Formations

Master mention Science Politique - parcours "Gouvernance des systèmes éducatifs" (M1)


Formation LMD


Nature :
Formation diplômante
Diplôme national
Année de sortie :
Bac + 4
Niveau de sortie :
Niveau I
Ville(s) :
Toulouse (IEP)
Durée des études :
1 année

Accessible en :

Formation continue
+ d'infos



 

Objectifs

La compréhension des enjeux fondamentaux de l'éducation et de la recherche conduit à renforcer la maîtrise du contexte d'exercice professionnel des agents en leur permettant, grâce à des apports théoriques :

• de mettre en perspective les missions qui leur sont confiées en les replaçant dans l'ensemble des évolutions et exigences des politiques publiques : une formation pluridisciplinaire est proposée, mêlant des approches juridiques, sociologiques, économiques et gestionnaires, afin de donner une vision complète des politiques publiques actuellement à l'œuvre et de leurs perspectives d'évolution.

• de définir le champ et le périmètre des activités liées à leur mission et celles qui peuvent être déléguées dans un souci d'efficacité de la coopération et de transparence ;

• de construire les outils d'un suivi attentif de la cohérence des projets et de la pertinence de leur réalisation.

Compétence(s) visée(s)

Le croisement de regards disciplinaires diversifiés sur « l’objet » que constituent les politiques publiques éducatives permettra de donner une connaissance approfondie du système éducatif et des enjeux transversaux des réformes qui l’affectent. L’intervention d’enseignants-chercheurs spécialisés sur ces questions offre la possibilité de décliner les derniers apports de la recherche en ce domaine et garantit une haute qualité d’enseignement par ailleurs confortée par des interventions ponctuelles de professionnels du secteur.

Contrôle des connaissances

 En M1, les aptitudes et l’acquisition des connaissances sont évaluées :
  • par un contrôle continu pour certaines matières et / ou
  • par un examen à la fin de chaque semestre.

La note de contrôle continu est valable pour les 2 sessions. L’examen terminal donne lieu à deux sessions par an. La première session a lieu à la fin ou en cours de chaque semestre d’enseignement, la seconde au mois de juin. La durée des épreuves est identique pour les deux sessions. Les notes au-dessus de la moyenne obtenues à l’examen terminal de la première session sont conservées pour la seconde session. L’étudiant ne subit à la seconde session que la ou les épreuves portant sur les matières non validées dont les notes à l’examen terminal ont été inférieures à la moyenne. Les notes de seconde session remplacent et annulent celles obtenues en première session. La seconde session est organisée en juin après l’annonce publique des résultats pour les étudiants en échec. 

Est déclaré admis à chaque unité d’enseignement tout étudiant ayant obtenu au moins 20 points sur l’ensemble des épreuves, soit une moyenne au moins égale à 10 sur 20. Toute note inférieure à 5 sur 20 peut être déclarée éliminatoire par décision du jury. La note de 0 - ou une absence injustifiée - est une note éliminatoire.

Est déclaré admis au M1 tout étudiant ayant obtenu la moyenne – soit au moins 20 points - dans chacune de ses 4 unités d’enseignement, les deux modules de chaque unité d’enseignement pouvant faire l’objet d’une compensation, dès lors qu’aucune note éliminatoire n’a été attribuée.

Jury d'examen

Cécile Crespy, Professeure des universités en science politique (présidente)
Xavier Marchand-Tonnel, Professeur agrégé de sciences sociales
Valérie Larrosa, Maître de conférences en droit public

Et après ?

Poursuites d'études
Master 2
Débouchés professionnels
L’insertion professionnelle ne constitue ici pas un enjeu majeur dans la mesure où la quasi-totalité des stagiaires accueillis sont d’ores et déjà en poste. Dans l’hypothèse où un étudiant serait dans une situation d’insertion ou de réorientation de carrière, l’équipe pédagogique prévoit de mettre en place un suivi individualisé par le directeur de mémoire, afin de proposer des conseils personnalisés. En outre, la professionnalisation de la formation est un objectif constant qui conduira à faire intervenir des professionnels – formateurs du rectorat, ingénieurs de recherche CNRS, inspecteurs généraux de l’éducation nationale…- dans le cadre des modules ou de conférences spécifiques sur un sujet d’actualité.
 
Niveau(x) de recrutement :
Bac + 3
Coût de la formation :
1 500 € financement personnel 3 350 € financement organisme

Formation(s) requise(s)

L’accès en M1 est conditionné par la détention d’une licence ou par la satisfaction d’une procédure de validation des acquis (VA) ou de validation des acquis de l’expérience (VAE). Cette condition se révèle peu discriminante face à un public composé de nombreux anciens professeurs de l’enseignement primaire ou secondaire, qui décident de faire évoluer leur carrière vers des fonctions d’encadrement. Elle signifie toutefois que des licences de toutes disciplines, y compris de celles non enseignées dans le master (mathématiques, biologie…), doivent être acceptées. La licence demandée correspond en effet beaucoup plus à l’exigence d’un niveau d’études attestant une certaine capacité de travail et de réflexion qu’à celle de pré-requis disciplinaires.

Conditions d'accès

L’accès en M1 est conditionné par la détention d’une licence (bac +3) ou par la satisfaction d’une procédure de validation des acquis (VA) ou de validation des acquis de l’expérience (VAE).

admission

Les étudiants remplissant ces conditions peuvent postuler au Master GSE en remplissant un dossier de candidature en ligne.

Organisation générale des études

La 1ère année du Master constitue un tronc commun d’enseignements pluridisciplinaires qui prépare à la 2ème année.


Semestre 1

Cette UE porte sur l’évolution des politiques publiques éducatives : elle consiste à présenter les notions, les instruments méthodologiques et les grandes lignes des politiques publiques ; seront également exposées les modalités et implications de l’européanisation de ces politiques

UE1 EVOLUTION DES POLITIQUES D’ÉDUCATIVES 40h - 14 ECTS Politiques publiques d'éducation et de formation
Contenu

Ce cours vise à comprendre l’évolution du système éducatif français, ainsi que les politiques menées dans ce domaine. Les politiques d’éducation sont-elles des politiques comme les autres ? Qui gouverne les politiques d’éducation dans un contexte marqué par un changement d’échelle et l’introduction de principes et de dispositifs de construction de l’action publique empreints du tournant managérial ? Ce cours s’attache à rendre compte des acteurs, processus et enjeux des politiques d’éducation. Pour cela, il mobilisera les outils d’analyse des politiques publiques. Il montrera comment les politiques d’éducation sont révélatrices des transformations contemporaines de l’action publique (managérialisation, individualisation) mais aussi de leur singularité.

C. Crespy 20h - 7 ECTS Européanisation des politiques publiques éducatives
Contenu

Aucune question ne peut aujourd'hui faire l'économie de la dimension européenne, l’éducation n’y fait pas exception. Ce module vise plus précisément à comprendre les effets du processus d’intégration européenne sur les politiques d’éducation. En réinscrivant le processus d’européanisation dans un contexte plus général d’internationalisation des systèmes éducatifs (l’OCDE et l’enquête PISA notamment), l’objectif est de comprendre qui sont les acteurs qui, par leurs initiatives et leurs compétences, produisent cette européanisation. La place de l’éducation sur l’agenda européen, la convergence des systèmes éducatifs en Europe, l’appropriation mais aussi les résistances au processus d’européanisation seront tour à tour explorées.

V. Larrosa, C. Crespy, M. Prouteau 20h - 7 ECTS UE2 LES ENJEUX MANAGÉRIAUX DES POLITIQUES ÉDUCATIVES

Cette UE présentera les enjeux managériaux des politiques éducatives, afin de favoriser une réflexion sur la gestion des ressources humaines. Une analyse économique des politiques publiques éducatives et de formation sera également proposée, afin d’en mieux percevoir les enjeux.

40h - 14 ECTS Pratiques managériales dans les systèmes éducatifs
Contenu

Non communiqué

M. Bayadroun 20h - 7 ECTS Expertises et évaluation des politiques éducatives
Contenu

Non communiqué

P. Lemistre 20h - 7 ECTS
Semestre 2 UE1 L’ACTION PUBLIQUE EN MOUVEMENT

Cette UE permet de comprendre les ressorts de l’action publique en mouvement, vue de l’intérieur grâce aux instruments de la sociologie du travail, notamment de l’ergologie, et à ceux de la sociologie des organisations.

40h - 18 ECTS Travail et identités professionnelles
Contenu

L'objectif de ce module vise à se questionner sur la problématique des identités professionnelles en situation de travail. Il s'agira de découvrir en quoi et comment les différents savoirs relatifs à cette thématique sont mobilisables, pour mieux maîtriser les situations de gouvernance des systèmes éducatifs. Ce cours s'appuiera sur l'approche ergologique en confrontation avec certaines analyses sociologiques développées autour des identités professionnelles. Sur le plan pédagogique au cours de ces séances, nous ferons se croiser les expériences professionnelles, les questionnements et les débats ayant trait à l'activité dans les systèmes d'éducation et les savoirs plus conceptuels.

M. Duc / J. Rollin / J. Coutellier 20h - 7 ECTS Le changement dans les systèmes éducatifs
Contenu

Non communiqué

V. Larrosa et C. Manifet 20h - 7 ECTS Langue vivante A. Sierra-Diaz 20h - 4 ECTS UE2 LES PARAMÈTRES DE L’ACTION DES USAGERS DU SERVICE

Cette UE vise à une meilleure connaissance des paramètres de l’action des usagers du service public éducatif. Il s’agit de présenter les contraintes et ressources que peuvent constituer les règles du droit scolaire, mais aussi de prendre en considération l’action individuelle des acteurs, et les interdépendances qui en résultent au plan de l’action collective.

40h - 14 ECTS Droit de l'éducation
Contenu

Non communiqué

V. Larrosa 20h - 7 ECTS Sociologie de l'action éducative
Contenu

Non communiqué

P. Terral / C. Maufras 20h - 7 ECTS

Renseignements

Maria Campos
05 61 11 56 88
formation.continue@sciencespo-toulouse.fr
 

Responsables



Responsables formation continue

Rédigé par JULIEN SAINT LAURENT

Mise à jour le 29 septembre 2017


Renseignements pratiques :

Sciences Po Toulouse
2 ter rue des puits creusés
CS 88526
31685 Toulouse cedex 6

Tél. : 05 61 11 02 60
Fax : 05 61 22 94 80
Courriel
Sur Internet

Autre(s) établissement(s) délivrant le diplôme :

(M1)

VAE :

 Le dispositif réglementaire de VAE :
  • Le décret n° 2002-590 du 24 avril 2002 offre la possibilité d'obtenir une partie ou la totalité d'un diplôme en justifiant au minimum de trois années d'expérience professionnelle en rapport avec le contenu du diplôme souhaité.
  • Pour toute demande de VAE, merci de vous adresser à la cellule VAE de l'Université de Toulouse 1 Capitole : vae@univ-tlse1.fr
 

Sciences Po Toulouse
2 Ter Rue des Puits Creuses
CS 88 526 - 31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80


Contactez nous par mail

Plan des locaux

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | DocuRepro