Un festival qui ouvre les portes de l'Histoire


du 15 avril 2019 au 22 mai 2019

Du 23 au 26 mai prochains, le festival l’Histoire à venir réinvestit la Ville rose pour une troisième édition. Isabelle Lacoue-Labarthe, maîtresse de conférence à Sciences Po Toulouse et membre du comité d’organisation de l’événement nous en dit plus.

Un festival qui ouvre les portes de l'Histoire

Un festival qui ouvre les portes de l'Histoire

"L’ambition était de sortir de nos salles de conférences, d’ouvrir à un public plus large et participer au débat citoyen, tout en gardant le même niveau d’exigence réflexive", s’enthousiasme Isabelle Lacoue-Labarthe, maîtresse de conférence en Histoire à Sciences Po Toulouse et membre du comité éditorial et scientifique de l’Histoire à venir. Le festival accueille en moyenne 8 000 particpant·e·s à chaque édition.

Démocratiser l’histoire

À travers des formats innovants tels que des conférences théâtralisées ou en déambulation dans la ville voire la découverte d’archives, l’équipe du festival a à coeur d’ouvrir l’Histoire et ses lieux au plus grand nombre. "Lors d’une édition précédente, le directeur du musée de la résistance a proposé une conférence en déambulant dans la ville", explique l’historienne. Cette année, Gérard Noiriel interviendra notamment lors d’un déjeuner-débat à la maison d’accueil du Mirail.

Isabelle Lacoue-Labarthe explique : "On accueille un public très hétérogène. Il y a des enseignant·e·s, des étudiant·e·s et des gens qui n’ont rien à voir avec le monde de l’université." La participation financière libre mais nécessaire est une des clefs de la réussite du festival d’Histoire. Pour attirer le plus grand nombre, "chacun·e donne selon ses moyens", explique la membre du comité éditorial et scientifique. Elle poursuit néanmoins en expliquant : "La culture a une valeur et organiser un festival totalement gratuit reviendrait à faire passer ça au second plan".

Afin de démocratiser davantage l’accès au savoir universitaire, l’Histoire en commun organise des cantines de l’Histoire. Il s’agit d’un service de restauration proposé par des chefs toulousains. Sa particularité ? "On peut continuer les échanges parce que tout le monde mange ensemble. Donc si vous avez toujours rêvé de rencontrer Patrick Boucheron, vous pouvez manger avec lui.", sourit Isabelle Lacoue-Labarthe.

En commun

Pour sa troisième édition, le festival d’Histoire a pour thème : "En commun". "C’est s’interroger sur ce qui fait lien dans l’humanité, dans les communautés.", explique Isabelle Lacoue-Labarthe. Elle évoque notamment la conférence de Natacha Laurent : "Le cinéma peut-il produire du commun ?". Ce thème entre en résonance avec le coeur même du festival : générer des rencontres avec la société civile pour sortir l’Histoire d’un entre-soi universitaire.

Rédigé par CECILE MARCHAND

Mise à jour le 13 mai 2019


 

Sciences Po Toulouse
2 Ter Rue des Puits Creuses
CS 88 526 - 31685 Toulouse CEDEX 6

Tél. : +33 (0)5 61 11 02 60
Fax : +33 (0)5 61 22 94 80


Contactez nous par mail

Plan des locaux

© 2016 - Sciences Po Toulouse


Webmestre | Mentions légales | DocuRepro