Communication

Résumé

Depuis septembre 2022, la 5ème année du Diplôme de Sciences Po Toulouse se déroule en alternance pour les élèves de la spécialité Communication. En savoir plus

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

Pour que nous puissions vous recontacter

Ce champ est facultatif. Si vous ne le remplissez pas, la question donnée en exemple ci-dessus sera envoyée.

saisir le code présent dans l'image

Envoi du message…

Votre message a été envoyé.

Une erreur est survenue pendant l'envoi de la question. Essayez de nous contacter par téléphone.

Détails

En Bref

Structure(s) de rattachement
Durée de la formation
  • 2 ans
Lieu(x) de la formation
Manufacture des tabacs, Toulouse
Langues d'enseignement
Anglais
Français

Alternance

En cinquième année (semestre 9 et 10) les étudiant·e·s sont en alternance : 1 semaine à l'école, 3 semaines en entreprise.

Insertion professionnelle

Une formation professionnalisante
Les diplômé.e.s s’insèrent dans des secteurs aussi variés que les agences de communication et d’affaires publiques, la communication d’entreprise, la communication des administrations ou la communication politique.
Métiers
  • Chargé / Chargée de communication web
  • Community manager
  • Communication
  • Assistant / Assistante de communication
  • Chargé / Chargée de communication externe
  • Chargé / Chargée de communication interne
  • Chef du service d'information et de communication
  • Directeur / Directrice de la communication
Taux d'insertion professionnelle *
82%
* d'insertion professionnelle à 6 mois (enquête 2017-2020)

Présentation

Cette formation prépare les étudiant·e·s aux métiers de la communication ayant un haut niveau de responsabilité et une forte composante stratégique, dans tous les secteurs (public, privé, associatif, politique…). Elle forme des professionnel·le·s capables d’analyser des situations complexes, d’élaborer des stratégies, de faire travailler des équipes techniques, mais aussi de décrypter les innovations et les tendances émergentes.

 

Spécificités et objectifs de la formation

Le parcours Communication est le seul parcours du Diplôme de Sciences Po Toulouse à reposer sur une pédagogie en alternance. Cela permet d’articuler la maîtrise approfondie de techniques de communication avec des compétences analytiques et rédactionnelles généralistes : haut niveau de culture générale, intelligence des enjeux socio-politiques contemporains, solide formation aux sciences sociales.

  • Capacités d’analyse liées à une formation universitaire généraliste d’excellence et internationalisée.
  • Capacités d’expression écrite et orale ; capacités d’organisation ; prise de responsabilité
  • Compétences généralistes des métiers de la communication : stratégie, compétences éditoriales et managériales
  • Savoir-faire professionnels : relations publiques, marketing, communication digitale, communication interne, communication institutionnelle, communication politique, lobbying / affaires publiques, communication événementielle...
L'alternance en pratique


La formation se déroule selon le rythme suivant : 3 semaines en entreprise, 1 semaine à l'école pour un total de 1200H en entreprise et 405h à Sciences Po Toulouse. Les cours ont lieu de début septembre à début juillet. Ce rythme offre la possibilité à l’apprenti de suivre des dossiers complexes dans la durée.
 

Sciences Po Toulouse propose les deux types de contrats en alternance :
• le contrat d’apprentissage (formation initiale)
• le contrat de professionnalisation (formation continue)

Le tarif annuel s’élève à 10 000€ pris en charge par l'employeur.

Nos élèves réalisent leur alternance dans des services communication de nombreux organismes publics (musées, organismes de recherche spatiale, fournisseurs d’énergie), d’entreprises évoluant dans divers secteurs (vin, édition, banque, médias en ligne, gastronomie) ainsi qu’au sein de grandes agences de communication.
 
Centre de formation : Le CFA Midisup
La préparation d’un Master 2 étant consécutive d’une première année d’études, le salaire de l’apprenti correspond à une deuxième année d’exécution du contrat d’apprentissage en vertu de l’article D.6222-28-1.




 
Com1
Com1
Com2
Com2
 
 
 

Lieux

Manufacture des tabacs, Toulouse

Responsable(s) de la formation

Admission

Pré-requis

Niveau(x) de recrutement

Bac +3

Public ciblé

Le parcours Communication est ouvert :
  • aux étudiant·es du Diplôme de Sciences Politique Toulouse en 3e année
  • aux étudiant.e.s titulaires ou en cours d’obtention d’une licence, d’un diplôme ou titre correspondant à au moins 180 ECTS, obtenu dans un établissement d’enseignement supérieur de l’Union européenne
  • aux titulaires d’un diplôme ou titre obtenus hors de l’Union européenne sanctionnant un niveau équivalent à au moins trois années d’études supérieures (une commission pédagogique apprécie cette équivalence).

Modalités de candidature

Concours d’accès en 4e année

Vous avez un niveau bac +3 et vous souhaitez intégrer Sciences Po Toulouse ?
Le concours de 4ème année permet d’accéder au diplôme de Sciences Po Toulouse, dans l’une des spécialités de cycle master proposées par l’établissement.

Programme

Contenu de la formation

Semestre 7

Tronc commun généraliste

Management et égalités professionnelles | 20H - 3 ECTS


Objectif du cours :
 

Le cours présente le management et son histoire dans une perspective critique en montrant ses conséquences politiques et sociales en matière d’égalités professionnelles. Conduire les équipes, les projets et le changement est une des compétences majeures attendue des futurs cadres supérieurs de l'État et des collectivités territoriales comme des entreprises et des ONG. Ce cours a pour objectif de transmettre les connaissances fondamentales du management qui sont transversales aux principaux champs disciplinaires des sciences de l'organisation (gestion des ressources humaines, contrôle de gestion, systèmes d'information, finances, marketing...). Les grandes fonctions qui existent dans les organisations publiques et privées seront abordées ainsi que les théories qui éclairent les pratiques récentes en matière de management. À ce titre, ce cours s’intéresse directement à la thématique des égalités professionnelles dans toutes ses acceptions : inégalités de genre dans le monde professionnel mais aussi démocratie d’entreprise et égalité des parties prenantes dans la gouvernance des organisations.
 

Compétences acquises à l’issue du cours :
 

• Comprendre l’impact du management sur la société et les égalités professionnelles
• Connaître les grandes fonctions des organisations
• Appréhender les théories et outils majeurs du management

Tronc commun de spécialité au choix :

Politique économique | 20H - 3 ECTS

Ce cours passe en revue les politiques susceptibles de rehausser durablement la croissance de l'économie française. Quatre grands thèmes seront abordés :
- les politiques agissant sur le niveau de l'épargne et de l'investissement;
- les politiques en faveur de l'innovation et des PME;
- la question de la compétitivité;
- le chômage et le marché de l'emploi.
Le cours proposera dans un premier temps un rappel général sur la croissance économique et sur les limites d'une politique qui ne serait fondée que sur ce seul objectif, avec une attention particulière portée à la question des inégalités et de le développement durable. Chaque séance sera ensuite l'occasion d'analyser les politiques mises en place en France, et de faire un lien avec l'actualité. Parmi les mesures qui seront abordées : le crédit impôt recherche, les pôles de compétitivité, les garanties de prêts aux PME, la fiscalité du capital, les allègements de charge au voisinage du SMIC (dont CICE et pacte de responsabilité), les réformes récentes du marché du travail (la loi El Khomri, ordonnance Macron, réforme de l’assurance chômage, etc..), les emplois d'avenir, la formation professionnelle, etc.. Le cours invitera les étudiants à réfléchir sur le bien fondé des politiques économiques menées au cours des dernières années, dans la mesure du possible d'une manière objective et non partisane à l'aide des méthodologies d'évaluation économique des politiques publiques. Il n’exige pas de connaissances préalables en économie, et ne fait appel à aucun formalisme mathématique.

Droit et légistique | 20H - 3 ECTS

Ce cours traite des enjeux et des modalités de la fabrique contemporaine du droit. Après un éclairage sur le débat relatif à la crise que connaîtrait la régulation juridique et les politiques publiques visant à y remédier, cet enseignement est conçu comme une initiation à la légistique. Cette dernière, que l’on peut définir à ce stade comme la discipline se rapportant à la conception des textes juridiques, sera l’occasion d’aborder les thèmes suivants : accessibilité et intelligibilité du droit, codification, consolidation, évaluation et expérimentation normatives, lobbying et participation citoyenne, élaboration de la loi sous la Cinquième République, etc.

Une activité facultative prolonge cet enseignement au second semestre et permet à celles et ceux qui le souhaitent de s’initier à la rédaction normative, dans une perspective plus pratique.

L'Europe et le monde | 20H - 3 ECTS

Ce cours souhaite étudier la place et le rôle de l’Europe dans l’organisation d’un système mondial à l’époque contemporaine en réfléchissant, chemin faisant, à ce qui fait les spécificités de l’Europe dans ces dynamiques. Comment conçoit-elle le monde et son organisation ? Comment se définit-elle aussi dans ses relations au monde ? Ces spécificités font-elles identité ?

Le temps long de l’analyse, deux siècles, doit permettre de creuser ces questions tout en réfléchissant aux accélérations et aux ruptures majeures dans cette relation (1914 ? 1945/47 ? 1990 ?). Après avoir étudié comment l’Europe se définit en tant qu’ensemble de valeurs tout autant que système de régulation, nous étudierons ce que la transformation de sa place dans le monde, de la domination sans partage à la marginalisation, fait au système et à ses différents acteurs.

OU

Politique comparée | 20H - 3 ECTS

Sur la base des concepts fondateurs du secteur professionnel du développement et de la solidarité internationale, notamment les concepts de développement, de solidarité et de coopération internationale, le cours propose aux étudiants de réfléchir aux modalités professionnelles de la « fabrique » du développement. Celui-ci sera ici considéré comme un champ de collaborations mais aussi de concurrence dans lequel les acteurs luttent pour maintenir leur position. Le partage des enseignements et connaissances pratiques tirées de la formulation, de la mise en œuvre et de l’évaluation de projets de solidarité internationale met à jour les dilemmes, ambiguïtés et tensions inévitablement rencontrés par les professionnels du développement.
 

Références bibliographiques

Le Naëlou A., Hofmann E., Kojoué L., 2020, Distorsions et dilemmes du système performatif de l’aide internationale au développement, Revue internationale des études du développement 2020/1, n° 241, Éditions de la Sorbonne, 7-37.

Olivier de Sardan J.P., 2021, La revanche des contextes ; des mésaventures en ingénierie sociale en Afrique et au-delà. Karthala, Collection Hommes et sociétés.

Ostrom E., 2011, Dépasser le dilemme du Samaritain dans l'aide au développement, Revue d'économie du développement 2011/4, Vol. 19, Éditions De Boeck Supérieur, 5-18.

Droit international approfondi | 20H - 3 ECTS

Ce cours, délivré en quatrième année à l’ensemble des étudiant-es des parcours « internationaux » de l’IEP, a pour objet d’approfondir certains aspects du droit international public. En ce sens, il constitue la suite du cours de droit des relations internationales dispensé en deuxième année. Deux thèmes seront plus particulièrement traités, car ils sont au coeur des enjeux du droit international contemporain : d’une part le droit de la responsabilité internationale et d’autre part le droit du contentieux international.
Ces connaissances sont nécessaires à toutes études internationales, car elles permettent d’une part de mieux comprendre la particularité du droit international et d’autre part d’expliquer certaines stratégies juridictionnelles des acteurs internationaux. L’enseignement permettra ainsi l’étude de domaines plus spécifiques du droit international (droit international de l’environnement, droit international du recours à la force, etc.).

PROGRAMME

Thème 1. La responsabilité internationale
Séance 1. Introduction
Séance 2. Le « fait internationalement illicite »
Séance 3. Imputabilité et non-imputabilité
Séance 4. Le dommage
Séance 5. La réparation


Thème 2. Droit du contentieux international
Séance 6. Le règlement pacifique des différends et les juridictions internationales
Séance 7. La formation des engagements juridictionnels
Séance 8. Compétence et recevabilité
Séance 9. L’instance
Séance 10. La décision juridictionnelle


BIBLIOGRAPHIE GÉNÉRALE

- Denis ALLAND, Manuel de droit international public, 9e éd., PUF, coll. Droit fondamental, 2022, 372 p.
- Régis BISMUTH, Claire CREPET DAIGREMONT, Jean-Louis ITEN, Guillaume LE FLOCH, Arnaud DE NANTEUIL, Les grandes décisions de la jurisprudence internationale, 2e éd., Paris, Dalloz, 2021, 950 p.
- Éric CANAL-FORGUES, Patrick RAMBAUD, Droit international public, 3e éd., Paris, Flammarion, coll. Champs, 2016, 51 p.
- Dominique CARREAU, Andrea HAMANN et Fabrizio MARELLA, Droit international, 13e éd., Paris, Pedone, coll. Études internationales, 2022, 812 p.
- Jean COMBACAU et Serge SUR, Droit international public, 13e éd., Paris, LGDJ, 2019, 896 p.
- Oliver CORTEN, François DUBUISSON, Vaios KOUTROULIS et Anne LAGERWALL, Une introduction critique au droit international, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 2017, 602 pp.
- James CRAWFORD, Alain PELLET et Simon OLLESON (dir.), The Law of State Responsibility, Oxford University Press, 2010, 1376 p.
- James CRAWFORD, Brownlie's Principles of Public International Law, 9e éd., Oxford University Press, 2019, 872 p.
- Emmanuel DECAUX, Olivier DE FROUVILLE, Droit international public, 12e éd., Paris, Dalloz, 2020, 643 p.
- Pierre-Marie DUPUY et Yann KERBRAT, Droit international public, 16e éd., Paris, Dalloz, 2022, 994 p.
- Pierre-Marie DUPUY et Yann KERBRAT, Les grands textes de droit international public, 11e éd., Paris, Dalloz, 2022, 1200 p.
- Malcolm EVANS (dir.), International Law, 5e éd, Oxford University Press, 2018, 976 p.
- Mathias FORTEAU, Alina MIRON, Alain PELLET, Droit international public, 9e éd., Paris, LGDJ, 2022, 2048 p.
- Marc PERRIN DE BRICHAMBAUT, Jean-François DOBELLE et Frédérique COULÉE, Leçons de droit international public, 2e éd., Paris, Dalloz, coll. Amphi, 2011, 682 p.
- Raphaëlle RIVIER, Droit international public, 3e éd., Paris, PUF, 2017, 876 p.
- Jean SALMON (dir.), Dictionnaire de droit international public, Bruxelles, Bruylant, 2001, 1240 p.
- Carlo SANTULLI, Introduction au droit international, Paris, Pedone, 2013, 276 p.
- Carlo SANTULLI, Droit du contentieux international, 2e éd., Paris, LGDJ, 2015, 638 p.
- Malcolm N. SHAW, International Law, 9e éd., Cambridge University Press, 2021, 1308 p.

International finance | 20H - 3 ECTS

This course approaches the topic of international finance from the different perspectives opened by the different subfields of economics. It provides an introduction to market finance, to financial microeconomics, and to monetary macroeconomics at the same time. The matter is divided into three parts. Part 1 presents the basic notions of finance: credit instruments and the principles of discounting, interest rates and their setting, equities and their pricing, derivatives and their design. Part 2 develops the concepts of money and banking, their nature, their evolution, as well as their management and regulation. Eventually, Part 3 focuses on the structure of the international monetary and financial systems, as well as on the geography of global capital flows. The goal of this teaching is to provide students with an overall understanding of the nature of the instruments traded on financial markets, of the working of the financial sector, as well as of the architecture of the global financial infrastructure.

Cours de spécialité

Sociologie de la communication | 24H - 2 ECTS

Le cours vise à mettre en question les évidences partagées et quelques notions fréquemment utilisées dans le milieu professionnel de la communication. Pour ce faire, il adopte une démarche généalogique en présentant dans leur historicité les principales perspectives théoriques de sciences sociales en matière de communication. Il revient ainsi sur les théories du langage et de la communication non-verbale ; de la production, de la circulation et de la réception des biens culturels ; de la fabrication et des effets de l'information journalistique ; de la communication politique, etc. Il s'agit au total d'interroger interroger la place qu'occupe la communication dans notre société.

Séminaires

Stratégie de communication globale | 20H - 2 ECTS

Le module de "stratégie de communication globale" doit permettre aux étudiants de concevoir des stratégies de communication globale, mêlant externe et interne. Il permet préliminairement d’appréhender certains des enjeux de la communication des organisations puis d’acquérir les bases théoriques et la méthodologie correspondante pour résoudre des cas concrets et décoder des stratégies de communication.

Marketing et e-marketing | 20H - 2 ECTS

NC

Droit de la communication et de l'internet | 20H - 2 ECTS

NC

Atelier au choix pour l'année :

Communication événementielle : Cérémonie de remise des diplômes | 20H - 4 ECTS

Cet atelier permet aux étudiants, avec l'aide d'intervenants extérieurs et de membres de l'administration de Sciences Po Toulouse, de mettre à profit leurs connaissances pour l'organisation de la cérémonie de remise des diplômes.
La problématique est la suivante : "comment faire de cette cérémonie un moment exceptionnel pour les invités, valorisant le diplôme et l’Institut sur le long terme ?". Les étudiants seront amenés à proposer des solutions et à les mettre en œuvre en respectant le budget alloué et les objectifs fournis.
Le demi groupe sera partagé en 4 sous groupes : logistique, communication, partenariats, gestion des invités, qui seront amenés à collaborer pour mener à bien la mission.

Mise en place d'un projet de communication en cas réel : accompagnement d'une start-up | 20H - 4 ECTS

NC

 Conférence de méthode

  • Anglais 18H - 3 ECTS
  • LVB 18H - 3 ECTS (espagnol, allemand, italien, chinois, russe, arabe)

Activités facultatives

Préparation à l'alternance

Semestre 8

Tronc commun généraliste

Economie des transitions et des institutions | 20H - 3 ECTS

Économie, société et environnement naturel constituent des systèmes en coévolution, de sorte que les fonctionnements des uns impactent directement celui des autres, et inversement. Les règles de fonctionnement de nos sociétés, qu’elles soient politiques (règlements, lois…), sociales (habitudes, pratiques…) ou économiques (organisation marchande, contrats…) impliquent des rapports particuliers à l’environnement naturel et génèrent différents impacts. Comprendre les transitions requiert une connaissance approfondie des institutions économiques. La première partie du cours présente donc les fondamentaux de l’économie des institutions, et ceux des mécanismes micro et macro à l’œuvre dans les processus de transitions. Questionner la manière dont ces institutions économiques et sociales fonctionnent constitue un exercice important pour identifier tant les verrous que les stratégies de changement. La deuxième partie du cours propose un apprentissage des fondamentaux de l’économie écologique, située au croisement de l’économie et de l’écologie, et de ses pistes pour penser les enjeux de soutenabilité.

Tronc commun de spécialité au choix :

Sciences, Risques et société | 20H - 3 ECTS

Ce cours propose une initiation aux Science Studies, c’est-à-dire à une analyse de la science (tant ses concepts que ses disciplines, ses acteurs ou ses institutions) par le prisme des sciences sociales. Dans cette perspective, l’activité scientifique est fondamentalement pensée comme une activité sociale, explicable par des causes liées à l’organisation sociale, économique et politique des sociétés : en termes matériels, en analysant les intrications profondes entre sciences, techniques et aspects socioéconomiques (capitalisme, division genrée de l’espace social, etc.) ; en termes historiques, en retraçant un phénomène de spécialisation, de professionnalisation mais aussi d’enfermement de la science ; en termes politiques, enfin, en revenant sur les débats contemporains autour des technosciences et de leurs effets. Sous cet aspect, on abordera la thématique des risques pour laquelle il existe un segment savant dédié. Outre une compilation de plus en plus riche de cas empiriques (situations de crise, risques diffus, monographie d’institutions, etc.), on y trouve un véritable travail collectif d’approfondissement théorique autour de nombreuses notions (risques, crises, incertitudes, menaces, etc.), faisant de cet espace de production scientifique un segment très dynamique et prometteur puisqu’il permet de penser à nouveaux frais de nombreuses questions fondamentales des sciences sociales (la question du lien social, de la légitimité des institutions, de la gouvernabilité des sciences, etc.). Ce cours vise ainsi à présenter ce champ de recherche autour d’une approche constructiviste des risques, considérant que ceux-ci sont avant tout des constructions sociales, des façons de nommer et de gérer de nouvelles menaces marquées par l’incertitude et que la science ne peut plus résorber. Sans aller jusqu’à postuler l’existence d’une « société du risque », il s’agira ainsi de comprendre en quoi la forme « risque », construite et mobilisée pour affronter certains enjeux inédits, transforme les configurations sociales dans lesquelles elle est produite.

Territoires, action publique et démocratie locale | 20H - 3 ECTS

NC

Gouvernements et administrations comparés en Europe | 20H - 3 ECTS

Chapitre introductif : Pourquoi comparer les administrations publiques en Europe ?
Chapitre 1 : Des formes variées de « distribution des pouvoirs » entre layers of government.
Chapitre 2 : Au coeur des Etats : gouvernements et administrations centrales
Chapitre 3 : Comment devient-on fonctionnaire ? Recrutement, formation et socialisation.
Chapitre 4: Les carrières des fonctionnaires, un révélateur des dynamiques administratives.
Chapitre 5 : Regards sur l'activité politico-administrative dans la production nationale des politiques publiques.
Chapitre 6 : Une action publique de plus en plus territorialisée.
Chapitre 7 : Des administrations en « réforme » permanente : entre néo-managérialisme et nouvelle quête de cohérence.

OU

Country Risk Analysis | 20H - 3 ECTS

This course provides an introduction to country risk analysis, with an emphasis on its application to emerging countries. The course is divided into two parts. The first part covers the history of country risk through the lens of financial crises. It will present some of the main issues that have been analyzed in the academic literature and that prevail in the public debate. It will look in detail at certain episodes of the history of financial crises. Emphasis will be given to the organizational structure of financial markets, to the role of international organizations, and to financial actors (regulators, rating agencies, and financial intermediaries), consistently considering the broad historical context. The second part of the course covers the different dimensions of country risk: international political , domestic political and institutional, jurisdiction , macro and microeconomic, sanitary, health, industrial, and environmental,  and natural and climate risks. The focus will be on the question of the measurement of country risk, in terms of indicators and ratings, as well as on its diagnostics.

Protection internationale et régionale des droits de l'homme | 20H - 3 ECTS

Cet enseignement a pour ambition de présenter à la fois les aspects formels et matériels des droits humains dans les systèmes international (cadre onusien) et régional (Conseil de l’Europe et interaméricain). Seront mis en perspective tant les fondements théoriques de la protection des droits fondamentaux, les différents instruments et logiques de systèmes (ingénieries), les interprètes (juges, organes quasi juridictionnels et autorités) qui participent à leur mise en œuvre, l’articulation des niveaux de protection ainsi que les acteurs (États, OI, ONG et les entreprises) impliqués dans la protection effective de ces droits. Certains aspects matériels de cette protection seront approfondis « au fil de l’eau » en guise d’illustration en s’appesantissant sur le contenu des droits et de la jurisprudence.

International migrations | 20H - 3 ECTS

This course deals with international migration from a multidisciplinary perspective, to provide students with an understanding of the factors behind contemporary trends in international population movements. The focus will be mainly on international migration within and towards Europe, but the migration dynamics and patterns in other parts of the world will as well be introduced. The following topics will be covered: international migration systems and population geography; migration theories and policies; causes and impacts of international migration; economic migration and remittances; migration of talent; transnational networks and transnational practices; refugees and environmentally displaced persons; return migration. One session will also be dedicated to research methods, tools and data in migration studies. This course will make use of various types of sources, such as scientific books and articles, migration portals, news articles, maps, and short videos.

Cours de spécialité

Communiquer au temps du digital | 20H - 2 ECTS

NC

Séminaires

Digitalisation des pratiques : les impacts sur la relation client et les organisations | 20H - 2 ECTS

NC

Méthode des sciences sociales pour la communication | 20H -  2 ECTS

Fondé sur la réalisation d’une enquête collective en lien avec une question de communication (étude de réception ou d’usage d’un dispositif de communication…), ce séminaire vise d’abord à transmettre par la pratique des savoirs et des savoir-faire. Au fur et à mesure des séances, les enjeux de la construction de l’objet, du choix des techniques d’enquête, de la collecte des données et de l’analyse des matériaux empiriques collectés seront discutés à partir d’un travail commun.

Conception graphique et infographie | 20H - 2 ECTS

NC

Atelier au choix pour l'année :

Communication événementielle : Cérémonie de remise des diplômes | 20H - 4 ECTS

Cet atelier permet aux étudiants, avec l'aide d'intervenants extérieurs et de membres de l'administration de Sciences Po Toulouse, de mettre à profit leurs connaissances pour l'organisation de la cérémonie de remise des diplômes.
La problématique est la suivante : "comment faire de cette cérémonie un moment exceptionnel pour les invités, valorisant le diplôme et l’Institut sur le long terme ?". Les étudiants seront amenés à proposer des solutions et à les mettre en œuvre en respectant le budget alloué et les objectifs fournis.
Le demi groupe sera partagé en 4 sous groupes : logistique, communication, partenariats, gestion des invités, qui seront amenés à collaborer pour mener à bien la mission.

Mise en place d'un projet de communication en cas réel : accompagnement d'une start-up | 20H - 4 ECTS

NC

 Conférence de méthode

  • Anglais 18H - 3 ECTS
  • LVB 18H - 3 ECTS (espagnol, allemand, italien, chinois, russe, arabe)

Activités facultatives

Préparation à l'alternance

Semestre 9

Unité de diplomation

  • Stage - Rapport d'étonnement (oral) | 3 ECTS
  • Stage - Rapport d'étonnement (écrit) | 3 ECTS
  • Grand Oral de Communication | 4 ECTS
  • Grand Oral de Communication (préparation)
  • Grand Oral International | 4 ECTS
  • Module "Préparation à l'alternance | 1 ECTS
Pédagogie de l'alternance | 7H30 - 0 ECTS

NC

Sociologie des métiers de la communication | 15H - 3 ECTS

NC

Atelier avancement des mémoires (1) | 15H - 1 ECTS

NC

Spécialisations en communication (1) | 52H30 - 4 ECTS

Affaires publiques / lobbying
Communication de crise
Communication sportive
Relations médias / relations presse

Savoir-faire en communication (1) | 60H - 4 ECTS

Analyse de données
Atelier d'écriture pour la communication
Entrepreneuriat
Optimisation pour les moteurs de recherche
Répondre à des appels d'offre
Risques psycho-sociaux

LVA Anglais | 22H30 - 3 ECTS

Semestre 10

Unité de diplomation

  • Rapport de stage | 5 ECTS
  • Soutenance du rapport du stage | 3 ECTS
  • Mémoire de recherche | 8 ECTS
  • Soutenance du mémoire de recherche | 2 ECTS
Atelier avancement des mémoires (2) | 30H - 1 ECTS

NC

Spécialisations en communication (2) | 67H30 - 4 ECTS
Communication en santé
Communication institutionnelle
Communication interne
Communication politique
Social media management
Savoir-faire en communication (2) | 82H30 - 4 ECTS

Analyse de données
Création visuelle et audio-visuelle
Créativité et stratégie de communication
Culture publicitaire et planning stratégique
Droit du travail
Stratégies de développement durable des marques et entreprises
Travailler en freelance

LVA Anglais | 22H30 - 3 ECTS

Alternance

La seconde année se déroule en alternance (une semaine à Sciences Po Toulouse, trois semaines en entreprise), afin d’acquérir à la fois des compétences opérationnelles en communication et une connaissance élargie du monde de la communication.

Et après ?

Niveau de sortie

Niveau de sortie

Niveau bac+5

Débouchés professionnels

Métier(s)

  • Chargé / Chargée de communication web
  • Community manager
  • Communication
  • Assistant / Assistante de communication
  • Chargé / Chargée de communication externe
  • Chargé / Chargée de communication interne
  • Chef du service d'information et de communication
  • Directeur / Directrice de la communication