge n'est pas accepté)
  • Cambridge First/ Advanced/ Proficiency certificate
  • IELTS (academic)
  • BULATS

admission

Candidater

Inscriptions administratives 2022-2023 :
nouveautés

Capacités d'accueil

Capacités d'accueil (délibération du CA de l'IEP)
Capacités d'accueil (délibération du CA de l'UT1)

Organisation générale des études

Master 1
Semestre 7
Semestre 1
TRONC COMMUN
3 cours à choisir parmi :
3 cours à choisir parmi les 6 (tronc commun + tronc commun spÉcialisÉ :
Politique économique
Contenu

Ce cours passe en revue les politiques susceptibles de rehausser durablement la croissance de l'économie fran&ccdil;aise. Quatre grands thèmes seront abordés :
- les politiques agissant sur le niveau de l'épargne et de l'investissement;
- les politiques en faveur de l'innovation et des PME;
- la question de la compétitivité;
- le chômage et le marché de l'emploi.
Le cours proposera dans un premier temps un rappel général sur la croissance économique et sur les limites d'une politique qui ne serait fondée que sur ce seul objectif. Chaque séance sera ensuite l'occasion d'analyser les politiques mises en place en France, et de faire un lien avec l'actualité. Parmi les mesures qui seront abordées : le crédit impôt recherche, les pôles de compétitivité, la fiscalité de l'assurance vie, le CICE et le pacte de responsabilité, la TVA sociale, les politiques de change, la loi El Khomri et la réforme en cours du droit du travail, les allègements de charge au voisinage du SMIC, les emplois d'avenir, la formation professionnelle, etc.. Le cours invitera les étudiants à réfléchir sur le bien fondé des politiques économiques menées au cours des dernières années, dans la mesure du possible d'une manière objective et non partisane à l'aide des méthodologies d'évaluation économique des politiques publiques.

20H - 3 ECTS
Sociologie de l'action publique
Contenu

Les politiques publiques sont omniprésentes : pas un jour sans que les acteurs politiques, privés et publics, les médias, les citoyens n'évoquent dans leurs discours le rôle, l'impact, le déficit réel ou supposé des politiques publiques. OGM, déchets nucléaires, emploi, politiques migratoires, réformes des retraites, de la Sécurité sociale ou de l'hôpital, crises sanitaires, grenelle de l'environnement, carte judiciaire, politiques pénales, "plans banlieues" sont autant de mots valises qui renvoient aux formes de plus en plus complexes de l'action publique. Aussi familier soit-il, le terme "action publique" recèle cependant une grande diversité de sens, d'approche et d'analyse.
Partant de ce constat, le cours invite à réfléchir aux conditions de possibilité d'une science sociale de l'action publique. Il poursuit ainsi deux objectifs majeurs. Il revient, d'une part, sur les principes fondamentaux et les grands enjeux de l'action publique : définition et caractérisation des politiques publiques, type de politiques publiques, transformation historique de l'action publique, mise en oeuvre et construction des problèmes publics, instrumentation de l'action publique...etc. Il entend, d'autre part, proposer aux étudiants un état des savoirs et des recherches à partir de l'analyse et de la présentation d'études de cas. Après une introduction générale sur l'historicité de l'action publique ("art de gouverner", formes de la "gouvernementalité"), le cours s'organise autour d'un plan thématique en quatre points :

  1. L'Etat et l'action publique (évolutions du rôle de l'Etat dans la définition et la conduite de l'action publique)
  2. Les acteurs de l'action publique (acteurs politiques, "non étatiques" et "intermédiaires" des politiques publiques)
  3. Les instruments de l'action publique ("dépérissement" des instruments classiques - lois, pouvoir réglementaire - au profit de nouveaux instruments issus du New Public Management - benchmarking, normes standards, indicateurs de performance, best practices - qui conduit à s'interroger sur les formes de dépolitisation de l'action publique)
  4. Les changements de l'action publique (path dependence, convergence et européanisation des politiques publiques...)
20H - 3 ECTS
Régulation juridique et légistique
Contenu

Les transformations qui affectent le droit comme mode de régulation des activités humaines sont multiples. Ce cours propose d'en rendre compte au prisme du débat contemporain sur la qualité du droit. Ce débat s'inscrit dans le contexte d'une société hyper-normée qui en même temps questionne, voire remet en cause, l'instrument juridique. La dénonciation de l'inflation normative et la dégradation de la qualité de la loi sont devenus des poncifs du discours sur le droit. La régulation juridique traverserait ainsi une crise, que des politiques publiques nationales, européennes et internationales (UE, OCDE) chercheraient à résoudre au moyen de démarches de simplification et d’amélioration de la qualité du droit. Après quelques rappels sur la spécificité du droit comme manifestation de la normativité, le cours vise à faire un état des lieux critique de cette crise et des voies de remédiation proposées. A ce titre, il propose d’initier les étudiant.e.s à une discipline dont la place dans l’enseignement supérieur français, y compris dans les facultés de droit et les IEP, est encore très confidentielle : la légistique. Cette « science appliquée » (J. Chevallier) tend aujourd’hui à normer la production des normes juridiques au travers de préconisations techniques visant à « mieux légiférer ». Elle augurerait même, ainsi que l’exprime le Conseil d’Etat, une « nouvelle culture normative » qu’il appelle d’ailleurs de ses vœux.

20H - 3 ECTS
Management des organisations
Contenu

Le cours présente le management et son histoire dans une perspective critique en montrant ses conséquences politiques et sociales. Conduire les équipes, les projets et le changement est une des compétences majeures attendue des futurs cadres supérieurs de l'état et des collectivités territoriales comme des entreprises et des ONG. Ce cours a pour objectif de transmettre les connaissances fondamentales et les compétences du management qui sont transversales aux principaux champs disciplinaires des sciences de l'organisation (gestion des ressources humaines, contrôle de gestion, systèmes d'information, finances, marketing...). Les grandes fonctions qui existent dans les organisations publiques et privées seront abordées ainsi que les théories qui éclairent les pratiques les plus récentes en matière de management.

20H - 3 ECTS
TRONC COMMUN SPÉCIALISÉ Protection internationale et régionale des droits de l'homme
Contenu
NC
20H - 3 ECTS International finance
Contenu

This course approaches the topic of international finance from the different perspectives opened by the different subfields of economics. It provides an introduction to market finance, to financial microeconomics, and to monetary macroeconomics at the same time. The matter is divided into three parts. Part 1 presents the basic notions of finance: credit instruments and the principles of discounting, interest rates and their setting, equities and their pricing, derivatives and their design. Part 2 develops the concepts of money and banking, their nature, their evolution, as well as their management and regulation. Eventually, Part 3 focuses on the structure of the international monetary and financial systems, as well as on the geography of global capital flows. The goal of this teaching is to provide students with an overall understanding of the nature of the instruments traded on financial markets, of the working of the financial sector, as well as of the architecture of the global financial infrastructure.

20H - 3 ECTS
UE1 ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX Le système européen au XIXe siècle
Contenu

Longtemps caractérisé comme le siècle des égoïsmes nationaux destinés à un affrontement inéluctable et s'achevant en chaos pour les peuples européens, le long dix-neuvième siècle connaît depuis deux décennies un profond renouvellement historiographique. A rebours d'une histoire téléologique et fortement marquée par les vulgates nationales et nationalistes, ce cours part de trois constats pour proposer de nouvelles analyses.
Tout d'abord, après les décennies de la Révolution et de l'Empire qui embrasèrent toute l'Europe, cette dernière ne connaît plus au XIXème siècle de guerre générale.
La principale explication tient à la mise en place de mécanismes de régulation des conflits, l'invention, sous les termes de « concert européen », d'une gouvernance internationale que le siècle suivant se charge d'amender et de perfectionner.
Il y a donc des lignes de continuité de 1815 à aujourd'hui que le raisonnement logique et critique commande d'établir. C'est ainsi notamment que l'on peut mettre au jour une dialectique, non exempte de tensions, entre organisation collective et systèmes d'alliances (bilatérales ou régionales), toute problématique qui ne cesse pas d'animer les relations internationales depuis lors.

S. Burgaud 20h - 4 ects Sociologie des Relations internationales
Contenu

Ce cours de sociologie politique de l’international a pour objectif d’interroger la place des États dans le monde contemporain et la reconfiguration de leurs modes d’actions. Il évalue d’abord le redéploiement des États dans la globalisation et montre que contrairement à une vulgate en faisant des acteurs dépassés dans un monde globalisé, ces derniers procèdent de la mondialisation et soutiennent l’intensification des échanges internationaux. Plutôt que de considérer leur effacement face aux institutions internationales et aux sociétés civiles, il y a donc lieu d’analyser leur redéploiement et la multiplicité de leurs modalités d’action. Dans un deuxième temps, le cours aborde les effets d’asymétrie observables dans le système international. Plutôt que d’adopter un point de vue réaliste qui pointerait la structure uni-, bi- ou multipolaire du système international, il s’intéresse aux configurations d’acteurs, et tout particulièrement les réseaux de politique étrangère qui nourrissent les impérialismes contemporains. La dernière partie du cours est consacrée aux transformations des conflictualités dans le monde contemporain, en analysant plus particulièrement les interventions internationales menées au nom du State Building et de la recomposition des ordres étatiques jugés fragiles ou faillis.

B. Gourisse 20h - 4 ects
UE2 ENSEIGNEMENTS DE SPECIALITES Sociologie des organisations internationales
Contenu

Les organisations internationales (OI) sont devenues en l'espace d'un siècle des acteurs essentiels de l'activité politique mondiale, régionale, nationale et locale et constituent un point d'observation privilégié d'enjeux à la fois globaux et locaux dans des domaines aussi divers que la sécurité, le développement, la santé, le commerce, la culture, le travail etc. L'objectif de ce cours sur les organisations internationales et le multilatéralisme est double. Il s'agira bien sûr 1) d'approfondir les connaissances fondamentales des étudiants sur l'évolution du nombre, des modes de fonctionnement et du sens attribué aux principales organisations internationales (ONU, UE) mais également 2) de présenter et de discuter les principaux concepts et méthodes des sciences sociales utilisés pour étudier ces institutions.

S. Tordjman, J. Weisbein 20h - 4 ects L’Europe et le monde
Contenu

Ce cours traite des relations entre l’Europe et le monde en s’intéressant à la question des frontières et des migrations. Il s’agit de dépasser les débats idéologiques relatifs à cette question pour comprendre comment concrètement les frontières et les migrations sont gouvernés. Le cours abordera entre autres les pratiques de détention des migrants, les technologies de surveillance aux frontières, les dispositifs de retour forcé ou encore les programmes d’accueil mis en place pour les demandeurs d’asile. L’accent sera mis sur les différents acteurs impliqués dans la gestion des mobilités dans et au-delà de l’Union européenne. Parmi ces acteurs, le cours se penchera sur les chefs d’Etat et de gouvernement, les fonctionnaires et parlementaires européens ; il s’intéressera aussi aux organisations internationales, aux ONG, aux entreprises privées et aux mouvements sociaux transnationaux. Les relations de concurrence et de coopération que ces acteurs entretiennent les uns avec les autres seront étudiées ainsi que les pratiques qu’ils mettent en œuvre. A l’appui des outils de la science politique et d’autres disciplines des sciences sociales, le cours propose d’appréhender les enjeux politiques, symboliques et économiques soulevés par le gouvernement européen des frontières et des migrations.

20h - 5 ects L'action diplomatique
Contenu

NC

J. CavE 20h - 4 ects Droit international public
Contenu

Ce cours a pour ambition de présenter les principaux aspects du droit international public en s’intéressant d’abord aux acteurs (les Etats, les OIG et ONG, les entreprises). Les modes de formation du droit international seront ensuite présentés (traités, coutumes, principes généraux du droit, AU, soft law). La justice internationale sera exposée dans ses multiples manifestations (CIJ, arbitrage, justice pénale internationale). Sur la base de séances de pédagogie inversée, on s’appesantira tout au long du semestre sur les nouveaux défis du droit international public en étudiant par le biais de cas pratiques certaines récentes initiatives et actions de la gouvernance internationale.

C. Cournil 20h - 4 ects
UE3 SOCLE COMMUN Anglais M. X 20H - 4 ECTS Techniques de la recherche M. X 10h - 2 ects
Semestre 2
Semestre 8 TRONC COMMUN
Economie des transitions et des institutions
Contenu

Économie, société et environnement naturel constituent des systèmes en coévolution, de sorte que les fonctionnements des uns impactent directement celui des autres, et inversement. Les règles de fonctionnement de nos sociétés, qu’elles soient politiques (règlements, lois…), sociales (habitudes, pratiques…) ou économiques (organisation marchande, contrats…) impliquent des rapports particuliers à l’environnement naturel et génèrent différents impacts. Comprendre les transitions requiert une connaissance approfondie des institutions économiques. La première partie du cours présente donc les fondamentaux de l’économie des institutions, et ceux des mécanismes micro et macro à l’œuvre dans les processus de transitions. Questionner la manière dont ces institutions économiques et sociales fonctionnent constitue un exercice important pour identifier tant les verrous que les stratégies de changement. La deuxième partie du cours propose un apprentissage des fondamentaux de l’économie écologique, située au croisement de l’économie et de l’écologie, et de ses pistes pour penser les enjeux de soutenabilité.

20H - 3 ECTS Histoire des sentiments d'appartenance
Contenu

Il s'agit d'aborder les appartenances, qu'elles soient ethniques ou nationales, religieuses ou sexuelles, dans leur caractère d'appartenances construites, conséquences d'une catégorisation faisant intervenir mémoire, langue, territoire, genre, et également lois et réglementations. Ce cours doit permettre de rapprocher les constructions identitaires ethnique, nationale, sexuelle, religieuse autour d'une critique de l'essentialisme et du naturalisme, au profit d'une approche historique. En ce sens, le cours devrait aider à appréhender les rapports sociaux de domination présents dans les sociétés contemporaines et à mieux comprendre les manifestations identitaires qui s'y produisent.

20H - 3 ECTS
Politique comparée
Contenu

Ce cours s'inscrit dans une actualité brûlante (mondialisation, européanisation, terrorisme, pandémies, raréfaction des ressources naturelles, changement climatique, soft power...) dont il s'agira aussi de se distancier pour mieux la comprendre. Pour rompre tout à fait avec les banalités du sens commun, on privilégiera l'actualité des recherches internationales en sciences sociales qui cherchent à comprendre les institutions et phénomènes politiques (par le bas (subaltern et cultural studies), dans une perspective socio-historique (Tilly, Skocpol, Elias...), interdisciplinaire (anthropologie, économie, histoire), tenant compte des contraintes écologiques. Après un aperçu des modèles extra-occidentaux d'autres constructions du politique (Inde, Chine, Afrique), le cours abordera sociologiquement les questions intimidantes de la "crise" et du renouvellement de l'Etat-nation occidental. L'occasion d'un retour sur trois fondamentaux conceptuels de l'Etat : d'abord, la souveraineté ; ensuite, le monopole de la violence physique légitime confronté au terrorisme, aux émeutes urbaines, aux mafias, aux milices et à la justice privée... ; enfin, l'identification nationale face à la mondialisation de la culture et aux flux migratoires. Pour terminer, nous verrons comment s'effectue la désignation des chefs politiques dans différents modèles de dominations politique, depuis le tirage au sort jusqu'au coup d'Etat.

20H - 3 ECTS
TRONC COMMUN SPÉCIALISÉ Economie de la défense et de la sécurité
Contenu
NC
20H - 3 ECTS Country risk analysis
Contenu

“Country risk” is a multidimensional concept whose comprehension requires proficiency in a number of disciplines – including economics, law, political science, and history. This course aims to provide an introduction to country risk analysis, with an emphasis on its application to emerging countries. The course is divided into two parts. The first part covers the history of country risk through the lens of financial crises. It will present some of the main issues that have been analyzed in the academic literature and that prevail in the public debate. It will look in detail at certain episodes of the history of financial crises. Emphasis will be given to the organizational structure of financial markets, to the role of international organizations, and to financial actors (regulators, rating agencies, and financial intermediaries), consistently considering the broad historical context. The second part of the course covers the different dimensions of country risk: international political risks; domestic political and institutional risks; jurisdiction risks; macroeconomic risks; microeconomic risks; sanitary, health, industrial, and environmental risks; and natural and climate risks. The focus will be on the question of the measurement of country risk, in terms of indicators and ratings, as well as on its diagnostics.

20H - 3 ECTS
UE4 ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX International migrations
Contenu

NC

20h - 4 ects Approches régionales
Contenu

Le séminaire vise à familiariser les étudiants avec plusieurs des dynamiques politiques qui structurent le Moyen-Orient contemporain. La première partie du séminaire est consacrée aux formes des Etats et des régimes politiques de la région. On y interrogera les modalités de la domination politique et de la légitimation des pouvoirs. La production du politique au croisement des influences internationales sera l'objet de la deuxième partie du séminaire. On y abordera la question des registres d'influence des puissances internationales (Etats-Unis, Russie, Europe) et régionales (Arabie Saoudite, Iran, Qatar). Dans un dernier temps, on analysera plusieurs enjeux transversaux venant reconfigurer les ordres politiques locaux : les printemps arabes (Egypte, Tunisie), la politisation de l'ethnicité (avec l'exemple kurde), les modes de participation politique des femmes et les défis posés par les migrations (Turquie, Liban, Jordanie).

B. Gourisse 20h - 4 ects
UE5 ENSEIGNEMENTS DE SPECIALITES Mobilisations transnationales
Contenu

De Daech à Avaaz, du collectif Anonymous aux révolutionnaires des Printemps arabes, les acteurs non étatiques ont aujourd'hui un rôle majeur dans les relations internationales, dont ils peuvent infléchir, voire dicter l'agenda. Pourquoi et comment s'organise-t-on et porte-t-on une revendication et une cause à l'échelle internationale ? Existe-t-il aujourd'hui un espace politique transnational, c'est-à-dire un espace de relations, de discussions et de décisions qui se situe non seulement au-dessus, mais au-delà des états-nations ? Ce phénomène est-il vraiment aussi récent que les ouvrages de relations internationales classiques l'affirment ?
Ce cours aborde les mobilisations transnationales - un objet qui se situe à la croisée de la sociologie des mouvements sociaux et des relations internationales  dans leur profondeur historique. En effet, les mobilisations de militants et de militantes politiques, de combattants armés, de femmes, d'ouvriers, de révolutionnaires et de philanthropes à travers les frontières fa&cecdil;onnent en partie les relations internationales depuis au moins la fin du XVIIIe siècle. à partir à chaque fois d'un cas d'étude, récent ou passé, chaque séance interrogera les diverses formes prises par la transnationalisation des mobilisations politiques et sociales. Ces dernières peuvent en effet être qualifiées de transnationales parce qu'elles s'appuient sur des organisations elles-mêmes internationales, parce qu'elles coordonnent différents mouvements nationaux ou locaux qui inscrivent leur action dans un cadre commun ou parce qu'elles recourent à des modes d'action imités ou inspirés d'exemples étrangers.

C. Keren 20h - 4 ects Management et gestion de projet international
Contenu

Ce module permettra aux participants d'acquérir les éléments fondamentaux relatifs à la gestion de projets de développement et de comprendre la méthodologie de gestion du cycle de projet. Plus précisément, il s'agira de savoir mettre en œuvre les différentes étapes de la formulation d'un projet de développement depuis l'identification jusqu'à l'élaboration du cadre logique et du budget, assurer un suivi opérationnel et financier d'un projet. Ce module se veut interactif et s'appuiera sur des études de projets récents et en cours.

A. Demoncy, C. Duprix 20h - 4 ects International Economic Governance
Contenu

The regulation of trade flows and the regulation of capital flows are the two fundamental components of international economic governance. This course provides both the theoretical tools and the historical knowledge that allow understanding the long-term evolution of national and supranational trade and financial policies. Starting from economic theory, we will first examine the effects of the different policy instruments available to policymakers. On this basis, we will then review and compare how international commercial and monetary regimes emerged and declined over time. Students will therefore acquire a familiarity with the fundamental theories of international economics, as well as the ability to analyse the ongoing evolution of the institutions governing the world economy.

S. Ugolini 20h - 4 ects Pratique de l'humanitaire
Contenu

L'atelier « Simulation d'une intervention humanitaire » a pour objectif de familiariser les étudiants avec la pratique de l'aide humanitaire et des nombreux acteurs qui composent son environnement de travail. S'inscrivant dans un contexte existant, cet atelier permettra outre une analyse de celui-ci une appropriation de l'architecture humanitaire, de son vocabulaire, ainsi qu'une meilleure connaissance des acteurs en présence (autorités locales, agences de l'ONU, groupes armés non étatiques etc...). Le produit attendu est une note conceptuelle valant proposition de projet, et incluant une analyse du contexte, un cadre logique, des activités sur le terrain comme en plaidoyer si cela s'avère nécessaire, et un budget global.

M. Ebbesen-Goudin 20h - 4 ects
UE6 SOCLE COMMUN Anglais M. X 20H - 4 ECTS Insertion professionnelle 20h - 2 ects
Master 2
Semestre 3 UE1 ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX Droit international pénal
Contenu

NC

20h - 3 ects Droit du commerce international
Contenu

L'enseignement de droit du commerce international a pour objet de présenter le paysage juridique international des entreprises dans leurs relations commerciales. Après avoir présenté les grandes organisations internationales et les acteurs du commerce international, seront abordés successivement le régime juridique applicable aux entreprises qui ont une activité commerciale internationale et les stratégies de développement, les principales opérations de commerce international, et la gestion des contentieux à travers la détermination du juge étatique compétent ou encore le recours à l’arbitrage international. Cet enseignement est mené dans l’objectif de susciter une réflexion sur la place et le rôle de l’autonomie de la volonté des entreprises, et des marges de manœuvre de l'Etat dans ces rapports privés internationaux.

20h - 3 ects La gouvernance internationale
Contenu

NC

20h - 4 ects
UE2 ENSEIGNEMENTS DE SPECIALITES Pratiques du plaidoyer
Contenu

Ce module permettra aux étudiants de comprendre, d'analyser et mettre en œuvre des stratégies de plaidoyer au sein des organisations internationales et non gouvernementales.
A travers des études de cas thématiques et des exemples pratiques, les étudiants appréhenderont les différentes phases, cycles de préparation, suivi et application de stratégies d'influences. Il permettra d'acquérir des outils, réflexes et questionnements face aux grands enjeux actuels de la coopération internationale. Ce module interrogera de même sur un certain nombre de limites et problématiques liées aux situations et positions des différents acteurs en fonction de leurs cadres d'interventions.
En fonction des sujets traités, des intervenants du secteur pourront être sollicités pour interagir avec les étudiants. Le module se veut avant tout opérationnel et pour une application directe dans un environnement professionnel.

C. Gosselin 20h - 4 ects Environnement et relations internationales
Contenu

Ce séminaire vise à initier les étudiant(e)s aux enjeux politiques internationaux constitués autour de la question des mers. Pour rendre compte de l'ensemble des processus politiques dont celles-ci sont l'objet (la mer comme support de puissance étatique, comme souci mondial, comme enjeu de collaboration multilatérale, etc.), nous proposons de parler de gouvernement de la mer, entendu comme l'espace social de définition et de régulation des problèmes publics affectant les étendues maritimes (littoraux, océans, mers intérieures, deltas, golfes, détroits, etc.). Mais poser cette hypothèse, c'est vérifier qu'il existe des acteurs qui se spécialisent sur cette question, c'est-à-dire qui participent à la construire comme un enjeu spécifique, qui mettent en œuvre des stratégies particulières et recourent à des instruments précis d'objectivation des enjeux maritimes (pollutions, biodiversité, tracés des frontières bornant les souverainetés étatiques, risques côtiers, etc.). C'est également sous-entendre que cet espace social est animé de conflits, symboliques, techniques, scientifiques ou institutionnels, dont le principe est d'énoncer la véritable nature de la mer et ainsi, d'en construire la consistance politique. Le but du séminaire est donc de soumettre à enquêtes cette hypothèse afin de baliser collectivement un champ de recherche sur cette question.

J. WEISBEIN 20h - 4 ects Approche multiscalaire de l'Europe
Contenu

Le séminaire propose une « approche multiscalaire de l'Europe ». L'intérêt du thème abordé est triple. Il permet d'approfondir les réflexions sur l'écriture de l'histoire (l'historiographie) et l'utilisation de cette dernière dans les constructions politiques et identitaires. Il s'intéresse ensuite, sur un pas de temps très contemporain, à un espace spécifique, l'Europe dans toutes ses dimensions. Dans cet espace, nous ferons en effet varier les échelles de l'analyse. Enfin, il souhaite montrer, en pratique, comment le savoir académique peut / doit être utilisé à des fins professionnelles.

S. Burgaud 20h - 4 ects Questions internationales
Contenu

NC

J.-F. Corty 10h - 2 ects Sociétés civiles et sécurité humaine
Contenu
NC

20h - 4 ects
UE3 SOCLE COMMUN Anglais
Contenu

Outre de favoriser la pratique fluide de l'anglais, les cours ont pour objectif de sensibiliser les étudiants à l'anglais « international » (tel qu'employé dans les organisations internationales) à travers un certain nombre de mises en situation (négociation, situations de courriers professionnels, présentations et réunions…).

S. Schneider 20H - 4 ECTS
Semestre 4 UE4 REDACTION D'UN MÉMOIRE Option 1 Mémoire de recherche
Mémoire recherche 12 ects Soutenance 8 ects
Option 2 Mémoire professionnalisant
Mémoire professionnalisant 20 ects
UE5 ENJEUX ET PRATIQUES DE L'INTERNATIONAL Option 1 : Parcours professionnalisant

Gestion de crises humanitaires, luttes contre les inégalités sanitaires, sociales et environnementales

Contenu

NC

J. Cave 20h - 5 ects Négociations internationales
Contenu

Ce séminaire aborde plusieurs configurations, acteurs et enjeux (thématiques et géographiques) des négociations internationales.
L'objectif du séminaire sera d'approfondir les connaissances fondamentales sur les multiples acteurs, processus et enjeux intervenant dans les négociations internationales. A partir d'approches théoriques et de d'études de cas, il s'agira de maîtriser savoirs et savoir-faire afin de proposer une analyse personnelle, organisée et argumentée des négociations internationales, des acteurs qui y interviennent et des enjeux qui en émergent.

R. Dorlhiac 20h - 5 ects
Option 2 : Parcours Recherche

Méthode des Sciences Sociales : sociologie politique internationale

Contenu

Ce séminaire a pour objectif d'accompagner les étudiants dans la réalisation de leur mémoire de recherche, notamment dans la construction de l'objet de recherche, la constitution de la bibliographie, l'élaboration de la problématique et des hypothèses, le choix des sources et l'accès au terrain, la pratique de l'entretien, la restitution des résultats et la rédaction du mémoire. Le séminaire se veut résolument interactif, il accorde une place importante à la présentation et à la discussion collective des projets de recherche individuels, ainsi qu'au travail sur les données collectées par chacun.

B. Gourisse 20h - 5 ects Sociologie politique approfondie
Contenu

NC

20h - 5 ects

Renseignements

 
Formation initiale Formation continue
Contacts Scolarité :

- Amélie PRUVOST
05.61.11.02.86   

- Ariane BERTAUD

05.61.11.02.63

master@sciencespo-toulouse.Fr

Contacts Admission :

- Frédérique DRODE

05.61.11.02.87

- Lili RENAULD
05.61.11.17.98

admissions@sciencespo-toulouse.fr

Pour prendre RDV cliquez ici

- Chloé ROMERO
05.61.11.56.88

formation.continue@sciencespo-toulouse.fr













 

Responsables


Responsable

Benjamin GOURISSE, Professeur des Universités, Sciences politique


Rédigé par JULIEN SAINT LAURENT

Mise à jour le 31 mai 2022


Renseignements pratiques :

Sciences Po Toulouse
2 ter rue des puits creusés
CS 88526
31685 Toulouse cedex 6

Tél. : 05 61 11 02 60
Fax : 05 61 22 94 80
Courriel
Sur Internet
 

Sciences Po Toulouse
21 allée de Brienne
CS 88 526
31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | EasyRepro